Bigmammy en ligne

11 juillet 2017

Château de Cuzorn, la malédiction, roman de Thierry Delrieu

Cuzorn

Août 1442, Septembre 1603, Mai 1789, Août 1865, Mars 1866 … moments-clés de l’histoire de la forteresse de Cuzorn, dominant la vallée de la Lémance de ses ruines inquiétantes, et autour desquelles subsiste le souvenir d’une malédiction et de crimes horribles …

Naturellement, puisque j’habite une partie de l’année dans ce charmant village du Haut Agenais si calme aujourd’hui, je ne pouvais que m’intéresser à cette histoire contée avec verve par l’un de ses habitants féru d’histoire et amateur de fantastique

A partir d’une sérieuse documentation sur les familles de la commune et les événements qui ont marqué les avatars de cette forteresse disputée, l’auteur nous entraîne dans une sarabande de mystères diaboliques, dont l’origine remonte à la malédiction jetée par une sorcière vouant aux flammes éternelles le seigneur du lieu et ses descendants, à la fin de la guerre de Cent Ans, un peu à la manière des imprécations du Grand Maître des Templiers jacques de Molay à l’encontre de Philippe Le Bel et de sa dynastie.

Cuzorn, la motte castrale

Car le château sert alors de repaire à une bande d’écorcheurs qui écument la région et rançonnent les habitants. Plus tard, au début du XVIIème siècle, ce sera au tour du noble propriétaire des lieux, le baron Jehan de Gontaut de Saint-Geniès, sitôt qu’il a fait reconstruire le château pour l’offrir à son épouse Jeanne de Peyrebussière, de subir la terrible prédiction … que l’on retrouvera à la veille de la Révolution puis à l’époque de l’expansion industrielle de la vallée.

Cuzorn_-_Eglise_Saint-Martin_-3

Cuzorn ruines du château

haut fourneau

Une façon frémissante de visiter les lieux où se déroulent ces aventures dramatiques … que ne manqueront pas d’apprécier les habitants de Cuzorn, qui ignorent pour la plupart d’entre eux la véritable histoire de ce fier édifice. Pour ma part, il me faudra situer plus précisément le rocher des pendus, mais j’aurai trop peur de m’aventurer sans guide dans les cavernes qui s’ouvrent au pied de la tour de Nérac ….

 

Château de Cuzorn, la malédiction, roman de Thierry Delrieu publié aux éditions du Bord du Lot, 247 p., 18€

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire