Bigmammy en ligne

14 mai 2011

Dark Island, roman par Vita Sackville-West

Pour ne pas vous lasser de l’Ombrie…voici le livre que j’avais emmené avec moi. Et maintenant, je l’ai terminé et j’en suis toute retournée …La couverture est affreusemant mal choisie, tant pis mais c'est dommage ! C’est l’histoire d’une jolie jeune fille qui traîne tous les cœurs après elle, celui des hommes comme celui des femmes. Très jeune, elle a fait son choix : celui d’aimer et de seconder son père, archéologue maltraité par son employeur, qui a perdu la vue dans les poussières de la Perse où Shirin, l’héroïne, voit... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 mai 2011

Ma passion pour Lippi ....

Quelques images, autant que le permet mon appareil photo, de la fresque principale de la cathédrale de Spolète, peinte par Fra Filippo Lippi (1406 - 1469), peintre qui fut le maître de Boticelli et dont je recommande, en passant, la lecture du roman de la vie : La passion Lippi... Reagrdez la Vierge recevant l'Annonce de l'Archange : elle se tient derrière un comptoir...Peut-être celui de son père, riche marchand dont elle tient l'accueil... c'est une interprêtation de Claude ! Cette immense fresque décorant l'abside est la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 17:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2011

Deruta, capitale de la majolique

  Jolie petite cité perchée, calme et sereine. Toutes les boutiques y vendent des faïences à la mode de la Renaissance ou modernes, de bon goût parfois. Ce qui est superbe ici, c'est le musée delle Maioliche, récemment installé dans le couvent de Saint François. Très pédagogique, des collections richement installées.   La salle principale ne se visite pas, elle est manifestement destinée aux élèves en beaux-arts et organisée commele musée du cristal à Saint-Louis. Cela importe peu, ce que l’on voit est très suffisant... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
08 mai 2011

Pérouse : Saint Dominique ...et le musée archéologique

Depuis le sommet de la ville haute, la silhouette de la basilique Saint Dominique, l'une des plus vastes de Pérouse, s'impose à la vue.Elle fut construite hors les murs, dans ce qui est maintenant la ville basse, un quartier plus authentique que le quartier "à touristes", plein de calme et de vérité. Clin d'oeil audible pour certains seulement : la place qui sert de parvis à la basilique a été baptisée Piazza Giordano Bruno, autre célèbre dominicain brûlé pour hérésie en 1600 par l'Inquisition.... Une façade stricte, mais agrémentée... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2011

Galerie nationale de l'Ombrie : des chefs d'oeuvre à foison

Presque aussi riche que la Galerie des Offices de Florence, et, à part les sublimes Boticelli, presque aussi riche ! Un cadre exceptionnel, vaste et merveilleusement présenté : le Palais des Prieurs, et surtout ce musée où toutes les peintures vous arrachent un ah....Bon, ce sont toujours des thèmes religieux, certes, mais quels morceaux ! On commence par passer le porche dont le thympan présente les figures tutélaires des trois protecterus de la cité : Saint Laurent, Saint Ercolano et Saint Costanzo, attribuées à Lorenzo Maitani,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 15:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2011

Tibou est perdu, par Jean-Louis Karcher

Voici le dernier-né des petits livres retraçant les aventures de la Titecosse, les huit petits frères et soeurs de Tipois, qui fuient devant les hommes cruels de l'entreprise Gropotage. J'avoue que je ne puis désormais ouvrir une cosse de petits-pois sans penser à ces histoires pour les enfants sages...ni songer à Bonduelle sans un sourire en coin. Là, les enfants de trois ans aimeront à frémir en s'imaginant tout seuls dans la grande forêt, sauvés par une bien sympathique famille de loups et conduits par une nuée de lucioles et une... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mai 2011

Mine de rien, polar par Patricia Wentworth

J’ai beau me dire, chaque fois que j’ouvre un livre de Patricia Wentworth, que son style est totalement démodé, les personnages et les situations en complet décalage avec la réalité actuelle, je ne peux m’arrêter de lire jusqu’au bout tant le suspens me prend. Dans cet épisode, point de détective omniscient ni de vieille dame perspicace. Seulement une très belle et dangereuse histoire d’amour et de cupidité morbide. Mine de rien est un roman publié en 1932 – l’année du mariage de mes parents – et l’héroïne pourrait ressembler à ma... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2011

Et soudain, tout le monde me manque...film de Jennifer Delvodere

Encore un film de filles...sur les relations conflictuelles et la non-communication entre un père et sa fille, ce qui semble à Claude hautement improbable. Moi, j'ai aimé, lui, moins...Pourtant, Mélanie Laurent est superbe, Michel Blanc, en père juif gaffeur, dramatiquement égocentrique et totalement inconséquent, tout à fait juste. Disons que ce film ne laissera pas une trace indélébile dans la filmographie des comédies douces-amères du siècle... Car il est loin d'être parfait. la réalisation est un peu brouillonne, le rythme... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2011

DÖNITZ, le dernier Führer, biographie par F-E Brézet

La critique de Claude Nul mieux que Karl Dönitz ne symbolise cette génération d’Allemands qui se sont entièrement voués à la Guerre. En 1914, il sort de l’Ecole navale pour servir sur un bâtiment qui sera très offensif sur le théâtre turc. Très vite il deviendra sous marinier, spécialité où il excellera tant qu’il deviendra le chef des Sous-marins de Hitler, et, pendant quelques jours, son successeur à la tête d’un Reich écrasé. François-Emmanuel BREZET est marin et historien universitaire, donc bien placé pour décrypter les... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2011

La Faute de l'abbé Richaud, polar de Jean Contrucci

Connaissant la posture politique de l’auteur, il était naturel qu’il aborde à un moment ou un autre la critique de la religion, non pas dans son principe mais dans la personnalité de ses ministres. Avec deux références évidentes : dans le titre, au deuxième roman de la série des Rougon-Macquart, et, parmi les personnages, à l’Illustre Gaudissart de Balzac. L’épisode se situe en 1898, quelques années avant la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Nous voici donc transportés au sud de Marseille, dans le village de Mazargues, où... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,