Bigmammy en ligne

30 novembre 2020

Samedi, seize heures, en famille ...

IMG_1740

les filles et moi en 2009

Il aura fallu cette catastrophe sanitaire, économique et sociale pour nous montrer à quel point nous ne vivons qu’à travers les contacts avec nos semblables. Et combien nos plus proches nous manquent en ces temps de restrictions relationnelles.

Entre ces deux images, il s’est passé onze ans. Cette réunion de samedi, premier jour où il était possible de traverser Paris au-delà du kilomètre fatidique, fut celle d’une émotion intense. Mes filles ont eu l’idée de nous retrouver au jardin du Luxembourg : pas raisonnable d’organiser un déjeuner de famille, et pas d’embrassades superflues même avec nos masques. Mais un plaisir de se retrouver entre parents et filles, entre sœurs, entre cousins …

Le soleil était bas sur l’horizon, mais le jardin fourmillait de monde, certains déjà chargés de paquets dont les emballages festifs marquaient bien qu’il s’agissait de cadeaux de Noël. Un grand « ouf » de soulagement.

Onze années si vite passées. Nous étions quatre sur l’image d’origine, et cinq sur la dernière puisqu’Apolline allait naître quelques jours après la prise de cette image. Il était donc logique qu’elle soit sur la seconde … Et c’est Dorian qui a pris cette nouvelle image, on voit distinctement son ombre sur la photo.

 

IMG_1741

 

IMG_1742

 

IMG_1743

Une petite heure de bavardages et d’échanges, une occasion « volée » de se retrouver au milieu de nos vies bousculées, de ce maelström de précautions sanitaires et de préoccupations légitimes des séquelles économiques et psychologiques qui ne manqueront pas d’apparaître dès l’année prochaine. Restons concentrés, on va nécessairement s’en sortir.

Dans quelle configuration serons-nous (encore) dans onze ans ? Nul ne le sait et surtout pas moi …

Posté par Bigmammy à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Quelle bonne idée ces retrouvailles en plein air. Avec les masques, ça prend des airs de conspiration familiale digne d'un film où je verrais bien des dialogues signés Audiard. Dans onze ans la photo sera historique.

    Posté par Christine, 30 novembre 2020 à 08:15
  • Quelle bonne idée !

    Posté par Sylvie, 30 novembre 2020 à 10:51
  • L 'anniversaire (14 ans) des jumeaux ne pourra pas se faire (80km) et surement Noël en solo devant ma soupe de légumes.
    2020 est à mettre à la trappe
    Au lycée pour ma grand e en terminale on a prévenu que certaines filières étaient à oublier dans Parcours Sup; déjà que le bac en première a été sans le Français, et celui de terminale ???????Elle est complètement découragée car en mi-temps au lycée...........les cours de chimie par visio, ce n est pas réjouissant

    Posté par Martine, 30 novembre 2020 à 14:16

Poster un commentaire