Bigmammy en ligne

05 janvier 2018

Pour l'amour de l'histoire, ouvrage collectif sous la direction de Jeanne Guerout

 

amour de l'histoire

Ce gros ouvrage m’a été offert à Noël par l’une de mes filles : qu’elle en soit remerciée !

Il rassemble 30 rapides conférences données par les intervenants majeurs de la scène historique française choisis parmi ceux qui - historiens, chercheurs, universitaires - ont participé aux « Rendez-vous de l’histoire », ces rencontres organisées chaque année à Blois depuis 1998.

Chacun a concentré son propos sur moins d’une vingtaine de pages pour aboutir à cette sorte de kaléidoscope de thèmes rendus cohérents sous la direction de Jeanne Guérout, journalliste et historienne franco-allemande.

Parmi les signatures que j’ai l’habitude de lire, je cite de mémoire Jean-Pierre Azema, Patrick Boucheron – coordinateur d’un recueil de courtes contributions avec son « Histoire mondiale de la France » - Yves Coppens, Bruno Dumezil, Marc Ferro, Claude Gauvard, Jean-Noël Jeanneney, Jacques Le Goff, Emmanuel Le Roy Ladurie, Pierre Nora, Michel Pastoureau, Antoine Prost, Jean Tulard, Paul Veyne, Olivier Wieviorka et Michel Winock … Et puis aussi bien d’autres que j’ai découverts à cette occasion.

De façon classique, ces "leçons d'histoire" sont présentées chronologiquement mais on peut aussi choisir de les lire « dans le désordre ». Moi, j’ai pris le parti de les dévorer – en quatre jours – systématiquement, avec le plaisir gourmand d’une amoureuse de l’histoire jamais rassasiée. J’y ai trouvé matière à maintes réflexions, à bien des remises en cause d’idées toutes faites …

Par exemple, dans l’intervention d’Antoine Prost sur « La grande Guerre face à ses commémorations » : la conception linéaire d’une guerre de trente ans, aujourd’hui très répandue (1870 – 1914), et de la seconde guerre comme conséquence inéluctable du traité de Versailles exonère Hitler de sa responsabilité car les pacifistes demandaient la révision du traité. C’est la prise de pouvoir des Nazis et la crise économique qui ont engagé l’histoire dans une autre direction et pas une nécessité historique.

Ou encore la passionnante présentation de l’Europe et de ses racines antiques par Jacques Le Goff, la réflexion très lucide de Pierre Nora sur l’instrumentalisation politique de l’histoire et de son enseignement au cours de la IIIème République avec la construction d'un « Roman national » conforme à l’idéologie du moment.

Un livre d’accès facile, plein de charme avec des notations portant sur la révolution vestimentaire (Daniel Roche), le féminisme, une utopie démocratique (Michèle Riot-Sarcey), les nourritures féminines (Michelle Perrot), comment devient-on terroriste (Jenny Raflik), Socrate, un dissident radical (Paulin Ismard) … entre autres.

Vraiment, un livre conçu et réalisé par et pour les amoureux de l’histoire …

Pour l’amour de l’histoire, ouvrage collectif sous la direction de Jeanne Guérout, édité par Les Arènes, 577 p., 24€

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    VOTRE CADEAU LIVRE

    CE DOIT ETRE TRES INTERESSANT - et puis vous n'étes pas obligée de lire les conférences dans l'ordre de présentation sur le "bouquin" SUPER IDEE
    Ensuite on vous demandera un "compte rendu" (plaisanterie du début 201

    Posté par poetalisa, 05 janvier 2018 à 19:46

Poster un commentaire