Bigmammy en ligne

19 octobre 2020

Joseph Bara, trop jeune héros de la République

MortdeJosephBara

C'était à la fois émouvant et réconfortant de voir toute cette foule hier après-midi place de la République. Une foule pour une fois unanime, qui a soif de symboles ...malgré l'horreur de ce geste d'exécration insensé. J'ai eu aussi un autre souvenir ...

Tout près de chez moi, donnant juste dans ma rue, il est une petite voie à laquelle on a donné le nom de Joseph Bara. Pour les personnes de mon âge qui furent éduquées à l’école publique, ce nom évoque un événement précis, largement commenté dans nos petites classes.

 

IMG_1527

La célébration du courage de ce jeune tambour de quatorze ans tué en 1793 en Vendée, tombé sous les balles d’un groupe de royalistes – qualifiés de brigands – en criant « Vive la République » fut un épisode récupéré par les conventionnels (Robespierre, entre autres) pour exalter l’héroïsme d'un enfant face à une patrie alors en danger d’être submergée par les troupes coalisées se pressant aux frontières.

Un héros érigé en mythe révolutionnaire, encore commenté dans les années cinquante dans les écoles de la République. Qui s’en souvient aujourd’hui ? En fait, nous n’en saisissions pas alors la portée politique – la lutte des Bleus contre le « séparatisme » des Blancs - mais simplement un symbole de la résistance à l’ennemi, l’héroïsme d’un enfant du même âge que nous.

Que de similitudes avec les événements tragiques d’aujourd’hui !

 

Paty

Le martyre de Samuel Paty est aujourd'hui à son tour érigé en symbole de la liberté d’expression. Et c'est légitime.

Un enseignant sacrifié pour avoir tenté d’inculquer la nécessité du libre arbitre et le respect de la laïcité auprès de jeunes parfois manipulés par de sombres barbares, sans compter certains parents qui "élèvent" leurs enfants avec ces idées mortifères et que je tiens pour responsables.

Samuel Paty est le symbole de la passion d’enseigner l’esprit critique, dans le droit fil de l’esprit des lumières. Un enseignement absolument nécessaire devant la vague de fausses nouvelles et thèses complotistes qui inondent les écrans, le manque cruel de débat d’idées et de dialogue entre les cultures.

Des collèges et des écoles devraient lui être dédiés - et pas seulement à Conflans Sainte Honorine - , des rues devaient rappeler son souvenir. Je m’associerai à l’hommage national qui lui sera rendu mercredi. En lui, chaque enseignant sera honoré.

foule républicaine

 

Posté par Bigmammy à 08:00 - Actualité - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Des actes

    Au delà des très légitimes et nécessaires manifestations de réprobation de tous ordres, il est urgent de réagir, A vous de jouer, Gens de la politique de tous bords, notre République et ses valeurs fondamentales est en train de sombrer.

    Posté par Christine, 19 octobre 2020 à 08:56
  • J'espère que cela ne se passera pas comme pour Charlie Hebdo qui aurait été quasiment oublié s'il n'y avait pas eu ce procès pour le remettre en mémoire !
    Nos valeurs républicaines et laïques doivent être défendues, les politiques, pour d'aucuns, notamment à gauche (cf Lydia Guirous "Allah est grand la République aussi", ont laissé, depuis trop longtemps, s'installer ces extrémistes !
    L'horreur revient trop souvent il faut absolument agir !

    Posté par Jauneyris, 19 octobre 2020 à 09:46

Poster un commentaire