Bigmammy en ligne

15 octobre 2022

Quand l'histoire fait dates, par Patrick Boucheron

histoire et dates

Cet ouvrage m’a été offert pour mon anniversaire … et je l’ai dévoré aussitôt !

Il s’agit en effet du « produit dérivé » d’une collection d’émissions historiques diffusées sur ARTE, proposée par Patrick Boucheron et Denis van Waerebeke et produite par Les Films d’ici à partir de 2015.

J'en avais visionné avec intérêt plusieurs épisodes et ce livre en réunit la quintessence, avec pour objectif de montrer, à travers trente dates de l’histoire mondiale, les erreurs d’interprétation d’événements archi-connus, ou totalement oubliés, les fausses « nouvelles » diffusées par la propagande du temps, une volonté manifeste de l’auteur de « défriser le cours du temps ».

A travers Dix manières de créer l’événement, voici 30 dates importantes de l’histoire du monde, données à première vue en vrac, mais qui apprennent bien des choses à qui s’intéresse de près à l’histoire, avec une première question : de quand date une date ? De l’événement lui-même, ou de sa résurgence mémorielle ? Et dans quel comput temporel, quel calendrier en vigueur – les Musulmans comptent à partir de l’Hégire, les Chrétiens à partir de la naissance de Jésus-Christ (date approximative s’il en est !), les Orthodoxes avec un décalage de plusieurs jours …

Ce qui m’a le plus intéressée est la rémanence de certains événements dans la problématique internationale contemporaine. Prenons par exemple la bataille de Talas en juillet 751 de notre ère. Pour se demander à quoi tiennent les rancœurs.

Le long de la rivière Talas (dans l’actuel Kirghistan), une terrible bataille opposa, pour le contrôle de la Transoxiane, les troupes du califat abbasside soutenues par des contingents tibétains à l’armée chinoise des Tang secondée par des mercenaires karluks. Ces Karluks ayant changé de camp au cours de l’affrontement, les Chinois sont défaits, les Karluks se convertissent à l’Islam. Il s’ensuit une guerre civile au nord de la Chine qui déstabilise les Tang. Les Ouïgours notamment cessent de payer tribut aux Tang et rejoignent l’empire islamique. Ils vont bientôt renverser l’empereur de Chine et reprennent Xian, qui sera investie par les Tibétains en 763 … Tout ça à l’époque, pour nous, de Pépin le Bref !

La bataille de Talas est le pendant de la bataille de Poitiers, c’est une victoire musulmane qui marque cependant l’arrêt de l’expansion islamique en Orient, le monde chinois et le monde islamique sont désormais bord à bord. De cette si lointaine bataille, qui vous en a parlé ? Personne.

Il faut aussi décrypter les actions de propagande : le fameux adage « Nos ancêtres les Gaulois » construit par Napoléon III puis les instituteurs de la République, le rôle éminent de la diffusion des images par la technique de la gravure, le processus de « monumentalisation » de certaines dates (le 14 juillet 1789 et non le 20 juin jour du serment du jeu de paume, le 11 septembre…mais à propos, lequel : celui de 2001 ou celui de 1973 avec le putsch du général Pinochet contre Salvador Allende ?).

Une façon de mieux comprendre le dessous des cartes – mais c’est le titre d’une autre émission d’ARTE, justement !

 

Quand l’histoire fait dates, Dix manières de créer l’événement, par Patrick Boucheron, édité au Seuil et Arte éditions, 469 p., 25

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Chez moi, enfants et nous-mêmes, sommes fans du Dessous Des Cartes !! On y apprend beaucoup et de manière très pédagogique.

    Posté par KAT, 15 octobre 2022 à 08:41
  • j adorai le dessous des cartes , grâces a ma fille qui m as fait découvrir cette émission , je n ai plus d écran tv , je regarde parfois arte sur le pc mais j ai décroché. alors la lecture oui
    merci pour cette lecture bonne soirée bisous

    Posté par bluetit, 15 octobre 2022 à 17:26

Poster un commentaire