Bigmammy en ligne

21 juillet 2021

Guet-apens rue des Juifs, polar historique par Anne Villemin-Sicherman

IMG_2542

Une cabale de magistrats qui refusent la prééminence du pouvoir central, une opération concertée de déstabilisation d’un ministre, une affaire d’espionnage destinée à faire échec à une alliance extérieure … Non, nous ne sommes pas dans la France contemporaine mais dans le royaume de Louis XV, au printemps 1770, à Metz.

Avec les ouvrages d’Anne Villemin-Sicherman, je pense avoir découvert une nouvelle série de romans historiques particulièrement bien écrits et documentés, dans la lignée de Jean-François Parot (1946 - 2018) et de son Nicolas Le Floch.

Ici, le personnage principal se nomme Augustin Duroch. Sorti major de la première promotion de l’école royale des arts vétérinaires fondée en 1761 à Lyon à l’initiative de Claude Bourgelat, il a 23 ans et est en charge de la santé des chevaux de Charles-Alexandre de Calonne, l’intendant des trois Evêchés (Metz, Toul et Verdun), région frontière stratégique. Augustin va devoir bientôt se muer en investigateur.

Car il se passe de bien étranges et tragiques événements, tant dans les écuries de l’Intendance que dans le ghetto où Jacob Kosman, marchand de chevaux consciencieux vient d’être assassiné devant la porte de son frère Moshé. Deux amis d’Augustin. Et ce n’est que le début d’une série de crimes sanglants.

De quel secret l’infortuné était-il porteur ? Qui conspire à la fois pour décrédibiliser les compétences du jeune vétérinaire, propager la fronde des parlementaires et faire tomber l’Intendant trop proche du roi, quelle puissance ennemie cherche à empêcher la nouvelle alliance de la France avec l’Autriche, alors qu’on attend la jeune archiduchesse Marie-Antoinette, qui vient célébrer ses noces avec le Dauphin ?

Intrigues foisonnantes, description réaliste de la vie de province au XVIIIème siècle et des différences de classes, importance vitale de la place des chevaux dans l’économie et la défense, influence grandissante des Lumières, fonctionnement des Parlements et de leur lutte séculaire contre le pouvoir royal – une tradition qui perdure ? – le roman se lit d’une traite et on en redemande !

 

Guet-apens rue des Juifs – Un artiste vétérinaire à Metz au siècle des Lumières, polar historique d’Anne Villemin-Sicherman, aux éditions La Valette Haret Noir, 569 p., 22€

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Merci pour cette référence bibliographique, je lirai avec plaisir cet ouvrage. Belle journée

    Posté par Jauneyris, 21 juillet 2021 à 08:45
  • Cela fait plusieurs références dernièrement dans vos posts qui me tentent énormément ! Cultura, ouvrez grand vos portes, je déboule !!!
    Merci !!!!

    Posté par Kat, 21 juillet 2021 à 22:49

Poster un commentaire