Bigmammy en ligne

19 février 2019

Le voile (du temple) se déchire !

 

-alain-finkielkraut-

 

Après l’agression dont a été victime Alain Finkielkraut, je crie : ça suffit ! 

Ca suffit avec l’illusion confortable que dans notre France si lisse, l’antisémitisme n’est plus qu’une scorie, un vieux démon folklorique qu’agitent quelques excités de la fachosphère tels Dieudonné, Soral et leurs sbires. Il aura suffi d’une poussée de colère sociale - sincère et légitime à son début – pour faire ressurgir – et très rapidement – cette haine latente qui en réalité n’a jamais disparu de l’horizon politique.

Démocrates, les Français ? Républicains ? Allons donc ! Ils sont en train de nous prouver le contraire avec l'étalage de cette violence désinhibée. Fraternels ? Encore moins !

Alain Finkielkraut est un voisin : nous habitons dans le même pâté de maisons et je le croise de temps en temps en faisant mes courses. Nous avons le même âge à trois années près. Je ne partage pas ses positions philosophiques et politiques mais je respecte l’homme de pensée, son parcours universitaire exemplaire qui ne doit rien à personne en dehors de son talent. L’avoir vu, comme tout le monde, à quelques pas de chez lui (et donc de chez moi) insulté, menacé de mort, heureusement protégé par les forces de l’ordre, m’a positivement révulsée. Je me suis sentie personnellement humiliée … comme si on s’en était pris à ma propre famille.

Ces dingues éructant de haine, qu’ont-ils à reprocher à un homme comme lui ? Il est Juif, et alors ? Il dit ce qu’il pense, c’est son métier et on peut ne pas être d’accord. Mais au-delà de sa personne, c’est la viscérale et ancestrale exécration d’une communauté d’intellectuels qui réapparaît. Le rejet de l’élite … toujours. On veut que des têtes tombent. Ce n'est pas que cela soit efficace, mais ça soulage ....

Au moyen-âge, ils étaient souvent médecins – les professions intellectuelles leur avaient été laissées puisqu’une foule d’autres métiers leur étaient interdits, ce qui fut aussi le cas sous le statut des Juifs de Vichy – et quand les malades mouraient de la peste, on les accusait d’avoir empoisonné les puits.

Au XIXème siècle, ils venaient par familles entières se réfugier dans le pays de la Révolution et des Droits de l’Homme. On les a accusés de trahison : l’affaire Dreyfus est une des premières manifestations de nos fakenews (le fameux bordereau) d’aujourd’hui, puis il y eut le montage tsariste du faux Protocole des Sages de Sion, et, dans l’entre-deux guerres, on parlait du complot des 200 familles qui dirigeaient la France pour le Grand Capital … Aujourd’hui, c’est le conflit israélo-palestinien qui sert de prétexte à une certaine partie de la gauche et à la jeunesse fanatisée des banlieues.

Alors moi, je proclame : j’aime les Juifs. J’admire leur talent, leur humour, leur résilience, leur subtilité d’analyse, la façon de mettre l’éducation et la quête de l’intelligence au-dessus de tout.

Que serait la France sans ses enfants juifs : imaginez la médecine, la philosophie, la littérature, la science fondamentale, la recherche sociologique, le show-bizz, le cinéma, la télévision, le journalisme, l’art en général. Regardez la pauvreté culturelle de l’Allemagne et de l’Autriche, aujourd’hui, comparez avec leur rayonnement international d’avant la Shoah …

Nous avons fort à faire puisque selon un récent sondage, une grande partie de notre jeunesse ignore ce que fut l’Holocauste. Nous sommes tous responsables de ce fiasco.

Comment reprendre cette éducation à zéro, ouvrir les yeux d’une partie de nos compatriotes totalement fermée aux simples faits historiques, complètement enkystée dans ses certitudes complotistes, ne s’informant ni par la Presse, ni par les livres, ni par les médias sérieux – s’il en reste ?

A vrai dire, j’en ai le vertige … Comment sommes-nous tombés si bas ?

Je n’irai pas manifester place de la République aujourd'hui car j’ai trop peur de me faire bousculer ; mais mon cœur y sera.

Posté par mpbernet à 08:00 - Coup de gueule - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Je serai presente à cette manifestation. Il faut que nous soyons nombreux pour montrer que notre pays ne se réduit pas à cette poignée de gens haineux et abjects.

    Posté par Lyllia, 19 février 2019 à 08:13
  • Entièrement d'accord avec tout ce que vous dites, c'est révoltant et honteux.

    Posté par nicole, 19 février 2019 à 08:32
  • Comme votre analyse de l antisémitisme d' hier et d' aujourd'hui est juste ! Il n'y aura pas de manifestation dans ma campagne mais toujours de "bons français " manifestement bornés contre toutes les élites, même si leur vie dépend d' elles . Mais ça, ils ne l ont pas encore compris. Gare à la chute. ..

    Posté par Christine, 19 février 2019 à 08:47
  • Mon cœur y sera aussi!!

    Posté par Chartres, 19 février 2019 à 09:22
  • Je partage votre avis et je suis stupéfaite par tant de haine déchaînée non seulement à l'égard des juifs, homosexuels ou autres. Non, je ne comprends pas tant de bêtise. Et encore le mot bêtise est-il bien faible ? Je suis restée choquée devant ma télé en regardant ces policiers attaqués, leur véhicule caillassé. Comment peut-on être descendus si bas ?

    Posté par Armelle, 19 février 2019 à 10:25
  • Merci pour cette analyse

    Merci pour cette analyse pertinente . La haine serait - elle la forme aboutie de l'envie ? Pauvreté du vocabulaire , sentiment de toute puissance acquis dès l'enfance , pas d'éducation à la responsabilité vis à vis de soi et des autres , absence de cadre clairement défini : tout se vaut ! Néanmoins , les crises font parfois avancer , ce que l'on peut souhaiter...

    Posté par Jade, 19 février 2019 à 11:17
  • Je partage tout à fait votre avis, comment a-t-on pu négliger autant l'enseignement de l'histoire, et bientôt ce sera la langue française qui va être dénaturée avec l'écriture inclusive !!! Où va notre pays ? Quel avenir prépare-t-on à nos enfants ? L'instruction civique doit absolument faire partie de l'enseignement, apprenons leur à s'aimer les uns les autres

    Posté par Jauneyris, 20 février 2019 à 22:35

Poster un commentaire