Bigmammy en ligne

30 avril 2019

Chagrin

Barré

Honfleur2

Honfleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il m’arrive de relayer les annonces de personnalités marquantes de notre vie politique ou culturelle lors de leur disparition mais aujourd’hui, c’est un pan de ma jeunesse qui s'en va et mon émotion est très forte.

Après des mois d’une longue maladie, Daniel Barré s’est éteint, dans la paix et en disant "je t'aime" à son épouse, ma cousine la plus proche, Evelyne. C’est, en dehors du décès de mes propres parents, la disparition d’une personnalité forte de ma famille qui ravive en moi plein de souvenirs. 

Je me souviens de sa très haute stature, son sourire en coin, son humour ravageur, la pointe d’accent du Nord qu’il n’avait jamais perdue, sa ressemblance avec l’acteur américain Charlton Heston (Le Moïse des Dix commandements).

Seul le hasard lui avait permis de croiser son Evelyne, fille de la sœur aînée de ma mère, ma tante préférée à laquelle j’avais été confiée quelques mois, toute petite, car j’étais devenue ingouvernable …

Car Daniel était parisien et Evelyne cannoise. Leur rencontre s’est faite par le truchement de ma mère et de Germaine, sa maman. Elles se connaissaient car nous vivions dans le même quartier. Les Barré pratiquaient le camping, et au cours d’une conversation, maman a proposé de mettre à leur disposition le fond de notre jardin du Cannet …

Ils sont venus et leur fils de 20 ans s’est agrégé à la troupe de jeunes de notre parentèle. Sorties, pique-niques aux îles, danse… Et c’est ainsi que Daniel a rencontré Evelyne. Il lui a dit : « Si tu m’attends cinq ans, je t’épouse ». Il est rentré à Paris, a terminé ses études de pharmacie, et elle l’a attendu. Ils se sont mariés en 1960. J’ai encore la photo de leur mariage civil où je figure derrière la mariée, j’avais alors 14 ans … C'est cette image de son sourire que je garde à jamais en mémoire.

Depuis, chacun a pu apprécier à Honfleur la compétence et l’humour de cet homme à la rigueur toute nordiste, dans cette pharmacie qui fut celle du père d’Alphonse Allais, inventeur du fameux remède contre le mal de mer « Passocéan ».

Hélas, la pharmacie, où Pierre, encore plus humoriste que lui, a succédé à son père, a fermé ses portes en juillet dernier … le temps des officines n’est plus ce qu’il était. Mais Daniel laisse un souvenir très fort dans nos vies. Nous viendrons lui rendre un dernier hommage ce soir dans la sublime église Sainte Catherine.

Evelyne, Pierre, Isabelle, Valérie et Pauline, Anne-Lucie, Paul, Louis, Victor, Raphaël et Gabin : nous pensons très fort à vous.

Pour en savoir plus, voici l'hommage du Maire d'Honfleur à Daniel ... https://www.ville-honfleur.com/hommage-daniel-barre/

Posté par mpbernet à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Sainte-Catherine

    Quelle jolie histoire que celle de Daniel et d'Evelyne!
    Chaque fois que je vais à Honfleur, je vais dire une prière pour mes défunts à Sainte-Catherine.
    Mes pensées vous accompagnent.

    Posté par Sylvie, 30 avril 2019 à 16:00
  • Je suis allée deux ou trois fois dans cette pharmacie, quand Honfleur était encore une ville habitée , alors que maintenant c est le royaume de Airnb & des bateaux de tourisme type Costa

    Posté par Martine, 01 mai 2019 à 17:05
  • hommage

    https://www.ville-honfleur.com/hommage-daniel-barre/

    Nos sincères condoléances

    Posté par Marie, 05 mai 2019 à 21:31

Poster un commentaire