Bigmammy en ligne

24 août 2017

La carrière du mal, thriller de Robert Galbraith

 

carrièredumal

On se demande bien pourquoi J.K. Rowling, l'incomparable créatrice de la saga Harry Potter, a choisi un pseudonyme aussi étrange (et qui "parle" tant soit peu aux accros à la science économique ...), et celui d'un homme par dessus le marché, pour continuer à écrire des polars pour grandes personnes. Car ce troisième épisode de son nouveau héros, le détective à la jambe artificielle Cormoran Strike, met surtout en lumière les aptitudes hors norme de sa collaboratrice Robin Ellacott.

Cette jeune femme de 26 ans a tout pour plaire : un courage à toutes épreuves, des facultés d'initiative, des talents d'actrice, une affinité pour faire parler les témoins et victimes, une réelle empathie. Nous la trouvons à quelques mois de son mariage avec Matthew, qui est loin de la mériter, et qui se montre terriblement jaloux des relations de confiance qu'elle a pu nouer depuis une année avec son patron, Cormoran.

Celui-ci est embringué dans une affaire particulièrement sordide, qui le touche personnellement et vise à le discréditer grâvement. Il suspecte trois hommes avec lesquels il a nourri par le passé de sérieux contentieux. Son ex-beau-père rocker camé, déjà rencontré dans un précédent ouvrage, qu'il soupçonne fortement d'avoir jadis assassiné sa propre mère, et deux anciens soldats comme lui, qu'il a contribué à coincer alors qu'il servait dans la police militaire britannique. Des psychopathes sans merci qui ont juré sa perte en s'attaquant à Robin en lui envoyant dans un paquet, la jambe sectionnée d'une jeune fille.

C'est une enquête complexe, que la police locale n'a pas vraiment les moyens de traiter, qui touche de trop près Cormoran et sa collaboratrice pour qu'ils ne se mettent pas à investiguer de leur côté, tandis que le vrai criminel, lui aussi, continue à découper des femmes en rondelles ...

C'est tout de même un peu long et très embrouillé. Je sais bien que ces enquêtes mènent souvent à des impasses, qu'il faut tenir compte de faux témoignages, de doubles identités ... On a du mal à suivre ces trois principaux suspects dans les endroits les plus tordus de Londres et jusqu'en Ecosse : les boîtes minables de strip-tease ou de massage thaïlandais, les ruelles coupe-gorge, les pubs où se débite la bière et les fisch and chips, dans les méandres des cinglés qui ne rêvent que de s'auto-mutiler, les pervers pédophiles.

Tout y passe dans une période pourtant peu propice à ce genre de psychose puisqu'on se trouve en 2011, à quelques semaines du mariage royal de Kate et William - belle scène dans la foule parée aux couleurs de l'Union Jack -  puis dans les préparatifs des noces de la belle Robin et de son compagnon ... Bien des situations que l'on croit assises sont remises en cause, mais finalement, tout rentrera dans l'ordre qui restera à la loi et à l'amitié.

 

La carrière du Mal, thriller de Robert Galbraith (Career of Evil) roman traduit de l'anglais par Florianne Vidal, édité chez Grasset et en Livre de poche : 734 p. , 8,90€. 

 

Posté par Bigmammy à 05:45 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire