Bigmammy en ligne

11 octobre 2020

L'assassin de septembre, roman historique de Jean-Christophe Portes

IMG_1473

Ceux qui, comme moi, suivent assidûment les aventures de Victor Dauterive retrouveront ici avec plaisir, dans ce sixième opus, les personnages déjà rencontrés dans les précédents épisodes.

Mais que ceux qui abordent la série par ce nouveau roman ne s’inquiètent pas, l’auteur nous résume en quelques lignes qui ils sont : Olympe de Gouges, le petit Joseph, Charpier, les père et frère aîné de Victor, Duperrier, le docteur Mariette, Marie-Anne … ainsi que les ténors de la Révolution, Billaud-Varenne, Jean-Marie Roland, et bien entendu l’homme fort Danton.

Septembre 1792 : les armées coalisées et les émigrés sont aux portes de Paris. La Prusse, l’Autriche, l’Angleterre en sous-main ont pour objectif d’envahir la France, d’anéantir la Révolution et de remettre sur son trône Louis XVI, enfermé à la prison du Temple. Verdun assiégée se rend très vite, et si Châlons tombe, la route de Paris est ouverte.

Dans Paris, l’effervescence règne : les sans-culottes prêts à se porter aux frontières, travaillés par des agitateurs, ne veulent laisser derrière eux aucun traître. On enferme à tout va, des aristocrates et surtout des prêtres. La Force, L’Abbaye, les Carmes regorgent de monde … jusqu’au carnage, l’histoire retiendra cette furie sous le terme de massacres de septembre. Victor apprend que son père, qu’il ne porte pourtant pas dans son cœur, a été arrêté. Mais où, et comment le faire sortir ?

Trois quêtes entremêlées, des complots parmi les dirigeants de la Révolution, une affaire de vengeance familiale vont le conduire plusieurs fois aux portes de l’enfer … ainsi que les amis qui lui apportent leur concours, souvent malgré lui.

Il faut dire qu’il a un talent certain pour se mettre dans des situations impossibles. Roué de coups, assailli, emprisonné et prêt d’être passé par les armes, Victor saura se tirer avec courage – et la malice de son jeune protégé Joseph - de tous ces pièges.

Du 31 août au 27 septembre, une aventure haletante qui tient le lecteur en haleine sans répit. Un roman encore meilleur que les cinq précédents !

 

L’assassin de septembre, roman historique de Jean-Christophe Portes, édité chez City, 473 p., 19,90€

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire