Bigmammy en ligne

13 avril 2019

Les Nabis et le décor, au musée du Luxembourg

IMG_3872

Les-Nabiset-le-Décor

Nabis décor

IMG_3879 (2)

IMG_3883 (2)

IMG_3884

IMG_3885

IMG_3876 (2)

IMG_3874 (2)

IMG_3880 (2)

IMG_3886 (2)

IMG_3887 (2)

IMG_3888 (2)

Bonnard, Vuillard, Maurice Denis, Ranson, Paul Sérusier, Félix Vallotton ont créé des décors destinés à orner les intérieurs de prestigieux mécènes.

Ils transposent sur les murs de salons ou salles à manger les petits moments de la vie intime, les jeux des enfants dans les jardins publics, les étapes d’une période de fiançailles ou les moments d’une chasse à courre symbolique évoquant la légende de saint Hubert.

L’originalité de l’exposition présentée par le musée du Luxembourg est de rassembler des panneaux – le plus souvent de grands formats et parfois dispersés aux quatre coins des musées du monde - de ces peintres décidés à refuser l’esthétique du pastiche historique en vogue en cette fin du XIXème siècle pour répondre à des commandes d’amis et reprenant les thèmes de l’intériorité, de l’intimité, de la femme au foyer et de l’enfance.

Motifs de papiers-peints, tapisseries, vitraux, ils créent un art accessible à tous.

C’est la galerie de Siegfried Bing « La maison de l’Art Nouveau » ouverte en 1895 qui les défend et les popularise.

Fascinés par Gauguin, ces artistes marquent leur opposition à l’Impressionnisme qu’ils jugent trop proche de la réalité. Ils se désignent comme « Nabis » - prophètes en hébreu – et se proposent d’abolir la frontière entre beaux-arts et arts appliqués. Profondément inspirés par les estampes japonaises, ils choisissent d’en adopter les techniques de couleurs franches et de formes soigneusement définies.

Eventails, vitraux, paravents, panneaux décoratifs à la manière des panoramas peints à la colle sur toile … toutes les techniques sont bonnes pour faire « entrer » le spectateur dans l’intimité et le rêve et bientôt aussi le symbole …

Il ne s’agit pas ici d’œuvres transcendantes, mais d’une immersion dans la vie quotidienne de cette bourgeoisie « arrivée » côtoyant des peintres inspirés.

 

 

A relier avec la récente exposition du musée d’Orsay : « Le talisman de Paul Sérusier » …

 

 

 

Les Nabis et le décor, exposition au musée du Luxembourg jusqu’au 30 juin, tous les jours à partir de 10h 30, 13,50€

Posté par mpbernet à 07:57 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire