Bigmammy en ligne

11 septembre 2019

La vie de mon quartier ...

 

Place_Laurent-Terzieff-et-Pascale-de-Boysson_4

Jour après jour, je reprends contact avec mon quartier ... et je préfère parler de ce lieu privilégié de Paris plutôt que me référer à un autre anniversaire ...

De retour après trois mois d'absence, je dois faire effort pour retrouver mes marques : mais dans ce quartier béni - le plus cher de Paris au m² ! - j'aurais du mal à me plaindre. J'aime particulièrement les mardis matins... c'est le jour de livraison des commerçants de bouche, qui sont d'excellente qualité ici. L'activité est frémissante.

On constate aussi les nouveaux investissements commerciaux. Ici, dans la rue Vavin, tout est dédié aux étudiants et, progressivement, les petites boutiques se transforment pour leur fournir un repas rapide, pas cher, et sans doute nourrissant. C'est une tendance lourde : les repas de plus en plus pris hors de chez soi ou tout prêts et livrés à domicile et surtout hors des collectivités (quand on a pratiqué les resto U, on peut comprendre). Dernière boutique en date : un petit Casino dédié à la "grignotte". Mais il y a aussi, en face, depuis l'année dernière, une boutique de burgers végétariens ... 

Mon boulanger principal, lui, a réorganisé son magasin pour donner la priorité au service de repas rapides ... Pour acheter du pain, il faut désormais aller tout au fond de la boutique et le circuit permet de sortir par le fond ... Pendant ce temps, la boulangerie "La Parisienne" du coin des rues Madame et Vaugirard propose un étrange pain de seigle feuilleté. Etonnant ... Il se mange comme un croissant, et contient du beurre !

La_Procure

 

P1240707

Ma librairie préférée, La Procure de la rue de Mézières, s'est dotée d'une superbe façade en carreaux de faïence bleu de Sèvres. Je n'ai pas encore eu le temps de refaire le plein de lectures ... mais la rentrée littéraire est pour bientôt et ma liste d'envies est déjà longue.

Alors, certes, le quartier reste encore anormalement calme puisque la rentrée universitaire se fait attendre. Mais ces investissements signifient des changements dans les habitudes de consommation, en particulier chez les jeunes. Moi-même cet été, je me suis astreinte à une plus grande attention au tri des déchets. Bien séparer les emballages plastiques du papier et du verre, sans les bouchons métalliques. Je ne suis pas encore prête à acheter en vrac mais j'imagine que si la possibilité m'en était offerte, je tenterai la procédure.

Pour mes petits-enfants, la cause est entendue, mais ils n'ont pas encore intégré la nécessité de diminuer les quantités de sucre. Mais ils sont convaincus de la nécessité de diminuer le volume de nos déchets. C'est encourageant pour la planète. Mais ce n'est pas gagné !

Posté par mpbernet à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Prochainement à Pàris j'irai à essayer le pain de seigle feuilleté!

    Posté par Helga, 11 septembre 2019 à 23:31
  • tous les commerçants alignés pour fournir les étudiants, cela se comprend... mais j'ai du mal à apprécier la rue Vavin dans sa dernière partie, trottoirs super encombrés et pas vraiment propres. Le fleuriste sauve la mise et même s'il contribue à rétrécir le cheminement des piétons, j'aime beaucoup sa mini oasis de verdure !

    Posté par manuela, 12 septembre 2019 à 10:54
  • le tri des déchets

    Cela fait maintenant plus de 10 ans que nous faisons le tri des déchets. Nous avons aussi depuis le mois de mars, un petit container pour les déchets destinés au compostage. Je trouve cela très important pour notre planète.
    Et ce qui me réconforte c'est que nos jeunes en ont bien pris conscience, bien plus que nous. Que cela continue
    Bises à vous deux

    Posté par Christiane, 12 septembre 2019 à 18:27

Poster un commentaire