Bigmammy en ligne

28 septembre 2018

Le Lac d'or, roman de Jacques-Pierre Amette

Le-lac-d-or

A première vue, c’est un polar … Et effectivement, on suit les investigations policières destinées à élucider le meurtre d’une jeune prostituée, Chloé, retrouvée sur les rails de la gare d’Austerlitz, balancée d’un pont. L’enquête est confiée à un binôme de flics du commissariat du XIIIème, Ferragus et Barbey. Normal …

Quoique … Car le narrateur, Barbey, a eu une affaire amoureuse avec Chloé, qui lui a servi d’indicatrice lors d'une filature à rallonges d’étranges Birmans qui focalisent l’attention de ce flic désabusé depuis des mois.

L’enquête criminelle avance de façon classique mais Barbey reste complètement décalé. C’est lui qui avait interrompu cette liaison avec Chloé mais il la regrette. Ferragus, lui, s’emploie à remonter toutes les pistes, quitte à ne pas mettre au courant son coéquipier.

C’est donc plus le style et l’ambiance, le décor de cette partie de Paris qui conduisent la lecture jusqu’au bout de ces courtes 164 pages.

Une longue nouvelle plutôt qu’un roman, en forme policière mais surtout une plongée dans ce Paris de l’hiver, enneigé, crasseux, aux lignes tracées avec violence : les espaces ferroviaires, les immeubles miteux, les tours du quartier Italie, l’ambiance du quartier chinois et du restaurant « Le Lac d’Or » qui sert de QG aux deux policiers indissociables.

Belle écriture, mais on reste tout de même sur sa faim. Je préfère, pour ma part, la coopération Léo Malet/Tardi avec « Brouillard au pont de Tolbiac ».

 

Le lac d’or, roman de Jacques-Pierre Amette (2008), publié ches Albin Michel, 164 p. 15€ et aussi en format poche.

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Je note cette référence bibliographique.
    Bonne journée

    Posté par Jauneyris, 28 septembre 2018 à 10:51

Poster un commentaire