Bigmammy en ligne

27 avril 2020

Les effarés, polar d'Hervé Le Corre

  Une réédition en format poche du troisième ouvrage d’Hervé Le Corre, je ne pouvais pas résister … Mais la première question qui me vient à l’esprit après cette lecture haletante : comment le prof de lettres d’un collège de Bègles en vient-il à écrire des histoire aussi noires, gores, sanglantes, tragiques, hyperviolentes ? En fait, je ne trouve pas les mots justes pour décrire ce style d’une cruauté et d’une précision aussi tranchantes. Une vision d’une partie de notre société sans aucun espoir, sans aucune... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 avril 2020

L'industrie vue du ciel en plein air

Ce qui me manque le plus, en cette période de maintien à domicile contraint, c'est de rater toutes les nouvelles expositions de la saison, dont j'avais soigneusement marqué le commencement sur mon agenda, désormais désespérément vide ... Et cependant, il y en a une tout près de chez moi, superbe, et parfaitement accessible. Ce sont de merveilleuses vues de sites industriels, photographiés depuis des avions, des hélicoptères ou des drones, d'une poésie infinie.       Ces grands panneaux sont accrochés... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2020

Madame Bovary, roman de Gustave Flaubert

  Quand j’étais au lycée, on nous prescrivait de lire certaines grandes œuvres littéraires : je me souviens de La cousine Bette, Jane Eyre, La petite Fadette, le grand Meaulnes, Le Rouge et le Noir. Je n’en ai lu aucune. Et à vrai dire, il me semble qu’il faut une certaine maturité pour apprécier toutes les nuances stylistiques de ces grands classiques. Et cette maturité, on ne l'a pas à l'adolescence ... Aussi en est-il du chef-d’œuvre absolu de Gustave Flaubert : Madame Bovary. Je l’avais lu autrefois, mais... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2020

La Curée, roman d'Emile Zola

  Paru en 1871, ce deuxième opus de la série des Rougon-Macquart introduit le lecteur dans la très haute bourgeoisie d’affaires du début du Second empire. L’héroïne de cette « saison » est Renée, une très jolie femme à qui tout semble sourire. Elle est riche, elle habite un somptueux hôtel particulier que son mari, Aristide Saccard, vient de faire construire entre le boulevard Malesherbes et le parc Monceau, elle est une des reines de Paris … et elle s’ennuie à mourir. Son destin n’a pas été sans un terrible... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2020

Pot-bouille, roman d'Emile Zola (1882)

  Le personnage central de ce dixième épisode de la série des Rougon-Macquart, c’est un immeuble. Situé rue de Choiseul dans le centre de Paris, à quelques encablures de la place Gaillon et de l’église Saint Roch, au cœur du quartier commerçant et des boutiques de frivolités. Car en période de triomphe du Second Empire, autour de 1865, il faut imaginer les métrages de soieries et de dentelles nécessaires à la confection des crinolines de ces dames …  et le soin apporté à « paraître » dans les salons, les... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 avril 2020

Alexandre le Grand, le roman d'un dieu, par Maurice Druon

Maurice Druon (1918 – 2009), familier des fresques historiques à succès - Les grandes familles, Les Rois maudits – choisit comme narrateur le point de vue du devin personnel du conquérant, Aristandre de Telmessos, sage entre les sages, qui accompagna le divin Alexandre dans toute son épopée à travers l’Asie.     La lecture de l’introduction apporte une clé pour comprendre à la fois le héros et l’auteur de cette biographie. Il y est fait état d’un point commun psychologique entre certains grands personnages de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 avril 2020

Mont-Oriol, roman de Guy de Maupassant

    Moins célèbre que Une Vie ou Bel-Ami, Mont-Oriol est le quatrième roman de l’auteur, publié en 1887. Maupassant brosse ici une peinture grinçante de la société bourgeoise de sa « Belle Epoque », une analyse sans fard de la psychologique des élans du cœur dans une société corsetée et des stratégies de mariage des jeunes gandins. Tout se déroule dans un environnement champêtre mais bien loin de la Normandie si chère à Maupassant : Enval, près de Châtel-Guyon, la merveilleuse région de la Limagne,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 avril 2020

Les secrets de Paris, par Clémentine Portier-Kaltenbach

  Confinés entre quatre murs, plus ou moins resserrés, imaginez pouvoir vous envoler sous les pattes d’un drone qui vous transporterait dans les rues désertées de Paris … en regardant à travers les maisons où logèrent les hommes politiques, les écrivains, les révolutionnaires de jadis … C’est ce que propose avec humour Clémentine Portier-Kaltenbach, journaliste et chroniqueuse historique, familière des émissions de Stéphane Bern et Franck Ferrand. Issue d’une éminente famille protestante, elle nous propose, en 147 très courts... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 avril 2020

J'avais 15 ans, récit d'élie Buzyn

  Ecrire sa propre histoire est un devoir pour ceux dont le destin fut exceptionnel. Surtout lorsqu’il fut tragique. Ce récit se situe dans la ligne des livres que j’ai déjà lus avec émotion comme « Au nom de tous les miens » de Martin Gray, « Le pianiste » de Wladyslaw Szpilman ou plus récemment « Un franciscain chez les SS » de Géréon Goldmann. C’est le témoignage d’un jeune juif de Lodz, 15 ans en 1944, rescapé de la déportation, son frère aîné assassiné sous ses yeux, ses parents gazés... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2020

La Section Noire, thriller historique par Gral Saint James

Quelle mouche m’a piquée en commandant ce livre baroque ? Une pub furtive, la crainte de manquer de munitions pendant cette période de confinement, une erreur sur la personne de l’auteur ? Mon appétence actuelle pour les récits de guerre, après avoir lu La Débâcle de Zola … Sans doute un peu de tout ça ! Nous sommes en février 1916. Ce récit plein de fureur meurtrière raconte les exploits d’un groupe de vingt-cinq hommes super entraînés qui reçoivent pour mission de pénétrer de nuit à travers les lignes allemandes,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,