Bigmammy en ligne

04 mars 2017

Un monument ésotérique à Paris ...

P1210007

Se promener à pieds dans notre ville et ses jardins ménage bien des surprises.

Quand je pense que j'ai travaillé pendant 19 ans dans un immeuble de la rue de Grenelle - hélas laissé à l'abandon depuis bientôt dix ans, un vrai scandale à mon sens - je n'avais jamais poussé la curiosité jusqu'au bout de cette rue, précisément sur la rive du Champ de Mars, autour du curieux monument érigé en 1989 lors de la célébration du bicentenaire de la Révolution française, dédié à la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.

P1210012

serpent

P1210010

Certes, cette dédicace figure bien au dos du monument en forme de temple (égyptien ? Réminiscence du temple de Salomon ??), oeuvre d'Ivan Theimer et Michel Jantzen, mais c'est avant tout un festival de symboles maçonniques destinés aux seuls initiés.

C'est étrange, inquiétant, abscons, parfois amusant - les incrustations de figures de petite taille représentant des animaux qui rythment les façades lisses - avec un beau contraste entre la rigueur de la pierre et la profusion des éléments de bronze finement ciselés.

P1210008

P1210011

P1210014

droitedel'homme

Les sculptures de la façade côté jardin (pyramides effilées, personnages) sont élégantes, mais étranges comme la coiffe de l'enfant confectionnée en journaux ...

Côté rue, la porte de bronze évoque (pour moi mais en beaucoup plus petit) l'oeuve de Guiberti à Santa Maria dei Fiori ... mais il faut s'approcher très près pour l'apprécier.

Certes, je n'ai aucune notion me permettant de "lire" les symboles maçonniques. C'est déroutant mais hélas, je ne lis pas non plus les figures symboliques permettant de décrypter les peintures religieuses ou allégoriques des maîtres des temps anciens.

Je me contente de "gober" les explications que certains "experts" veulent bien nous communiquer. Comme par exemple la signification du serpent qui se mord la queue, autour de l'oculus de la porte principale : l'évocation de l'éternel retour, de la mort et de la résurrection, l'éternité de toutes choses, le cycle de la vie.

L'ensemble est à la fois élégant et surprenant.

Il mérite que le promeneur s'y arrête. On apprécierait tout de même une petite explication des gravures - ce qui est bien le cas de le dire !

Posté par mpbernet à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • visite de PARIS

    Merci pour ce partage=cela me fait plaisir moi qui ne sors jamais. Je viens d'admirer
    les jolis drapés des sculptures-
    Bon week end malgré l'humidité

    Posté par poetalisa, 04 mars 2017 à 09:56
  • Merci...

    Belle promenade, belle découverte... J'ai suivi mes études à Cachan et nous ne connaissions de la rue de Grenelle que notre Ministère. Quant au monument si bien évoqué, il n'était pas construit : j'ai rejoint ma province en 1980.

    Mais vous écrivez bien, si bien. Cela donne envie de déambuler à nouveau comme nous le faisions au temps béni des études... A la découverte des portails chargés d'histoire cette semaine, à la recherche des secrets d'un pont la semaine suivante... Chaque mercredi après-midi, nous partions à l'aventure, au volant de notre R5, après avoir repéré monuments, sens interdits et parkings.

    Votre joli balade m'a ramenée 40 ans en arrière et je vous en remercie.

    Bonne fête des Mamies !

    Posté par kermael, 04 mars 2017 à 23:08

Poster un commentaire