Bigmammy en ligne

20 avril 2017

Désherbage de printemps

P1210391

Comme à chaque fin d’hiver, nous débarquons chargés de sacs entiers des livres que nous avons lus depuis notre dernier séjour ici.

La problématique est de les insérer dans les différentes bibliothèques déjà pleines à rabord de la maison … Il faut donc procéder à ce que les bibliothécaires appellent un « désherbage ». Une occasion de dépoussiérer les livres restés tout l’hiver dans le froid, de supprimer les doublons, de se séparer d’ouvrages finalement sans intérêt (en particulier les livres politiques en cette année électorale.)

Ce printemps, nous avons remis de l’ordre dans les deux principales zones de rangement : dans le séjour sont rangés les livres historiques, dans la petite maison de l’autre côté de la cour, la littérature avec deux sections particulières : jeunesse et bandes dessinées, polars et thrillers.

P1210390

Le désherbage a surtout affecté la bibliothèque historique. La section « pratique » a aussi été bien échenillée (c’est fou ce que les guides touristiques se périment vite et j’achète tout le temps de nouveaux livres de cuisine pas toujours très pertinents).

En revanche, on constate toujours la prépondérance des sections « Grande guerre et seconde guerre mondiale », les biographies, les mémoires avec toute une partie réservée à Charles De Gaulle et Winston Churchill. Beaucoup d’études sur les dictateurs aussi, de tous temps, de tous poils. Il faut bien connaître ses ennemis car le péril rode encore aujourd’hui.

En ce qui concerne la littérature, le premier travail a été de transférer l’espace jusqu’ici réservé aux albums de photos (qui datent d’avant le numérique) dans la maison principale. Une demande d’Anne-Christine, un rituel avec nos petits-enfants qui veulent savoir de quoi avaient l’air leurs parents avant leur naissance.

P1210408

P1210409

Grand reclassement alphabétique des auteurs aussi … Et puis j’ai eu le plus grand mal à « desserrer » la section des romans policiers. John Le Carré, Tom Clancy, Michael Connelly, Frédéric Forsyth, John Grisham, Camilla Läckberg, Elizabeth George, Ruth Rendell, Minette Walters, Philip Kerr, James Ellroy, Donna Leon sont très présents, mais aussi Pierre Lemaître, Jean Contrucci, Claude Izner, Jean Failler, Arturo Perez-Reverte, Andrea Camilleri, Dan Brown, Fred Vargas, Valentin Musso, Michel Bussy, Patricia Wentworth …

Avant-après : on ne voit pas bien la différence ...sauf que le regroupement des ouvrages d'un même auteur est mieux respecté et que tous les livres qui étaient sur la table ont touvé leur place, même si ce n'est pas en première ligne ...

Malheureusement, je n’ai pas réussi à trouver beaucoup de place disponible pour de nouveaux achats. Il va falloir l’an prochain faire des choix déchirants et il nous reste tant à lire … En réalité, il va falloir acheter de nouveaux rayonnages ...

N.B. : nous n’avons pas touché aux rayonnages archi-pleins de Florence … Ils l’attendent de pied ferme.

 

Posté par mpbernet à 08:07 - Journal de bord - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    DESHERBAGE DE PRINTEMPS.

    ;;oh la la QUE D'EXEMPLAIRES.. MAIS, peut être que cela ne me regarde pas,

    POURQUOI NE PAS ALLER EN FAIRE CADEAU DE QUELQUES EXMPLAIRES A UNE OU DEUX BIBLIOTHEQUES DE LA LOCALITE TOUTE PROCHE DE VOTRE
    DOMICILE DE VACANCES ??? VOUS FERIEZ SUREMENT DES HEUREUX.

    BONNE JOURNEE ENSOLEILLEE JE VOUS LA SOUHAITE.

    Posté par poetalisa, 20 avril 2017 à 09:44
  • Guides touristiques

    Bonjour,

    L'invasion des livres ...Quel problème ! Tous présentent un intérêt particulier même les guides touristiques ...Pensez à vos arrière- petits- enfants qui découvriront les pays , les régions d'autrefois (Les nôtres)!!! Un jour, j'ai acheté chez le bouquiniste un guide sur l' Espagne , datant de 1950 .( Doré Ogrizek ; Collection : Le monde en couleur chez ODE Paris ..) J' ai découvert une Espagne que je n'ai pas connue : la vie des gens , les traditions , les paysages , l'art , etc.
    Ce n'était pas un catalogue de choses à voir ...C'était un récit vivant , pittoresque , vu par un auteur qui "sentait " le pays ..J'ai ensuite acheté les autres guides soit chez le bouquiniste , soit chez priceminister ...et je n'ai jamais été déçue .

