Bigmammy en ligne

12 octobre 2017

Le verre, un Moyen-Âge inventif au musée de Cluny

 

vitraux2

Pour moi qui suis passionnée par le Moyen-Âge et l'évolution des technologies, cette exposition est une aubaine !!!

 

affiche verre

 

IMG_1418

 

Objets de luxe raffiné tout autant que supports d’innovation technique, quelque 150 objets de verre sont réunis dans le frigidarium des thermes de Cluny pour mettre en valeur l’excellence de la production médiévale, placée en regard d’enluminures, peintures et gravures qui en attestent les usages tout au long du Moyen Âge.

 

arbre de JesséStDenis

peinture sur vitrail

Art sacré né de la créativité des verriers mérovingiens, le vitrail gagne ses lettres de noblesse avec l’avènement de l’architecture gothique. L’exposition accueille le visiteur avec l’évocation des vitraux commandés pour l’abbaye de Saint-Denis et de la Sainte Chapelle.

IMG_1422

IMG_1423

IMG_1424

IMG_1417

Plus tard, les verrières deviendront plus transparentes avec de légères peintures en grisaille, laissant passer la lumière. Tout au long de la période qui va du Vème au XVème siècle, la production de verre s’enrichit de techniques de mieux en mieux maîtrisées, de formes innovantes et d’usages plus variés.

calices

 

Rendu transparent, le vitrage pénètre dans les demeures civiles. Produit de luxe, il prend progressivement place sur les plus grandes tables. On reste en admiration devant l’élégance de certains verres à pieds et calices graciles, et la permanence des formes : les gobelets à côtes saillantes ou plates, silhouettes qui continuent à être utilisées de nos jours. On reste étonné de constater comment ce matériau particulièrement fragile a réussi à franchir les siècles comme le vase-reliquaire de Saint-Savin, avec son décor bleu et ses reliefs, qui figure sur l’affiche de l’exposition.

verrerie médiévale tchèque

 

Les Carolingiens mettent au point les premiers verres « de fougère », reconnaissables entre tous au coloris vert que leur donnent les cendres végétales.

 

Ne pas manquer le court film vidéo de l’entrée qui décrit les phases de fabrication du verre à partir de sable et de fondant végéal, d’après une enluminure décrivant une verrerie tchèque. On y apprend notamment comment les verriers obtenaient le verre plat, à partir d’ampoules soufflées à la bouche, savamment découpées et aplanies.

 

IMG_1425

 

IMG_1420

 

IMG_1415

 

La « blancheur » et le raffinement des productions islamiques éblouissent les Occidentaux. Au début du XIVe siècle, la virtuosité et la minutie des Italiens puis des Provençaux commence à rivaliser avec les importations venues d’Orient. Les Vénitiens sont reconnus pour leurs gobelets émaillés tandis que, dans le Nord de la France, les premiers verres à tige font leur apparition.

 

 

 

Le verre se décline dans des usages sacrés et savants.

 

Parce que l’examen des urines est l’un des rares moyens de poser un diagnostic au Moyen Âge, l’urinal de verre devient le symbole du médecin. Avec les progrès de la distillerie, quelques alambics et autres contenants orientent le verre vers la science des apothicaires.

 

Grâce aux progrès de la recherche sur l’optique apparaissent, à la fin du XIIIe siècle, les premières lunettes constituées de deux lentilles convexes fixées sur un pince-nez et dites « clouantes ». C’est une découverte majeure pour le progrès de l’humanité qui permet enfin aux hommes de science et de culture de continuer à lire, donc à produire, après 50 ans !

 

Le verre, sous la forme d’émail champlevé ou cloisonné, est apprécié comme bijou et œuvre d’art à part entière.

 

Art et archéologie industrielle, triomphe de la science et de l’intelligence humaine, élégance et praticité, le verre revêt ce côté quasiment magique qui fascine et surprend par ses propriétés inouïes, encore aujourd’hui. Pas étonnant que l’exposition ait été réalisée avec le concours de l’entreprise Saint-Gobain !

 

 

 

 

 

Le verre, un Moyen-Âge inventif, exposition au Musée de Cluny, musée national du Moyen-Âge -
6 place Paul Painlevé, 75005. Tous les jours sauf le mardi, jusqu’au 8 janvier. 9€


Commentaires

    merci pour ce reportage sur le verre et sur le Moyen Age... Cluny comme Carnavalet, longtemps boudés, sont devenus incontournables.. mais je parle en souvenir des années 55/75..

    Posté par monique, 12 octobre 2017 à 09:41

Poster un commentaire