Bigmammy en ligne

10 février 2017

au Musée Grevin avec Benjamin

 

Grevin façade

A l’heure du « tout image », il est curieux de constater le succès, jamais démenti depuis juin 1882, des figures de cire du musée Grevin, un haut lieu du circuit recommandé aux touristes qui découvrent Paris.

C’est Benjamin qui nous a suggéré cette visite. J’avoue que je n’y avais jamais plus mis les pieds depuis plusieurs lustres … même si je me souviens d’avoir, il y a fort longtemps, loué pour une soirée l’établissement pour y recevoir l’effectif complet de l’entreprise où j’étais alors responsable de la communication interne.

Une visite insolite, qui commence par un spectacle de « son et  lumières » assez esthétique, dans la petite salle toute tapissée de miroirs, le Palais des Mirages.

On comprend tout de suite qu’on entre dans un espace où l’illusion domine. Ensuite, le charmant théâtre à l’italienne dont le rideau de scène est dû à Jules Chéret. Quelques figures du monde du spectacle nous y attendent et se laissent facilement photographier. Kad Mérad, Frank Dubosc jouent les ouvreurs.

 

Kev

 

Aznavour

 

Cecilia Bartoli

 

avec Teddy

Benjamin a tout de suite reconnu Kev Adams, et moi j’ai bien aimé m’asseoir à côté de Charles Aznavour, l’idole de ma jeunesse, Claude a choisi Cécilia Bartoli.

Ensuite, les personnalités étaient plus difficiles à reconnaître pour le petit bout de chou. Sauf les footballeurs : quel étonnement face à la différence de gabarit entre Lionel Messi et Zlatan Ibrahimovitch !

Mais il faut reconnaître le talent des sculpteurs et le réalisme des figures de cire et dont on peut apprécier la réelle stature. On ne fait aucun cadeau à leurs modèles : ni les rides d’Arielle Dombasle, ni la taille réelle de Nicolas Sarkozy, pas si petit que ça, en effet …

Comment et par qui sont choisies les personnalités qui hantent le musée ?

Les membres de l’académie Grevin se retrouvent deux fois par an pour élire les personnalités qui peuvent prétendre avoir leur personnage au musée, d’après les suggestions émises par les internautes. Présidée par Stéphane Bern, elle est composée de Daniela Lumbroso, Laurent Boyer, Gérard Holtz, William Leymergie, Christine Orban, Jean-Pierre Foucault, Jacques Pessis, Henry-Jean Servat, Pierre Tchernia, Paul Wermus, Ève Ruggieri et Anne-Sophie Lapix. Les membres de cette académie se retrouvent deux fois par an pour élire les personnalités qui peuvent prétendre avoir leur personnage au musée. (source : Wikipedia)

Bon, c’est certain, ce n’est pas demain la veille que j’y entrerai pour m’asseoir à côté d’Albert Einstein, Jean d’Ormesson et Amélie Nothomb !

Musée Grevin, 10 boulevard Montmartre Paris 9ème, ouvert tous les jours à partir de 9h30. Attention : c’est un musée privé, donc cher !

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Les ressemblances sont en effet extraordinaires .
    Mais Charles Aznavour est un peu plus pâle qu'en vrai . Il a un teint cireux , en fait .
    N'est-ce pas lugubre comme endroit ? Je pense que j'aurais l'impression de "passer de l'autre côté" . Mais c'est peut-être juste une impression de ma part .

    Posté par Sylvie, 10 février 2017 à 09:55
    • “cireux”, c’est bien le mot qui convient ! Certaines figures sont mieux réussies que d’autres. Certaines “datent” un peu comme celle d’Elton John bien plus jeune qu’aujourd’hui ...

      Posté par mpbernet, 10 février 2017 à 10:21
  • Merci !

    Lors de mon unique séjour parisien, nous n'avons pas eu le temps de visiter le musée Grévin, aussi je te remercie pour cette jolie balade !
    Amicalement,

    Posté par malicia668, 14 février 2017 à 15:28

Poster un commentaire