Bigmammy en ligne

07 mai 2017

Penne d'Agenais : un éperon très disputé devenu ville fleurie

P1210590

Fin de campagne pour nous aussi car notre séjour prend fin aujourd'hui. Nous reviendrons pour les législatives ... 

Nous languissons de nos enfants et de nos petits-enfants mais la maison est désormais prête à les accueillir. Nous y avons bien travaillé !

 

P1210586

 

P1210591

Après avoir rempli notre devoir civique - un vote d'adhésion pour notre part - nous rejoigons Paris pour suivre la soirée électorale.

Entre deux averses, nous avons de nouveau parcouru hier les routes de notre belle région, le long du Lot. Notre destination : le castrum de Penne d'Agenais, une possession de Richard Coeur de Lion qui en forifia le château fort dont on distingue  vaguement les vestiges ...

P1210581

P1210583

P1210587

P1210588

P1210589

Car cette prospère cité médiévale, située stratégiquement au confluent du Lot et du Boudouyssou qu'elle domine du haut de ses 190 mètres, constituait une étape fluviale marchande importante, et un "verrou" pour la possession de la Guyenne, dans cette vallée à la frontière entre les possessions des rois de France et d'Angleterre. Plusieurs sièges, dont certains terminés par des carnages, jalonnent son histoire.

Pendant la guerre contre les Albigeois, en août 1212, Penne se rend au bout de 50 jours. En 1373, les Anglais abandonnent la ville à Duguesclin après un siège de 3 mois.

Devenue place protestante au XVIème siècle, Blaise de Montluc s'empare de la cité en 1562 après 99 jours et massacre une grande partie des assiégés ...

Aujourd'hui, c'est un village particulièrement soigné, voué au tourisme et où les murs de pierre blanche alternent avc la brique rose. Une main experte a planté au pied des habitations de splendides bouquets de fleurs : iris jaunes, rosiers grimpants ... et les ateliers d'artisanat d'art ont poussé comme des champignons.

 

P1210596

 

P1210595

 

P1210597

 

P1210603

Ici encore, en cette basse saison, c'est une très jolie promenade au fil des rues escarpées - l'une se nomme la rue Bombecul - qui serpente entre les maisons restaurées et pimpantes. Une promenade délicieuse ...

 

P1210602

 

Posté par mpbernet à 07:17 - Voyages - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • A voté

    Tôt ce matin .
    Bon retour chez vous .

    Posté par Sylvie, 07 mai 2017 à 14:45
  • Tout comme vous : A voté !
    Je te remercie pour tous ces merveilleux clichés, cet excellent reportage Marie-Pierre.
    Bon retour sur Paris à vous deux.
    Amitiés.
    Bernadette.

    Posté par Binchy, 07 mai 2017 à 15:42

Poster un commentaire