Bigmammy en ligne

28 septembre 2020

Lire, écrire, vivre ...

IMG_1452

Depuis que je n’exerce plus aucune activité professionnelle, je me réfugie dans la lecture. Et pourtant, je n'ai lu mon premier roman qu'à l'âge de 18 ans ...

Je me vautre aujourd'hui dans la lecture car je sais que je n’aurai jamais le temps de connaître tout ce que je n’ai pas eu l’occasion d’apprendre. Au moins cent pages par jour, parfois plus, jamais moins… Et j’ai des listes en attente : des classiques, des nouveautés, des livres dont on parle, des critiques glanées dans les journaux, des ouvrages savants à découvrir. Je me fais un devoir de lire chaque livre jusqu'à la dernière page, sauf exception, même s'il ne me plaît pas.

Mais il ne suffit pas de lire, il faut aussi écrire : prendre des notes, recopier des passages, rechercher des références, faire des découvertes et … acheter encore et encore de nouveaux livres. « Descendre » toute la production d’un même auteur, rechercher sa biographie, trouver des correspondances, creuser des périodes historiques. Nous avons à disposition des outils performants de recherche, une bibliothèque virtuelle infinie, gratuite, foisonnante. On peut retrouver sur des sites en ligne des ouvrages épuisés depuis longtemps, livrés en 48 heures à domicile. Je ne sais pas si nous mesurons l’extraordinaire chance qui nous est offerte.

A nous, les « séniors » qui doivent rester virtuellement confinés pour ne pas risquer la contagion et encombrer les lits de réanimation, il reste cette fantastique opportunité de continuer à apprendre, oublier dans un roman un quotidien sombre et dangereux ou à se faire plaisir avec des livres drôles, des BD, toutes sortes d’écrits. Sans compter le plisir du partage avec des correspondants virtuels, qui me tiennent chaque jour compagnie.

 

plaisir de lire

Pour ma part, je lis toujours avec un stylo et un carnet de notes à portée de main. J’en use environ un par an et suis très malheureuse d’en être privée. Car la compréhension d’un texte passe aussi par la main, qui mémorise plus encore que les yeux la quintessence d’une œuvre. Jusqu’ici, je n’utilisais que des carnets de la marque « Molesquine ». A ma grande surprise, ils ne sont plus disponibles chez les papetiers indépendants. J’ai reporté mon choix sur le modèle équivalent (mais légèrement plus grand) de la marque allemande "Leuchtturm1917" (Phare1917).

Commencer un nouveau carnet provoque toujours chez moi une certaine émotion : comme lorsqu’enfant, je recommençais à composer mon cahier d’histoire, en recopiant en milieu d’année scolaire celui que j’avais commencé parce que je le trouvais trop mal écrit, et où je collais des documents découpés, des cartes, des images glanées ça et là. Une manie d’enfance, en quelque sorte. Une manière de rester éternellement jeune ?

Ecrire m’est indispensable … C’est mon addiction !

Posté par Bigmammy à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • J'ai cru que c'était moi qui avais écrit ce texte.😉

    Posté par Lyllia, 28 septembre 2020 à 08:13
  • Et au bureau de tabac/papeterie Le Dôme ou la papeterie rue de Fleurus juste après l'anfle Raspail ?

    Posté par Manuela, 28 septembre 2020 à 08:32
    • C'est justement à la papeterie du Dôme qu'il m'a été indiqué que Moleskine ne livrait plus désormais aux boutiques indépendantes ... Qu'importe, mon nouveau carnet est très bien aussi !
       
       
       
       

      Posté par Bigmammy, 28 septembre 2020 à 08:59
  • Il y a une boutique Moleskine près de votre domicile, rue St André des Arts.
    C’est là qu’il m’arrive d’acheter ces carnets.
    Très bonne journée studieuse

    Posté par Claire, 28 septembre 2020 à 08:47
  • Ecrire

    C'est une addiction très saine .

    Posté par Sylvie, 28 septembre 2020 à 08:58
  • J'aime beaucoup la lecture qui comme vous permet d'etre dans sa bulle à l'abri de tous ces bouleversements angoissants. Je ne lis que sur tablette, mes yeux obligent pour la grosseur des caractères et çà m'enchante de vivre parfois, souvent par procuration. Belle journée à vous

    Posté par Elzear, 28 septembre 2020 à 10:56
  • Vos critiques alimentent si bien ma bibliothèque en polars, thrillers et BD que je ne ne cherche plus autant qu’avant d’autres inspirations.
    J’achète mes carnets petits et grands et mon indispensable agenda avec son stylo adapté Moleskine en ligne, auprès de moleskine.com
    La firme italienne qui a racheté l’entreprise est fidèle à la qualité d’origine, ce qui est louable.

    Posté par Magali, 28 septembre 2020 à 19:18
  • Bonsoir,
    J'admire votre vitesse de lecture. Utilisez-vous une méthode de lecture rapide?
    Merci de votre réponse

    Posté par lotte, 28 septembre 2020 à 23:27
    • Pas de méthode spéciale, mais une habitude contractée lorsque je faisais mes études pour passer le moins de temps en bibliothèque.universitaire ... puis dans ma vie professionnelle. Mais j'ai la chance d'avoir du temps, sans oublier la demi-heure indispensable au lit avant de prendre le chemin - pas toujours facile pour moi - du sommeil. En cas d'insomnie au coeur de la nuit, quelques pages aussi pour faire baisser le stress du non-endormissement ...
       
       
       
       

      Posté par Bigmammy, 29 septembre 2020 à 08:52
  • Merci de votre réaction. Tout comme vous, j'ai dû "ingurgiter" énormément d'écrits pendant mes études et ma vie professionnelle et je repérais rapidement les mots et paragraphes importants. Toutefois, quand je lis par plaisir, je prends le temps d'apprécier ou non le livre. Je voudrais accélérer le rythme car... les piles s'accumulent.
    Votre addiction est le gage d'une jeunesse éternelle!

    Posté par lotte, 29 septembre 2020 à 11:45

Poster un commentaire