Bigmammy en ligne

08 novembre 2019

Le monde selon De Gaulle, le Général à livre ouvert, par François Kersaudy (tome 2)

41ZuOpcjDJL

Toute ma jeunesse, j’ai vécu dans le respect du Général De Gaulle.

J’avais 22 ans lors de la manifestation monstre sur les Champs-Elysées après la fin des événements de mai 68. Mon père, héros de guerre, avait rallié De Gaulle après son évasion d’Allemagne en 1942, ma mère travaillait à Alger dans son staff …. Cependant, si je n’avais pas lu ses Mémoires de guerre, je n’avais rien raté de ses conférences de presse et de ses discours à partir de 1958. Donc, c'est certain, je ne suis pas tout à fait objective !

Cet ouvrage est passionnant. C’est le second tome mais il peut se lire d’emblée. Grâce au classement thématique puis chronologique, François Kersaudy livre une analyse de la pensée du Général dans différents domaines, avec citations et références à l’appui. Voici donc l’expression de l’homme d’Etat sur l’Armée, l’OTAN et la force de frappe, l’Europe, l’ONU, l’Afrique, l’Orient, l’économie, les médias … et surtout la politique, les partis, les institutions, la mort …

Confidences privées, extraits des conférences de presse, mémoires … la vision lucide et prospective de Charles De Gaulle est d’une extraordinaire clairvoyance et modernité.

Thèmes récurrents : la paralysie des gouvernements de la république parlementaire, l’inadaptation des institutions, la démagogie et la vénalité – surtout de la Presse – le péril du Communisme, la nécessité d’un rassemblement au-dessus ou au-delà des partis politiques classiques. On perçoit sa fureur à l’égard des politiciens professionnels qui – du moins avant la Constitution de 1958 - monopolisent le pouvoir mais sont incapables de l’exercer.

Ces réflexions sont datées, certes, mais combien d’entre elles restent d’actualité aujourd’hui ! L’auteur ne manque pas de le souligner, avec un certain humour …

Ce qui me touche surtout, c’est l’appréciation élogieuse de l’écrivain, le style étincelant de De Gaulle, homme de plume autant qu’homme d’action et de réflexion. Son premier ouvrage « La discorde chez l’ennemi » paraît en 1924, une analyse des causes de la défaite allemande. Suivront « Le fil de l’épée », et « Vers l’armée de métier ». On y décèle des figures de style récurrentes : le rythme ternaire, les images et les métaphores souvent maritimes ou climatiques, les anaphores (Paris libéré !) mais jamais le « je ». En 1938, il publie « La France et son armée » qu’il a commencé à rédiger 11 ans auparavant en tant que « nègre » du Maréchal Pétain. Enfin, il y aura les Mémoires de guerre … et celles qu’il ne pourra pas finir.

Chacun de ses discours sont autant d’œuvres littéraires. Un style inimitable, un travail complexe, harassant.

Charles De Gaulle disait « Le plus difficile est de rester réaliste quand on a un idéal, et de garder son idéal quand on voit la réalité. » Une maxime toujours aussi actuelle.

 

Le monde selon De Gaulle, le Général à livre ouvert, essai par François Kersaudy (tome 2), édité chez Tallandier, 476 p., 22,90€.

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Je sens que cela va être mon prochain achat.

    Posté par Lyllia, 08 novembre 2019 à 10:11
  • Je viens d'en entendre parlé à la TV, il y à qq jours, il me semble et notamment l'énigme qui entoure son voyage en Allemagne pendant les événements de Mai 68. Oui, il à été un grand homme, pas tj compris, mais arrivé à point nommé quand la France à eu besoin de lui. Aujourd’hui j'ai acheté le hors série de Nice Matin "La grande guerre des Français" qui est un très gros ouvrage réunissant des témoignages,des photos , des lettres etc... des poilus dans les tranchées, ou prisonniers, ou à la veille de combats et autres anecdotes.Les femmes restants à l’arrière s'occupant des enfants, des fermes, seules faisant "bouillir" la marmite. Ma grand mère maternelle, Contance Lhomme, née Grellier ma souvent parlé de son Frère , Edouard, tué dans les tranchée à Verdun. Elle en avait gardé son livret militaire .

    Posté par Rayface06, 10 novembre 2019 à 15:38

Poster un commentaire