Bigmammy en ligne

26 mars 2018

Mémoires de Jean-Marie Le Pen, tome 1

JMLP

La critique de Claude :

Jean Marie Le Pen, né en 1928,  vient de publier le premier tome de ses Mémoires, qui va des années de guerre jusqu’en 1972, date de création du Front national. C’est une façon habile de s’expliquer quand on est mis en cause par sa propre famille, et par sa famille politique : on peut, sur chaque sujet, présenter librement son point de vue.

On peut aussi, et l’auteur ne s’en prive pas, exposer pourquoi et comment on a forgé ses propres convictions. Ainsi la pauvreté d’une famille de petits pêcheurs côtiers, pourtant courageuse et dure au travail, explique nombre de positions de l’ancien président du Front national ; de même, les désordres politiques, sociaux, ou militaires qui ont accompagné la Libération en Bretagne et autour de Saint Nazaire, ont alimenté chez le jeune Le Pen un scepticisme sur les « politiques » français, que sa participation aux  guerres coloniales n’a évidemment pas nuancé.

Ces convictions, Le Pen les exprime de façon directe, mais souvent moins provocatrice que dans son action politique ; il paraît même prudent, par exemple, sur les méthodes de maintien de l’ordre en Algérie. Le problème est qu’il n’a pas fondamentalement modifié les idées qui l’ont irrémédiablement séparé du personnel politique républicain, notamment sur la « solution finale » mise en œuvre par les Nazis, ou sur le régime de Vichy – à propos duquel il légitime le coup d’Etat parlementaire du 10 juillet 1940 -.

Le Pen, à force de critiques, finit par apparaître comme un « anti tout » : anti De Gaulle, anti parlementaire, anti américain (opinion toute faite,  bien française), et opposé à tout compromis responsable. Ce n’est pas sur ce socle que l’on peut fonder des projets politiques constructifs.   

 

NDLR : les lecteurs de ce blog savent combien les idées professées par J-M Le Pen et ses affidés nous sont étrangères. Cependant, pour les combattre efficacement, il faut connaître quels en furent les ressorts .... Le loup se fait ermite, mais c'est encore un loup !

 

 

Jean-Marie LE PEN, Fils de la Nation : Mémoires (1er tome) - Editions  Muller, 445 pages, 22,90 euros

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Oui, et le loup a des louves ...

    Posté par Adamsfamily, 26 mars 2018 à 09:43
  • Tout à fait d accord il faut connaitre la bête immonde mais je refuse d'acheter sa prose!

    Posté par Martine, 26 mars 2018 à 12:06

Poster un commentaire