Bigmammy en ligne

20 juillet 2019

Nature vivante, et parfois inquiétante ...

Eumenes-pomiformis-pot

IMG_4253

IMG_4255

 

Ce sont de jolies guêpes, plus longues et à la taille toute fine, et qui fabriquent d'étonnantes constructions d'argile ou de sable (d'où leur nom de guêpes maçonnes) pour accueillir leurs larves. Celle qui a élu domicile sous la toiture de notre atelier a fabriqué un « pot » fixé à la sous-face d’une tuile collé avec de la terre.

Toutes les guêpes (ou presque) nourrissent leurs larves avec des proies. Ainsi, lorsque le nid de terre est presque terminé mais non fermé, la femelle le remplit de proies qu'elle a « endormies » avec un peu de venin (et non tuées sinon les proies ne se conserveraient pas), pond un œuf et referme enfin son nid. Chaque femelle fabrique une dizaine de nids environ puis meurt rapidement.
En sortant de l'œuf, la larve placée directement sur sa nourriture commencera immédiatement à manger. Plusieurs semaines après, elle se métamorphosera en adulte dans son nid et n'en sortira en général que l'année suivante. D'ailleurs, seul l'adulte peut sortir du nid grâce à ses fortes mandibules capables de percer la terre séchée…

C’est Dorian qui a repéré le nid en formation en allant rapporter un outil dans l’atelier. Benjamin s'est persuadé d’en voir sortir une vespa velutina. Moi, j’avais bien distingué une guêpe maçonne …

Alors, nous avons sorti l’attirail de bombes d’extermination de ces insectes dangereux quand ils sont si près de la maison. J’ai largement vaporisé l’objet à distance et, ce matin aux aurores, j’ai détaché d'un coup de rateau la « poterie » qui s’est écrasée au sol, libérant une masse informe de larves, apparemment déjà mortes. Comme des asticots, bien dodus et à la chair opalescente, mais inerte.

Vite, vite, un grand coup de balai. Les enfants n’ont rien vu, et j’ai racheté du produit anti-guêpes. Car la prochaine fois, ce pourrait bien être un nid de frelons asiatiques, et dans ce cas, je me garderai bien d’intervenir moi-même.

Posté par mpbernet à 07:54 - Journal de bord - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Bonjour,
    Bravo pour votre efficacité !
    Vespa velutina est le nom savant du frelon asiatique...
    Très bon séjour avec les vôtres.

    Posté par Annie, 20 juillet 2019 à 10:18
  • L'année dernière, de nombreux frelons asiatiques sont venus manger les raisins d'une très vieille vigne grimpante qui pousse à l'abri d'un grand mur en pierre. Je n'ai goûter que cinq grands...et j'ignore d'où venaient ces sales bestioles. Un piège a été inventé et se trouve en vente cette année. Une petite cage avec miel,...attirant, avec un grillage au dessus. Compte tenu de la taille du maillage et de la hauteur du piège, seuls les insectes courants peuvent en sortir.
    Pour ce qui est des guêpes charpentieres et autres insectes, j'ai toujours laissé les nids avec ordre aux enfants : on ne bouge pas ! Ces bêtes ne sont pas agressives, elle ne piquent que si elles sont ou se croient agressés.
    Elles sont très utiles à la pollinisation des plantes.

    Posté par MAG, 20 juillet 2019 à 13:04
  • Beaucoup de guêpes cette année, dès qu'on met le nez dehors elles nous attaquent. Il y a celles que vous décrivez, fines à longues pattes, qui sont très présentes.

    Posté par Nikita, 20 juillet 2019 à 14:34
  • Pas vraiment inquiétante cette guêpe maçonne ...Nous avons une dizaine de nid chaque année ds notre grange ...elles sont discrètes et ne sont pas intéressées par nous, les humains ...

    Posté par Martine68, 21 juillet 2019 à 08:51

Poster un commentaire