Bigmammy en ligne

26 octobre 2019

une vérité à deux visages, thriller par Michael Connelly

 

connelly

Dernière en date des enquêtes d’Harry Bosch, l’atypique policier de Los Angelès, disponible en français, traduite avec brio par Robert Pépin. La quatrième de couverture annonce deux intrigues entrelacées, mais en réalité, il y en a trois.

Bosch fait du rab pendant sa retraite comme bénévole au poste de police de San Fernando et commence à s’atteler au « dossier froid » de la disparition quinze années auparavant d’une jeune femme, Esme Tavarès, quand il est appelé sur la scène d’un double crime : deux pharmaciens, le père et le fils, froidement assassinés dans leur officine. On suspecte un trafic de médicaments anti-douleurs …

Mais au même moment, Harry Bosch fait l’objet d’une procédure judiciaire qui le touche personnellement. Depuis presque 30 ans, un condamné à mort qu’Harry a arrêté après plusieurs meurtres sexuels prétend, avec ses avocats, que la seule preuve à charge découverte lors de la perquisition à son domicile, y aurait été placée par Bosch lui-même. Son honneur professionnel et ses biens sont gravement menacés et Harry fait donc appel à son demi-frère Mickey Haller pour répondre à cette accusation.

Le roman est particulièrement bien construit, en forme de poupées russes. Alors qu’elles n’ont aucun point commun, les deux intrigues se répondent, et surtout, Michael Connelly fait apparaître ici les anciens coéquipiers de Bosch : Lucy Soto, Bella Lourdes, Jerry Edgar, bien vieilli lui aussi, mais surtout l’avocat de la défense Lincoln et son enquêteur biker, Cisco. Et, comme toujours, dans la dernière partie de l’histoire, Harry Bosch va risquer sa vie dans un combat spectaculaire …

La technologie allant plus vite que le travail du traducteur, j’avais visionné (sur Amazon Prime video) la série télévisée retraçant fidèlement cet épisode (saison 5) et j’en connaissais donc l’issue. C’est là qu’on apprécie le plaisir et toute la richesse de l’écriture, malgré tous les effets cinématographiques possibles et imaginables. Encore un Connelly fantastique … Sans doute le dernier de mon héros préféré.

 

Une vérité à deux visages – Two Kinds of Truth – par Michael Connelly, traduit de l’anglais par Robert Pépin, chez Calmann-Lévy Noir, 419 p., 21,90€

Posté par Bigmammy à 08:12 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire