Bigmammy en ligne

01 décembre 2020

Tribut à Jean-Louis Servan-Schreiber

 

JLSS

Je voudrais rendre un hommage particulier à Jean-Louis Servan-Schreiber (1937 – 2020) qui vient de disparaître à cause du Corona virus. Cet homme de talent aussi beau que brillant, issu d’une grande famille de journalistes, homme d’entreprise qui a fondé plusieurs groupes de Presse avec succès a, en quelque sorte, donné à ma vie professionnelle certaines clés d’efficacité que je continue à manier chaque jour.

Dérivée de son livre sur le temps publié pour la première édition en 1983, sa méthode d’organisation et de gestion du temps était prolongée par des sessions de formation en entreprise. J’ai eu la chance que mon employeur de l’époque m’y inscrive. Et les quelques recettes que j’y ai retenues sont toujours aussi pertinentes dans ma vie quotidienne.

 

le temps

C’était une époque où on voulait améliorer la productivité française dans tous les domaines et en particulier dans la sphère tertiaire. Au-delà de quelques « gadgets » comme se servir de stylos de couleurs différentes pour annoter les dossiers, le truc d’avoir toujours en poche un petit carnet ou des post-it pour noter une idée qui vous passe par la tête, ces micro-gestes s'avèrent à l'usage particulièrement productifs.

Savoir distinguer l’urgent de l’important est essentiel. Ne pas se laisser « bouffer » par l’amoncellement des sujets qui arrivent sur le bureau pour ne pas laisser échapper ce qui présente un réel intérêt ou un risque à plus long terme, déléguer sans perdre le contrôle.

Savoir dire NON quand on n’est pas disponible : chasser de ses relations ou de ses collègues de travail errants dans les couloirs (les « pompe-temps » qui tentent de vous refiler le "singe" qu'ils trimballent sur leur épaule), barrer sur l’agenda de larges plages pour réfléchir, rédiger, concevoir à long terme, ou pratiquer une activité personnelle voire familiale enrichissante.

Gagner du temps c'est faire baisser le niveau de stress, réaliser plusieurs tâches simultanément permet de redevenir productif …  recréer des marges de temps disponible, et de se faire plaisir devant le travail accompli.

J’ai appris tout ça grâce aux méthodes simples, humbles, pratiques, popularisées  - et parfois brocardées – de JLSS … Et je cite ce qu’il disait vers la fin de sa vie :

« L'humilité prend toute son importance avec l'âge. Nous mesurons chaque jour le peu d'importance que nous avons. Il nous faut renoncer à toute velléité de triomphe à l'extérieur. C'est en nous que nous trouvons la gratification, dans le simple enchaînement des jours, dans la conscience de pouvoir encore voir, sentir, respirer, exister... Finalement, c'est la vie elle-même qui est notre cadeau permanent et extraordinairement stimulant. »

Posté par Bigmammy à 08:00 - Actualité - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Essentiel

    Je ressens cette citation de JLSS comme tellement vraie, ce serait comme un fil rouge du bien vieillir.

    Posté par Christine, 01 décembre 2020 à 08:15
  • Il a bien sût surfer sur la grande mode du coaching avant l heure en France

    Il y avait des formations plus élaborées & conséquentes dans les années 85, Les techniques qu il donnait était simple voire simpliste à mon avis pour gérer des équipes

    Posté par Martine, 01 décembre 2020 à 15:25

Poster un commentaire