Bigmammy en ligne

16 février 2017

Mapuche, voyage en terre Lafkenche - exposition au musée de l'Homme

 

P1200958

Une exposition de photographies plus un cycle de conférences, rencontres, projections et échanges en musique pour découvrir la culture Mapuche. Celle des rudes paysans cantonnés aujourd’hui au sud du Chili et en Argentine, ceux qui prirent en charge Pablo Neruda en 1948 dans le beau film de Pablo Larrain, et lui permettent de traverser les montagnes pour fuir la dictature.

expo_mapuche

On nous promet de nous éclairer sur la culture Mapuche et notamment sa cosmogonie, les pratiques rituelles et la connaissance des plantes qui se maintiennent, se transmettent et se transforment à travers la relation entre l’ancienne et la nouvelle génération. Le tout ramassé en une seule salle du musée de l’Homme, au premier étage … C’est un peu rapide… même si les clichés exposés, en très grand format, sont superbes. Il faut sans doute assister au cycle de conférences, c'est donc réservé aux spécialistes ...

 

P1200956

Le travail photographique sur les communautés amérindiennes « traditionnelles », mais aussi catholiques, évangéliques et les jeunes rappeurs de la banlieue de Santiago, a donné naissance à une magnifique galerie de portraits des acteurs des principaux rituels du peuple Mapuche. Les images ont été réalisées avec une technique photographique atypique  « le collodion humide », l’un des premiers procédés photographiques sur plaque de verre datant de 1851, tout le contraire de la démarche des anthropologues modernes que décrivait jadis  Gustave Le Bon.

 

P1200960

 

P1200959

Ces images d’un peuple qui résiste et s’adapte tout en conservant sa spécificité séculaire sont belles, tout simplement. Ce sont de véritables œuvres d’art. Mais, encore une fois, j’aurais aimé en savoir davantage … Question de budget ?

Exposition photographique au Musée de l’Homme, 17 place du Trocadero, jusqu’au 23 avril.

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire