Bigmammy en ligne

18 septembre 2018

Rue Mallet-Stevens, ou le patrimoine architectural vivant !

 

P1240179

Il y a quelques années, nous avions visité quelques hôtels particuliers de cette impasse qui ouvre sur la rue du Docteur Blanche, dans le XVIème arrondissement, accessibles à l'occasion des journées du patrimoine.

 

P1240180

 

P1240182

 

le 12 mallet-Stevens

Dimanche après-midi, nous sommes retournés dans cette voie privée où l'architecte Robert Mallet-Stevens (1886 - 1945) aménagea une vaste emprise pour y construire plusieurs immeubles, dont son agence d'architecture.

Architecte, décorateur, concepteur de meubles, de magasins et de décors de cinéma, Robert Mallet-Stevens fut terriblement en vogue entre le début des années 20 et le tournant des années 30, pour tomber quasiment dans l'oubli après sa mort en 1945. C'est une des figures majeures de l'architecture française de l'entre-deux-guerres, en tant que l'un des principaux représentants du Mouvement moderne.

Sur une emprise de 3800 m² et une ouverture de 35m sur la rue, il a créé en 1927 une voie jalonnée de plusieurs hôtels particuliers construits pour différents propriétaires : Allatini au n°5, Dreyfus au n°7, Reifenberg au n°8, l'atelier des frères Martel au n°10 et son propre domicile au n°12.

 

P1240187

 

P1240178

Tous différents, mais tous du même style épuré de volumes rectangulaires, cernés de menuiseries métalliques noires. Près de 100 ans après leur édification, ces maisons sont toujours aussi modernes, les jardins sont devenus luxuriants et cette enclave de calme donne une furieuse envie de vivre dans cet environnement béni.

Et il n'est pas nécessaire d'attendre les prochaines journées du patrimoine pour aller voir cet ensemble unique à Paris.

Posté par Bigmammy à 07:41 - Coup de coeur - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Un site peu éloigné de notre appartement, j'irai faire une promenade quand je reviendra sur Paris. Merci pour toutes ses suggestions de visites.
    Bonne journée

    Posté par Jauneyris, 18 septembre 2018 à 12:52
  • Il a êté l'architecte de la villa Cavrois à Croix dans le Nord, véritable château moderne, commandé par un industriel du textile.
    Cette villa est restée en ruine des décennies, menacée d'être rasée, cela aurait été dommage.
    L'état l'a rachetée , elle est classée.
    Le chantier a duré 15 ans,et coûté 23 millons d'euros au contribuable, mais cela en valait la peine.

    Posté par Agnesboul, 18 septembre 2018 à 18:35
  • Dans le même registre j avais découvert des merveilles dans une rue du 14° la Villa Seurat,avec une visite d'une maison atelier de C Orloff, maison construite par Auguste Perret, elle y cotie la maison de Lurcat construite par son frere
    Les secrets de Paris sont des pépites

    Posté par Martine, 20 septembre 2018 à 16:53

Poster un commentaire