Bigmammy en ligne

05 septembre 2019

4 septembre 1870, rétablissement de la République

 

4-septembre-1870

Sans doute ai-je laissé passer quelque chose, mais il ne m’a pas semblé, toute la journée d’hier, entendre dans les médias le moindre rappel de la signification de cette date – jalon de notre histoire de France …

Et pourtant ! Que d’enseignements pourrions-nous en tirer ! que de similitudes dans les mœurs politiques, malgré plus d’un siècle passé.

Une République parlementaire, telle que certains aujourd'hui souhaiteraient voir ressurgir,  née et anéantie dans la défaite, qui a cependant « tenu » presque 70 ans et dont les réflexes politiques sont parfois si proches de nos dérives actuelles.

Après le désastre de Sedan et la capture de Napoléon III le 2 septembre par les Prussiens, les Députés du Corps Législatif se réunissent au Palais Bourbon pour proclamer le rétablissement de la République. Une foule agressive s’amasse devant le Palais aux cris de « déchéance ! ». Malgré de nombreuses forces de l’ordre, bientôt submergées, les manifestants envahissent l’hémicycle …

A l’initiative de Jules Favre, on décide d’aller à l’Hôtel de Ville et c’est depuis le balcon que Léon Gambetta proclame la République. Un gouvernement de Défense Nationale est constitué.

La France est toujours en guerre, son territoire est occupé, la lutte sera aussi héroïque que vaine. Il faut lire l’excellent ouvrage de François Roth sur cette guerre oubliée … On organise des élections qui ont lieu le 8 février 1871, et c’est une assemblée nationale à majorité plutôt monarchiste qui sort des urnes. Les deux prétendants légitimes au trône ne se mettant pas d’accord - en particulier sur la couleur du Drapeau, la République est établie - et précisée dans l'amendement Wallon*.

 

440px-France_Chambre_des_deputes_1871

 

Rude

Bientôt, elle sera secouée par la révolte de la Commune … noyée dans le sang par les troupes Versaillaises, sous les yeux des occupants.

Nous, les Français, nous n’en ferons jamais d’autres … Et nous avons de la ressource pour nous relever après des événements aussi graves … qui laissent encore de nombreuses traces dans les esprits de certains …

 

* Le 30 janvier 1875 l'Assemblée nationale adopte l'amendement proposé par Henri Wallon ayant pour objet d'insérer un article additionnel après l'article premier du projet de loi constitutionnelle sur l'organisation des pouvoirs publics, et aux termes duquel « le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages par le Sénat et la Chambre des députés réunis en Assemblée nationale. Il est nommé pour sept ans. Il est rééligible. »

L'amendement est adopté par 353 voix contre 352 : le mot « République » entre donc dans la loi constitutionnelle.

L'histoire dira, note François Goguel, que « la IIIe République a été fondée à une seule voix de majorité. Ce qui n'est pas tout à fait exact, car l'ensemble de la loi où figure le texte proposé par Wallon sera adopté beaucoup plus largement : or c'est là le vote juridiquement décisif.. »

 

Posté par mpbernet à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Ma chère Cousine tu es un puits de science mais ce soir, après une journée bien (trop)remplie, je suis crevé donc je suis désolé mais je te répondrais demain . Je te souhaite une très bonne nuit et je vous fais la bise à tous . Raymond

    Posté par Rayface06, 05 septembre 2019 à 22:13

Poster un commentaire