Bigmammy en ligne

03 octobre 2019

Retour au musée d'Orsay

 

IMG_0029

 

La grande saison parisienne des expositions a vraiment commencé !

Nous revenons nous gorger de beautés au musée d’Orsay, à quelques encablures de notre maison. Toujours aussi enthousiasmant et toujours source de découvertes. Et comme nous y revenons plusieurs fois par an - j'ai souscrit une Carte Blanche en duo - pour des expositions temporaires, nous nous y déplaçons sans difficulté, malgré la complexité des espaces ...

Devant la grande verrière, je reste toujours bouche bée. Il faut monter par les escaliers roulants du fond de la grande halle pour avoir un coup d’œil global sur l’espace de la grande galerie aménagée par Gae Aulenti. Ensuite, on accède au 5ème étage et à l’espace réservé à la plus belle collection d’impressionnistes et postimpressionnistes que je connaisse. Avec un coup d’œil à travers l’horloge de la façade donnant sur la Seine et la vue sur le Sacré-Cœur …

Quel destin que cet espace d’exposition !

 

IMG_0030

 

IMG_0034

 

IMG_0031

 

IMG_0037

Au départ, le Palais d’Orsay, construit au tout début du XIXème siècle, abrite le Conseil d’Etat et la Cour des Comptes. Complètement incendié pendant la semaine sanglante de 1871, le site est laissé à l’abandon pendant des années, jusqu’à sa transformation en gare, dans le prolongement de la gare d’Austerlitz. Le projet est confié à Victor Laloux en 1898-1900, et doit accueillir les visiteurs de l’Exposition universelle de 1900.

Désaffectée au XXème siècle, la gare est utilisée comme lieu de stockage, accueille la compagnie théâtrale Renaud-Barrault, sert d’annexe à l’hôtel des ventes Drouot … Jusqu’à la décision du Président Valéry Giscard d’Estaing d’en faire un musée du XXème siècle, rassemblant les œuvres de 1848 à 1914. Le projet de transformation est alors confié à l’équipe Renaud Bardon, Pierre Colboc et Jean-Paul Philippon. Le musée est inauguré en 1986.

C’était encore le temps où la République pouvait se payer des grands travaux … Il n’empêche que le musée est une réussite par le panorama qu’il donne de l’extraordinaire efflorescence de la peinture et de la sculpture du XIXème siècle, depuis les « pompiers » bien oubliés jusqu'à l'accomplissement vers l’art moderne à travers les Impressionnistes (au 5ème étage), Cézanne, les pointillistes et les post-impressionnistes (au 6ème niveau).

 

IMG_0036

 

IMG_0032

 

IMG_0033

 

IMG_0039

Sans compter que les architectes ont respecté les décors créés pour l’hôtel de luxe de l’époque placé en front d’édifice, avec sa merveilleuse salle des fêtes et la salle à manger où on continue à pouvoir déjeuner sous les plafonds décorés à la manière académique ….

En dehors de toute exposition thématique – en ce moment la superbe rétrospective Degas et l’Opéra et trois oeuvres monumentales du peintre franco-chinois Yan Peï-Ming – la visite du musée en tant que réhabilitation d’une friche industrielle, s’impose en soi …

 

 

IMG_0038

 

Posté par mpbernet à 08:00 - Coup de coeur - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • Magnifique

    Nous y étions la semaine dernière . Magnifique mais tellement de touristes ,nous compris , que cela devient fatigant d'éviter les caméras et autres selfies ! L’édifice est extraordinaire ,Belle Époque où on joignait l’innovation et le style. Cependant l’expo sur Degas et l’Opera étant surpeuplée avec des commentaires écrit en TRÈS petits caractères difficiles d en apprécier les détails .

    Posté par Christine, 03 octobre 2019 à 00:23

Poster un commentaire