Bigmammy en ligne

06 décembre 2016

Ainsi, Dieu choisit la France, essai par Camille Pascal

CamillePascal

« Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse » écrivait Grégoire IX à Saint Louis en 1239, faisant référence à la conversion de Clovis au Vème siècle …

Camille Pascal raconte quelques-unes des grandes étapes d’une histoire de France que la République a souvent voulu occulter, au nom d’une « cécité délibérée à l’égard de tout ce qui s’apparenterait à un mouvement spirituel » (Jacques Juillard dans Le Figaro du 5 décembre).

Ce livre a été imprimé en novembre dernier, donc écrit bien avant la spectaculaire élection de François Fillon à la primaire de la Droite et du Centre et explicite ainsi - mais sans tentative de prosélytisme - une affirmation nouvelle et sans complexe d’idées jugées le plus souvent conservatrices, donc incongrues. Un signe que la foi, ou plus simplement la référence à une tradition religieuse, qui semblait totalement ringarde depuis des décennies, refait surface et s’affirme à nouveau comme licite.

Cet ouvrage rappelle de façon factuelle que la foi en Dieu a été, pendant 15 siècles, le vrai moteur et la seule justification de ceux qui gouvernaient la France. Qu’on le veuille ou non, certaines étapes cruciales de l’histoire de France passent par un rapport étroit avec le catholicisme : et c’est ce que Camille Pascal nous narre avec un talent imagé de conteur et un style alerte qui nous transporte sous les tesselles d’or du baptême de Clovis, auprès des reliques de la crucifixion achetées par Saint Louis au jeune empereur désargenté de Constantinople, dans le sillage de Jeanne à la cour de Charles VII mais aussi dans le sang du massacre des dirigeants protestants lors de la nuit de la Saint Barthélémy, les hésitations de Louis XIII et sa passion platonique pour une moniale visionnaire, au coeur du bras de fer entre les envoyés du pape Pie VII et Bonaparte avant la signature du Concordat, au temps de la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

L’auteur, haut fonctionnaire, connaît bien les arcanes du pouvoir. J’avais aimé son précédent livre « Scènes de la vie quotidienne à L’Elysée ». Il explique vouloir rétablir une histoire de la croyance, mainte fois réécrite par les positivistes, les marxistes puis les structuralistes. Il nous en livre une version vivante comme une bande dessinée ou un film à la « Braveheart » mais bien documentée, colorée, ciselée, pleine d’un humour massacrant. Un récit national longtemps mis sous le boisseau et qui, aujourd’hui, ose ressortir à l’air libre …

Ainsi, Dieu choisit la France, la véritable histoire de la fille aînée de l’Eglise, essai de Camille Pascal publié aux Presses de la Renaissance, 348 p., 18€

Posté par mpbernet à 08:48 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire