Bigmammy en ligne

15 mars 2017

Abbaye de Jumièges, la plus belle ruine de France

 

P1210104

Point culminant de l’émotion lors de notre voyage-éclair en Normandie : les ruines de Jumièges.

 

P1210089

 

P1210093

Fondée en 654 par Saint Philibert, c’est une des plus grandes abbayes de la région, Jumièges connut un développement important avant d’être dévastée par les invasions vikings entre 841 et 940.

Le duc de Normandie Guillaume longue épée la relève de ses ruines. L'abbatiale est édifiée à partir de 1040 et la nouvelle abbatiale Notre Dame et est consacrée en 1067, un an après la victoire de Hastings.

 

P1210102

 

P1210120

 

P1210109

Le site au bord de la Seine est idyllique. Les vestiges de cet immense ensemble, ruiné après la Révolution, impressionnent par leur grandeur, leur blancheur et la pureté des proportions.

En fait, il y a deux églises imbriquées côte à côte. L’antique église Saint Pierre, réservée aux moines, recèle les témoignages les plus anciens : une série de 6 médaillons, une tête d’homme peinte à fresque, exemple rare de peinture carolingienne, seules traces du monastère détruit par les Vikings au IXème siècle.

L’abbatiale Notre Dame accueillait laïcs et religieux lors des grandes fêtes. Les tours, élégantes, culminent à 46 mètres.  la hauteur de la nef atteint 25 mètres. Dans le transept, deux styles : roman puis gothique.

La tour-lanterne jadis élevée à la croisée du transept a été explosée à coup de mines en 1793 par le marchand de bois de Canteleu adjudicataire de l’abbaye acquise pour être exploitée en carrière de pierres. Il n'en reste qu'un  pan de mur presque aussi élevé que les tours de la façade.

 

P1210128

 

P1210133

P1210122

P1210138

P1210131

 

P1210132

On admire, près du chœur côté nord, un reste de chapiteau orné d’un oiseau avec sa couleur ocre d’origine, enserré dans un pilier gothique. On distingue au sol le tracé des sept chapelles rayonnantes de style gothique, mangées par l’herbe et d’un romantisme fabuleux.

Car le site vous étreint immédiatement d’un calme et d’une sérénité délicieux.  15 hectares de parc, une terrasse en forme de jardin à la française qui prolonge le logis abbatial édifié par les moines de la congrégation de Saint-Maur à la fin du XVIIème siècle, l’évocation du cloitre totalement disparu, des bâtiments des hôtes, de la bibliothèque, du scriptorium.

Et, pour les visiteurs, des explications claires et vivantes d’une guide compétente qui permet de se figurer l’extraordinaire vitalité d’une des plus actives abbayes de France et qui demeure aujourd’hui sa plus belle ruine.

Et pour une visite approfondie, regardez l'album de photos qui se trouve dans la colonne de droit !

Pour ceux que la réalité augmentée intéresse, une application en 3D est également disponible sur le site de l'abbaye en suivant le lien : www.abbayedejumieges.fr.

Posté par mpbernet à 08:00 - Voyages - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Très belles photos et visite passionnante Je redécouvre la Normandie où nous avons vécu quelques années à Saint-Pierre-sur-Dives.

    Posté par Mairiuna, 15 mars 2017 à 09:44
  • JUMIEGES

    MERCI POUR CE PARTAGE. CELA ME RAPPELLE UNE EXCURSION DANS CETTE CONTREE OU NOUS L'AVIONS ADMIREE DE L'AUTRE COTE DE LA SEINE AVEC LA PERSONNE QUI M'ACCOMPAGNAIT.
    C'ETAIT L'ANNEE OU SE DEROULAIT UNE FETE à ROUEN, MAIS IL FAUDRAIT QUE JE RECHERCHE MES PHOTOS.

    BONNE JOURNEE AMITIES

    Posté par poetalisa, 15 mars 2017 à 09:46
  • Jumièges n'est pas une ruine !!!

    Chère Marie-Pierre,
    Je vous suis depuis des années, à tel point que j'ai l’impression de faire partie en catimini de votre famille.
    Le matin, vous êtes en tête de liste des blogs que je lis, car en effet, "B"igmammy, de par sa situation alphabétique, est situé en tête de mes blogs.
    Ceci dit, aujourd'hui, j'ai quelque chose à dire, car voyez-vous, Jumièges, c'est chez moi ! Et quand le dimanche nous allons nous promener à Jumièges, ce n'est pas du tout dans la plus grande ruine de France que nous allons, mais au contraire dans la plus belle abbaye de France...
    Il ne faut pas la regarder comme une ruine, elle mérite bien mieux. Il faut la regarder dans tout ce qu’elle a encore, une belle abbaye, avec de beaux bâtiments conventuels, une merveilleuse maison abbatiale, des jardins magnifiques… On est toujours heureux de venir à Jumièges ! Il y règne une telle paix et une telle douceur !
    La prochaine fois que vous ferez une incartade chez moi, chère Marie-Pierre, prévenez-moi, le couvert sera mis pour vous deux et vous ferez un bien meilleur déjeuner que dans les restos que vous nous citez.
    Je vous embrasse,
    Sophie

    Posté par Fricel, 15 mars 2017 à 10:47
    • Merci mille fois, Sophie ... Nous avons ressenti une telle émotion devant la blancheur étincelante de ces pierres...

      Posté par mpbernet, 15 mars 2017 à 11:20
  • J'avais adoré cet endroit !

    Posté par Cerise, 15 mars 2017 à 19:24
  • Guillaume...

    "Guillaume longue épée" en 1040 ? Je peux me tromper...
    Merci pour ce voyage en Normandie où nous allions si souvent.

    Posté par Gabrielle, 16 mars 2017 à 09:53
    • Au contraire, avous vez complètement raison puisque Guillaume Longue épée est mort en 942. En fait, il a fallu plusieurs années après sa mort pour entreprendre l’édification de l’abbatiale à partir de 1040, Guillaume Longue épée relevant l’abbaye autour de l’église Saint Pierre. La formulation est maladroite (extraite du Guide vert Michelin !) Merci de me l’avoir signalé. Je vais corriger !!!

      Posté par mpbernet, 16 mars 2017 à 10:31

Poster un commentaire