    Posté par lyllia, 20 avril 2017 à 10:01
  • livres-voyageurs

    N.B. Je viens de lire le post de Poetalisa .
    Dans ma ville (Bourg en Bresse ) , on a mis dans les rues , sur les places, des petites bibliothèques de " livres-voyageurs" . Nous déposons les livres qui nous "encombrent " (Pour moi, ce sont surtout les romans policiers ) . Les gens peuvent se servir et les emporter . A mon avis , cela doit exister dans d'autres villes . D'ailleurs , on peut personnellement en créer une dans un coin fréquenté . L'initiative sera sans doute appréciée . Je me souviens d'un autre système : nous déposions un livre dans un endroit quelconque . il y avait un code qui nous permettait de suivre par internet le voyage du livre ..

    Posté par lyllia, 20 avril 2017 à 10:13
  • Don de livres

    A plusieurs reprises, nous avons proposé des caisses de livres aux associations et bibliothèques de notre commune ... En fait, notre proposition n'intéresse pas énormément : les livres dont nous nous séparons à grand peine sont jugés trop "intellectuels". Il faudrait leur amener des trucs du genre "eau de rose" ou les best sellers comme Guillaume Musso, Catherine Pankol ... Désolée, nous n'en achetons pas ! Les livres seront donc recyclés pour en éditer d'autres ...

    Posté par Marie-Pierre, 20 avril 2017 à 13:40
  • Dons de livres

    Pour ma part, je les donne à la communauté Emmaüs proche de ma ville,et également à une petite bibliothèque de campagne , tenue par 2 dames bénévoles.
    Je ne supporte pas la destruction d'un livre quel qu'il soit, ne me demandez pas pourquoi.
    Et cette semaine, j'ai vu, dans un magazine mensuel gratuit, qu'une nouvelle association , recherchait des livres, afin d'inciter à la lecture.
    Cette asso propose même un enlèvement à domicile, c'est l'Amérique.
    J'ai lu également dans mon journal local la Voix du nord, que l'on recyclait les anciennes cabines téléphoniques en mini bibliothèques, où l'on emprunte ou apporte des livres.Donc j'ai le choix pour m'en séparer et continuer à les faire vivre.

    Posté par agnesboul, 20 avril 2017 à 14:17
  • Et pourquoi ne pas acheter un Kindle.

    Posté par M&M, 20 avril 2017 à 17:48
    • J’aime palper un livre, sentir l’encre, apprécier la mise en page ... C’est un plaisir physique pour moi !

      Posté par mpbernet, 20 avril 2017 à 18:01
  • Donner

    Je n'ai pas essayé mais j'ai trouvé ce site : copié-collé suit
    RecycLivre collecte les livres d'occasion, CDs, DVDs, jeux vidéos dont vous souhaitez vous séparer. Dans les villes où nous intervenons, nous venons les chercher chez vous gratuitement lors de l'une de nos tournées. Pas besoin de les emballer, nous venons avec des cartons.

    RecycLivre n'a cependant pas vocation à recycler les livres d'occasion pour en faire du papier, mais bien de les revendre pour pouvoir soutenir des programmes d'éducation dans des régions du monde qui en ont besoin.

    https://www.recyclivre.com/donner-ses-livres.php

    Posté par Elleoj, 20 avril 2017 à 19:30
  • Bonjour,

    Bravo pour votre sens de l'organisation et du rangement.
    Pour ma part, je n'aime pas trop me séparer de mes livres (compagnons de toute une vie). Ils ont une grande place dans notre maison.
    Les enfants ont emporté les leurs quand ils ont quitté le nid.
    Il en reste pour les plus petits de nos six petits-enfants.

    Cordialement.

    Posté par Annie, 21 avril 2017 à 08:49
    • Mon problème à moi, c'est que mes enfants ramènent ici leurs livres lus pendant l'hiver ... c'est pourquoi on a des doublons ... et c'est aussi pour moi une source de découvertes !!!!

      Posté par mpbernet, 21 avril 2017 à 10:25

Poster un commentaire