Bigmammy en ligne

21 août 2021

Retour à Varennes, polar historique d'Anne Villemin-Sichermann

retour à Varennes

Juin 1791.

A Metz, nous retrouvons Augustin Duroch, son épouse Celia, son amie et complice Eléonore, Rosalie la gouvernante et Jacob Kosman, son ami juif marchand de chevaux.

Les talents d’investigation du vétérinaire sont sollicités à nouveau pour comprendre comment l’excellent cavalier Alexandre du Tertre, capitaine de cavalerie professeur de balistique s’est fracassé le crâne en chutant de son cheval lors de sa promenade quotidienne.

Rapidement, il s’avère que cette chute de cheval a vraisemblablement été provoquée …

Le marquis de Bouillé, lieutenant général des armées de l’Est qui remplace l’Intendant depuis la Révolution, charge parallèlement Augustin d’une mission de renseignement en Argonne, soi-disant pour veiller sur la sécurité d’un convoi de fonds destiné à solder les armées positionnées aux frontières.

 

canon Gribeauval

Car on redoute une invasion des armées autrichiennes pour rétablir le roi de France dans toutes ses prérogatives.

Mais Augustin, qui est accompagné dans cette mission par Eléonore de Cussange déguisée en homme et qui sait parfaitement manier l'épée, a l’impression de plus en plus forte qu’on ne lui a pas tout dit.

Tout ce beau monde se retrouve à Varennes, où l'on découvre par la rumeur publique que le convoi "secret" transporte en réalité non pas un trésor mais la famille royale fuyant le pays.

A travers cette double intrigue très bien construite, c’est la description pleine de sensibilité de l’ambiance délétère qui imprègne toute la population après la mise sous étroite surveillance de Louis XVI et sa famille depuis le 5 octobre 1789.

 

Louis 16 à versailles

Un plan d’évasion vers Malmedy a bien été élaboré par Axel de Fersen mais l’organisation des relais successifs d'une énorme berline en est totalement défaillante, les retards dramatiques, les troupes destinées à protéger le roi prêtes à tourner casaque. Le fiasco sera total.

Cet épisode a le grand intérêt de présenter une équipe de quatre jolies femmes dont la belle Gabrielle, fascinée par les canons, qui vont unir leurs intelligences malgré leurs rivalités pour élucider le meurtre du fringant cavalier. Et l’arrestation du roi est décrite avec une précision tout à fait convaincante, comme si nous y étions. Même si nous connaissons la fin, la mécanique du drame et l’analyse des états d’âme de la population, de ses doutes et de ses fractures, la violence des réactions populaires et l’angoisse des nobles poussés à émigrer est particulièrement bien rendue.

Une leçon d’histoire plus réaliste que n’importe quel film !

 

Retour à Varennes, polar historique d’Anne Villemin-Sichermann - Collection 10/18 Grands détectives, 479 p., 8,80 €

Posté par Bigmammy à 07:52 - Lu et vu pour vous - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Encore une lecture que je m'approprierai !
    Mais.... depuis quelque temps, je m'interroge.... : où sont donc passées les aiguilles à tricoter, Marie-Pierre ?
    J'ai hâte de voir de nouvelles choses "en tomber" !!

    Posté par Kat, 21 août 2021 à 15:21
  • Merci beaucoup !

    Chère Madame,
    Décidément, vous me gâtez ! Quelle superbe commentaire à mon "Retour à Varennes" ! Peu de personnes sont capables, comme vous, de savoir tirer l'essentiel d'une lecture et d'en faire ressortir les aspects les plus attachants. Mille mercis à vous,
    Anne

    Posté par Anne Villemin-Si, 26 août 2021 à 16:46
  • Toutes mes félicitations Marie-Pierre pour tes excellentes chroniques !

    Posté par Binchy, 26 août 2021 à 21:52

Poster un commentaire