Bigmammy en ligne

19 janvier 2018

3 Billboards, les panneaux de la vengeance, film de Martin McDonagh

panneaux4

Panneaux1

panneaux3

Ici et là déjà qualifié de chef-d’œuvre, ce film met surtout en valeur le jeu de ses principaux acteurs, déjà oscarisés comme Frances McDormand – inoubliable policière enceinte de Fargo – ou, plus fascinant encore, Sam Rockwell dans le rôle d’un jeune flic violent, alcoolique et raciste. L’histoire est celle d’une mère dont l'adolescente a été violée puis assassinée et dont le corps a été retrouvé calciné alors que Mildred lui avait refusé de prendre sa voiture pour aller voir ses copains.

Sept mois après les faits, devant l’incapacité de la police  locale à trouver la moindre piste, Mildred va trouver un moyen original pour mettre la pression sur le chef Willoughby, Woody Harrelson, un homme calme et que chacun apprécie, mais qui se sait condamné par un cancer du pancréas incurable. Cette mise en cause personnelle dresse toute la communauté d’Ebbing, petite ville du Missouri, contre Mildred.

Non sans quelques pointes d’humour, le film nous place au centre d’une communauté typique du Sud des Etats-Unis, parmi les électeurs de Trump, là où la violence physique – y compris chez les femmes puisque Mildred n’hésite pas à jouer des poings et des cocktails Molotov – l’alcool omniprésent, la haine des Noirs, homosexuels et personnes en situation de handicap (belle prestation de Peter Dinklage) chez des policiers qui dépendent de l’élection de leurs concitoyens, règnent.

C’est aussi un film où l’on parle de responsabilité, de culpabilité, de pardon et de rédemption, et qui se termine par un message d’espoir. A voir pour la qualité de l’image et surtout de l’interprétation. A écouter aussi, si vous appréciez la musique Country.

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire