Bigmammy en ligne

22 mai 2021

Entretien du patrimoine

 

IMG_2238

Je ne suis pas tellement attachée aux objets, mais simplement au confort qu'ils procurent. Mais depuis toujours, je suis fan des tapis ... dont paraît-il, les premiers au monde furent tissés par les Arméniens, selon le livre que j'ai lu il y a déjà longtemps*.

Il ne me viendrait pas à l'idée de débourser des milliers d'euros pour acheter une commode Louis XV. Au fil des années cependant - et des disparitions de nos parents respectifs - nous avons récupéré une masse de choses, en tous cas des meubles que nous avons connus lorsque nous étions jeunes, qui nous rappellent autant de souvenirs des parents que nous avons aimés.

Il en est ainsi de plusieurs tapis, ramenés par mon père, au cours de ses nombreux voyages en Turquie. Déjà anciens lorsqu'ils ont été acquis, encore plus alors que nous les utilisons chaque jour depuis plus de 50 ans.

L'usure, cependant, arrive parfois à devenir problématique. Tel était le cas d'un tapis de couloir, à fond bleu nuit et arabesques florales, particulièrement adapté aux dimensions de notre entrée. 3,80 m. x 1,20 m., compètement râpé au milieu. J'incriminais les mites, mais non, c'était simplement le passage constant ...

J'ai fait venir un spécialiste. Il a été étonné de la dimension de l'objet. C'est un tapis de  la région de Kaiseri (au centre de l'Anatolie), et il date d'environ 100 ans ... Il était même tout prêt à me l'acheter mais m'a conseillé de le faire réparer. De toutes façons, il serait impossible de retrouver un "couloir" de cette dimension. Cela coûtera cher, mais cela en vaut la peine. Il faut reconstituer les parties usées à vif, mais la trame est impeccable.

 

IMG_2239

On va le laver, le laisser regonfler, reteindre les parties manquantes, traiter contre les mites. De quoi faire travailler au moins deux artisans spécialisés. Une partie de mon épargne accumulée pendant le confinement va y passer.

Mais je serai très heureuse de retrouver ce tapis de famille ...

 

*Selon Volkmar Gantzhorn, l'origine des produits textiles de chrétiens croyants sont des "icônes non-figuratives", des objets de culte d'églises chrétiennes orientales et, à côté d'autres textiles, la plus grande contribution de l'art arménien à l'histoire de l'art du monde entier. Ce sont les "barbares" qui en ont fait un tissu destiné à être posé sur le sol et sur lequel on marche et remarche. on sait moins qu'au milieu du XIXème siècle, des marchands occidentaux ont commencé à faire copier en grande quantité en Perse des tapis achetés à Istambul afin de stisfaire la demande de tapis d'Orient sur les marchés européens.

Posté par Bigmammy à 08:00 - Journal de bord - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Quand on voit la beauté de ces tapis et imagine le travail qu'ils ont exigé, on approuve de les aborder pieds déchaussés.

    Posté par Christine, 22 mai 2021 à 08:37
  • Nous apprécions les tapis d’Iran, ce sont des véritables œuvres d’art, nous en avons deux grands dans le salon et la salle à manger plus un autre dans notre chambre. Nous y sommes très attachés et je pense que si l’un montre des signes de « fatigue » nous ferons comme vous pour le rénover et continuer à en profiter.

    Posté par Jauneyris, 22 mai 2021 à 09:19

Poster un commentaire