Bigmammy en ligne

25 avril 2020

L'industrie vue du ciel en plein air

bandeau

Ce qui me manque le plus, en cette période de maintien à domicile contraint, c'est de rater toutes les nouvelles expositions de la saison, dont j'avais soigneusement marqué le commencement sur mon agenda, désormais désespérément vide ...

Et cependant, il y en a une tout près de chez moi, superbe, et parfaitement accessible. Ce sont de merveilleuses vues de sites industriels, photographiés depuis des avions, des hélicoptères ou des drones, d'une poésie infinie.

 

IMG_0913

 

 

 

 

industrie2

 

industrie3

Ces grands panneaux sont accrochés sur les grilles du jardin du Luxembourg, de la rue Mazarine au carrefour de la rue Soufflot, assortis de légendes très intéressantes. Comme quoi, les chariots élévateurs, les champs de colza encapuchonnés près des étendues de blés, les ponts et les barrages, les centrales photovoltaïques, les motrices de chemin de fer,  l'usine à colis de La Redoute, les parcs à huitres et les fermes aquacoles, les sites d'extraction minière, vus du ciel, nous donnent à voir des couleurs, des lignes, des paysages absolument sublimes.

Six partenaires ont contribué à cette exposition : Bombardier, Dassault Aviation, Orano, RTE, Saint Gobain, SNCF Réseau. Leur propos est d'attirer les jeunes étudiants vers les carrières de l'industrie, donner du sens à la technologie actuelle, à l'essor de notre pays. 

Bien sur, ça, c'était avant. Avant le cataclysme du virus.

 

industrie1

Mais justement, et plus que jamais, nous savons aujourd'hui que c'est par le développement de notre belle industrie que nous pourrons sortir de la crise. Retrouver les marges nécessaires à l'investissement et à  l'emploi. 

 

Puisse plus que jamais cet objectif être atteint, il en va de notre survie !

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Les expositions, les colloques, me manquent aussi : mais si c'est pénible pour les visiteurs et auditeurs que nous sommes, ce l'est plus encore pour les organisateurs, qui ont préparé pour des salles vides, et pour ceux qui avaient une communication à présenter, la première de leur vie pour certains jeunes chercheurs !

    Posté par HK19, 25 avril 2020 à 09:12
    • Oui, vous avez tout à fait raison. Je pense aussi à tous ceux qui avaient planifié leur mariage, ou toute autre cérémonie ... et aux salles de spectacles. Que d'argent parti en fumée ... Que de souffrances, d'occasions perdues. 
       
       
       
       

      Posté par Bigmammy, 25 avril 2020 à 09:34
  • Au fond moi je ne penses pas négatif . Nous agissions tous par routines, là une féte, là une visite etc...Demain nous apprécierons d'avantage nous mesurerons à quel point nous avons de la chance et tt sera décuplé . C'est comme en Amour, le pire est la routine MR

    Posté par Rayface06, 26 avril 2020 à 14:49

Poster un commentaire