Bigmammy en ligne

29 janvier 2019

Bilal Hassani sera-t-il couronné le 18 mai à Tel-Aviv ?

 

Bilal Hassani

De ce jeune artiste au look androgyne, le sérieux journal Le Monde écrit « qu’il ne laisse personne indifférent ». Très largement plébiscité par le public pour représenter la France au prochain concours de la chanson Eurovision, j’ai voulu comprendre … et j’ai regardé son interprétation de la chanson « Roi », écrite par le duo Madame, Monsieur, participants malchanceux à la dernière édition du « Songs contest » international. Et les larmes me sont venues car le message est clair : on ne choisit pas comment on naît …

J’ai écouté sa voix, regardé les images d’enfance qui étaient associées à son histoire, j’ai apprécié la mélodie. Etrange, certes, son apparence, provocante, c’est évident, mais touchante aussi et qui marque peut-être aussi un tournant dans notre pays en proie à l’intolérance de l’autre, la peur de la contagion, l’exclusion de tout ce qui déroge ou dépasse l'entendement des gens "comme il faut ». Je rapproche aussi cette chanson du dernier film « Colette », ou du thriller de Jacques Saussey « Enfermé(e) ».

Le concours de l’Eurovision, comme l’élection de Miss France, c’est totalement ringard, mais je ne peux pas m’empêcher de regarder. Pas de bout en bout, certes, mis je ne me lasse pas de m’étonner devant certaines performances, de constater, année après année, combien ont évolué certains pays de notre sphère européenne, y compris des pays du proche orient. Nous, en France, j’ai l’impression que nous faisons tout ce qui est possible pour NE PAS gagner, et à part quelques exceptions (Amir dont la ritournelle m’est restée en mémoire), présenter des artistes qui retourneront dès le lendemain dans l’oubli. Quant à la gagnante de l’an dernier, j’avoue ne rien avoir compris à son élection.

Bref, Bilal Hassani est un porte drapeau de la cause LGBT mais il a surtout du talent.

Le message qu'il exprime correspond, malgré les vagues d’insanités de tous bords subies en ce moment, à la recherche d’un petit coin de ciel bleu de tolérance au milieu des torrents d’injures contre tout ce qui n’est pas conforme, contre les représentants élus, les corps intermédiaires, les fonctionnaires (dont les énarques), ceux qui ne pensent pas comme tout le monde, ceux dont le teint n’est pas tout blanc, ceux qui sont nés ailleurs, qui croient autrement, ceux qui n’aiment pas comme tout le monde.

La majorité silencieuse – mais qui ne l’est plus tout à fait aujourd’hui - crève d’angoisse. Bien des gens qui se sentent assiégés, submergés, dilués, remplacés disent certains, en tous cas dépassés par ce monde et ses technologies complexes, s’en prennent à ceux qui ne leur ressemblent pas. Ils déplorent que l’on parle trop des minorités – en vrac : les femmes, les gros, les riches, les homosexuels, les migrants, les Noirs, les Juifs …. Et pas assez de ceux qui travaillent.

Depuis le 17 novembre – et je crains que cela ne soit pas fini – leur quota de présence sur les médias a pourtant significativement augmenté. Mais ce qu’ils n’ont pas compris, c’est tout ce que l’acceptation des autres peut leur apporter d’ouverture d’esprit et les rassurer.

Il faut faire un effort sur soi pour être tolérant. C'est "l'esprit des Lumières" qui nous l'a enseigné, la Civilisation. Les « autres » ne menacent pas. Ils ne réclament rien d'autre que le droit de vivre comme ils l'entendent. Ils existent, font face à l’opprobre, au sexisme, au racisme, à l’homophobie ordinaire distillée dès le plus jeune âge, et le plus souvent, tout comme eux, à la solitude.

Bonne chance à Bilal Hassani.

Posté par mpbernet à 07:55 - Coup de gueule - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    C'est tellement bien dit, Marie-Pierre!

    Posté par zeila, 29 janvier 2019 à 08:23
  • Merci pour ce beau message de tolérance !

    Posté par Geneviève, 29 janvier 2019 à 09:15
  • merci

    Merci de m'avoir permis d'ouvrir les yeux !!

    Posté par gr20, 29 janvier 2019 à 09:21
  • Tolérance, oui tout à fait d’accord mais il y a des limites, là je pense aux intégristes notamment islamiques, aux femmes voilées...

    Posté par Jauneyris, 29 janvier 2019 à 11:24
  • Bravo, magnifiquement dit !

    Posté par Marie-Laure, 30 janvier 2019 à 09:14

Poster un commentaire