Bigmammy en ligne

15 février 2008

Un léopard sur le garrot

C'est Claude, enthousiaste, qui livre aujourd'hui sa fiche de lecture, et je l'en remercie. Chroniques d'un médecin nomade, 288 pages. Collection blanche, Gallimard.       Malgré son Prix GONCOURT, je n’avais jamais lu Jean Christophe RUFIN : quelle erreur !   Car c’est une merveille d’écrivain, clair, simple, passionnant, maître de son expression, en un mot un classique, à la fois élégant et expressionniste (les scènes tunisiennes).   Comme il le reconnaît lui-même, cet acharnement à raconter des... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 février 2008

Cosa Nostra - La mafia sicilienne de 1860 à nos jours

Par John Dickie – Perrin, collection tempus – 493 p.Traduit par Anne-Marie Carrière Société si secrète que son existence ne fut réellement révélée qu’après le massacre des juges Falcone et Borsellino en 1992, la Mafia règne non seulement sur la Sicile, mais aussi à travers les élites politiques d’Italie et d’ailleurs. Son unique objet est de rechercher le pouvoir et l’argent en cultivant l’art d’assassiner et d’échapper à la justice. Cette étude particulièrement fournie et fouillée met en lumière l’extraordinaire ... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

Baccarat et les années vingt

Envie de luxe en cette (presque) fin d'hiver ? Voir une exposition pour laquelle il n'est pas besoin de faire la queue ? Allez 11, Place des Etats-Unis (Paris XVIème). Le cadre tout d'abord : la Galerie-Musée Baccarat est installée dans l'hôtel qui fut celui d'Anna de Noailles, construit en 1895. On peut y voir la salle de bal et imaginer...Les salles de cette exposition temporaire supervisée par Philippe Stark, sont "drapées" de revêtements peints par Garrouste....Et on y admire une foule de pièces originales, dont la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 février 2008

No contry for old men, par Joël et Ethan Cohen

Dans la série : “reprenons nos rituels”, il y a la séance de cinéma du dimanche soir. Jusqu’ici, je redoutais les escaliers, car ma mobilité n’est pas encore au top au niveau de la cheville. Claude, qui brûlait depuis un mois de retourner se faire une toile, a choisi et le film et la salle, l’UGC Rotonde. Un road movie grinçant et désespéré doté d’un casting superbe : Tommy Lee Jones, flic sur les derniers jours de sa carrière, confronté à un tueur psychopathe qui joue la mort de ses victimes à pile ou face et, selon le... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2008

Meurtres à l'anglaise

Je suis furax. J’adore regarder chaque jour sur Canal Jimmy, la série produite par la BBC « Meurtres à l’anglaise » (The Inspector Lynley Mysteries) qui met en scène l’inspecteur Thomas Linley, huitième comte d’Ashterton et sa coéquipière d’origine beaucoup plus prolétarienne, le sergent Barbara Havers, d’après les romans d’Elizabeth George. Mon premier grief est l’heure démente de la diffusion : 13 h30, ce qui m’oblige à expédier le déjeuner en vitesse. Mais surtout, là comme ailleurs, les épisodes sont diffusés dans le désordre,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2008

Des hommes d'Etat

Publié chez Grasset (450 pages). Je viens de terminer le journal de bord – 1er janvier 2005 – 6 mai 2007 – du plus proche conseiller de Dominique de Villepin, Bruno Le Maire, que j’ai lu d’une traite. Une chronique presque quotidienne du sommet de l’Etat, autour de trois figures emblématiques : un Président désabusé, vieillissant, indifférent, un premier ministre qui s’enfonce dans ses certitudes et ses maladresses, un Nicolas Sarkozy brûlant, habité par son ambition, enjôleur, et que l’auteur s’efforce de présenter sous le... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2008

Un homme d'état au destin de roman

Sa vie est digne d’un roman à tel point que Balzac s’en est inspiré pour le personnage de Rastignac. Son père était un escroc et l’a abandonné. Il était d’une taille nettement inférieure à la moyenne. Il fut président de la République, bougeait sans cesse et pratiquait une éloquence d’une persuasion redoutable. Non, non, ce n’est pas celui auquel vous pensez….Il s’agit d’Adolphe Thiers, dont la biographie, sous la plume de Georges Valance, « Thiers, bourgeois et révolutionnaire » vient de paraître chez Flammarion (446... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2008

Le lac d'or, roman (164 p)

Deux flics, dont le narrateur. Une femme, jetée du pont sur les voies de la gare d’Austerlitz, tout près de la halle du Sernam. Une enquête qui se développe au coeur du quartier chinois. Cette femme, une prostituée, le narrateur la connaît, il a eu une aventure avec elle, autrefois….il se souvient, regrette…Comme dans les romans de Simenon, le mobile du crime, la recherche et la découverte de l’assassin n’ont qu’une importance relative. C’est le style, ici, qui prend aux tripes. L’atmosphère embrumée, poisseuse des... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2007

Blake et Mortimer, clap de fin

Je trouve bien sévères les critiques qui jugèrent, lors de sa parution, le second tome des « Trois formules du professeur Sato », en dessous du niveau habituel de l'oeuvre, argant du fait que ce dernier ouvrage, paru 13 ans après le tome I, avait été terminé grâce à la collaboration de Bob de Moor. En fait, c’est le décalage de lecture qui fausse la vision d’une histoire qui se vit dans un souffle, totalement démodée et loufoque. Edgar P. Jacobs créait dans la douleur, il avait de plus en plus de mal a achever ses... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2007

La visite de la fanfare

Un film d’Eran Kolirin, remarqué au dernier festival de Cannes, et cela est mérité !Tendresse, humour, timidité, bonheur…tout est présent dans ce délicieux film qui retrace l’errance de la fanfare classique de la police d’Alexandrie, qui se retrouve perdue au milieu d’un nulle part en plein désert de ce pays si proche et si méconnu, encore si hostile. Des acteurs pleins de sensibilité – Ronit Elkabetz (Dina) et Sasson Gabai(Teoufik) en particulier, mais pas seulement. Un rythme hyper lent, expressif, comme si un rien... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]