Bigmammy en ligne

01 octobre 2020

Conflit israëlo-palestinien, revenons à la source ….

 

Arthur-Balfour

Tous ces attentats, cette haine, ces rancœurs irrémissibles … Pourquoi ? Depuis quand ?

Nous sommes tous conscients que la genèse de cet antagonisme entre Juifs et Arabes provient de l’importation en France du conflit séculaire israëlo-palestinien. Oui, séculaire puisqu'il a commencé en 1917, et pour des motifs pas tous avouables ...

J’ai le privilège d’avoir du temps, je me suis plongée dans l’histoire de ce proche-orient compliqué dont si peu de personnes sensées et objectives se préoccupent de l'histoire.

Et d’abord, revenons à la source du conflit : la déclaration Balfour du 2 novembre 1917, l’année la plus terrible de la Grande guerre. Que dit cette déclaration ? Et pour quelles motivations politiques ?

Arthur Balfour (1848 – 1930), ministre conservateur des Affaires étrangères, est chargé d’obtenir le soutien des Etats-Unis. En, 1917, il publie une lettre d’intention adressée à Lord Lionel Walter Rothschild, éminence de la communauté juive britannique et financier du mouvement sioniste, aux fins de retransmission.

« Cher Lord Rothschild,
J'ai le grand plaisir de vous transmettre, de la part du Gouvernement de Sa Majesté, la déclaration suivante de sympathie avec les aspirations juives sionistes, qui a été soumise au cabinet et approuvée par lui :
Le Gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un Foyer national pour les Juifs et fera tout ce qui est en son pouvoir pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte soit aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, soit aux droits et au statut politique dont les Juifs disposent dans tout autre pays.
Je vous serais obligé de porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste. »

 

Sykes-Picot-19161-map

L’objectif est multiple : rallier le soutien de la communauté juive américaine à la participation des Etats-Unis au conflit européen, rallier les Arabes de Palestine contre l’empire ottoman, promettant à la fois l’indépendance aux Palestiniens et un Etat Juif aux Juifs du monde entier … sans oublier des préoccupations antisémites : créer un état juif en Palestine permettrait selon lui de se débarrasser des juifs d’Europe …

Selon Arthur Koestler, « En Palestine, une nation a solennellement promis à une seconde le territoire d’une troisième. »

Car bien entendu, les Arabes de Palestine sont totalement opposés à l’immigration massive de Juifs sur leur territoire … Et, malgré les bonnes paroles garantissant qu’aucune atteinte à leurs droits civiques et religieux ne leur sera opposée, ils sont conscients de ce qui va se passer …

Il existe aussi d’autres motivations :

-        Limiter les dépenses du Royaume-Uni, écrasé sous le poids de l'effort de guerre, une préoccupation constante pour les territoires qui seront attribués à la Grande-Bretagne sous mandat par la Société des Nations,

-        Favoriser le recrutement des Juifs de Russie pour la guerre mondiale, plutôt que pour la révolution d'Octobre,

-        Favoriser l'engagement des États-Unis dans la guerre mondiale par la publication d'une lettre secrète de l'Allemagne vers le Mexique (voir l’extraordinaire « télégramme Zimmermann »).

-        Enfin, l’endiguement de la présence française :  créer un prétexte altruiste pour préempter la Palestine face à la France, Créer un « Etat tampon» entre Suez et le Liban français, afin d'avoir un État ami dans le monde arabe, en cas de troubles postérieurs.

Car la France et la Grande Bretagne sont en rivalité sans merci sur les territoires à récupérer après la chute prévisible l’Empire ottoman (déjà partagé en zones d'influence ou de conquête par les accords Sykes-Picot de 1916), en particulier en Syrie, au Liban et en Palestine …

Nous continuons aujourd’hui à voir les effets de ces antagonismes mortels entre communautés présentes dans cette région du monde.

L’impérialisme britannique a joué au XIXème siècle sur tous les tableaux pour assurer ses communications avec l’Inde … mais n’a pas toujours disposé des moyens financiers d’assumer ses responsabilités stratégiques, surtout en cette période cruciale de la guerre mondiale … en attendant le rôle des Etats-Unis devenus à leur tour la puissance impérialiste majeure après la seconde guerre mondiale, pour assurer l’approvisionnement en pétrole.

 

Sources : Wikipédia et Les crises d'Orient, tome 2 d'Henry Laurens (Fayard histoire)

.

 

Posté par Bigmammy à 08:00 - Coup de gueule - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Bonjour,
    Merci pour toutes ces clarifications. Une question complémentaire : Quelle est votre analyse de l'origine de l'antisémitisme en Europe à travers le temps, point d'ancrage de notre histoire ?
    Bien fidèlement.
    Dany

    Posté par Dany, 01 octobre 2020 à 11:03
  • Bonjour,
    Bravo pour ce billet synthétique !
    Vous avez manqué votre vocation de pédagogue !
    J'apprécie particulièrement l'absence de jugement de votre propos ce qui permet une lecture sereine.
    Je rejoins le commentaire ci-dessus et sa question.
    Bien cordialement.

    Posté par Daysy, 01 octobre 2020 à 12:09
    • Je n'ai aucune formation historique particulière pour déterminr quelle est la source de l'antisémitisme en Europe qui dure depuis des siècles. J'imagine qu'à la source de cette infamie, l'idée que ce sont les Juifs qui ont provoqué la mort du Christ, largement diffusée des siècles durant par les églises chrétiennes ... Une grande part de ressentiment aussi : comme on interdisait une liste de métiers aux juifs, qui faisaient l'objet de discrimination depuis des siècles, on leur laissait celui de faire le crédit - activité prohibée aussi bien par le christianisme que par l'Islam - l'activité de préteur à intérêt leur était ouverte ... On imagine facilement le ressentiment des agriculteurs (entre autres). Ajoutons la tradition de l'étude et de l'intellectuellisme chez les Juifs qui les ont propulsés auprès des puissants comme conseillers .... Mais pour moi, cette haine demeure un mystère, surtout lorsque je constate les extraordinaires apports des intellectuels juifs à la vie culturelle et scientifique de notre univers occidental ... Et j'ajoute une source dramatique : l'intense propagande antijuive des journaux antisémites d'Edouard Drumont - la liberté de la Presse n'était pas hose vaine à la fin du XIXème siècle, diffusant des "fake news" à guichets ouverts et trouvant commode d'accuser les Juifs d'un complot international.
       
       
       
       

      Posté par Bigmammy, 01 octobre 2020 à 12:48
  • Encore merci de votre éclairage.

    Posté par Dany, 02 octobre 2020 à 06:51

Poster un commentaire