Bigmammy en ligne

14 décembre 2020

L'esclave de Khorsabad, 11ème épisode des aventures d'Alix Senator

Khorsabad

Quarante deux annés après, Alix revient en Assyrie pour tenter d'y retrouver des traces de son père, mercenaire gaulois enrôlé dans les troupes du consul Crassus et massacré lors de la bataille de Carrhes perdue par les Romains en 53 avant Jésus-Christ. Alix, lui, a survécu parmi seulement 500 Romains et avait été capturé par les Parthes avant d'être relaché par Surena.

Nous sommes donc en 11 avant J-C. Barzapharnès, un seigneur local, commandite l’enlèvement du sénateur en provoquant une bagarre, afin de susciter une nouvelle guerre contre Rome et retrouver le trésor mythique de la cité, dont – pense-t-il – Alix connaît l'emplacement.

Une occasion d’évoquer la fameuse bataille conduite par Crassus, (aujourd'hui Harran, en Turquie à la frontière de la Syrie actuelle) et perdue contre les Parthes.

Un désastre pour les légions romaines, bien trop statiques contre les cavaliers parthes tirant en plein galop à l’aide de leur arc souple et léger, plus puissant que les arcs dont sont dotés les Romains.

cavaliers

Dans cet épisode, ce sont les décors qui priment sur le scénario et ses réflexions sur la poursuite de la fortune. La ville-fantôme de Khorsabad, les batailles, la stature du gouverneur de Ninive, les paysages enneigés …

Je regrette cependant qu’on ne donne pas plus de détails sur le contexte de cette nouvelle aventure, et, par exemple, de nous expliquer la fameuse expression de « la flèche du Parthe »*

Mais les caractéristiques de l'oeuvre de Jacques Martin sont respéctées : il y a de nouveau un traitre, et notre héros trouve toujours un moyen de se tirer des pires situations. Entre ses souvenirs et le devoir d’empêcher à tout prix un nouveau conflit, Alix rejoue son passé dans la cité assyrienne abandonnée.

* Une manoeuvre typique des Parthes consistait à simuler une retraite puis soudain faisant volte-face pour fondre sur leurs assaillants en les criblant de flêches.

ALIX Senator volume 11 - L'esclave de Khorsabad - par Valérie Mangin (scénario), Thierry Demarez (dessin) et Jean-Jacques Chagnard (mise à la couleur), d'après les personnages créés par Jacques Martin - 48 p., 13,95€

 

Posté par Bigmammy à 08:13 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire