Bigmammy en ligne

27 novembre 2017

Le Brio, film d'Yvan Attal

Cela devient rare d’entendre le public du dimanche après-midi – majoritairement composé de séniors – applaudir à la fin d’un film … Ce fut le cas, et c’était bien mérité car Le brio mérite amplement cette ovation sympathique. C’est une parabole sur le cynisme et - en même temps - sur l’efficacité de la formation. Construite comme une tragi-comédie du XVIIème siècle, l'intrigue met en scène un vieux bougon pétri de savoirs et des clichés éculés du racisme ordinaire, soudain mis en demeure par ses pairs de coacher une jeune femme... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 novembre 2017

Le Pérou avant les Incas au musée du quai Branly

Je suis fascinée par l’Amérique précolombienne depuis que, toute petite, j’ai lu Tintin et le Temple du soleil …         L’exposition qui vient d’être inaugurée au musée du quai Branly met en lumière l’art des cultures du nord du Pérou, justement avant l’hégémonie des Incas, dont l’or légendaire écrase souvent le souvenir de ces civilisations anciennes : Cupinisque, Mochica, Chimu, Lambayeque … pleines de ressources et parfaitement organisées.     Parmi elles, les Mochicas (ou... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2017

La disparition de Josef Mengele, roman d'Olivier Guez (prix Renaudot 2017)

  On se demande si le plus pénible est de se replonger dans les horribles forfaits du fumeux médecin SS d’Auschwitz ou de suivre, mois après mois, sa cavale minable de bête traquée dans les terriers successifs qu’il occupe en Amérique du Sud … Il est significatif - et positif - que le devoir de mémoire se révèle aujourd’hui aussi présent à travers les écrits de jeunes écrivains doués : les prix littéraires les plus recherchés, le Goncourt et le Renaudot, viennent d’être décernés à deux courts ouvrages traitant de la montée... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2017

Malick Sidibé, Mali Twist à la Fondation Cartier

    L’humanité a pour origine l’Afrique, cette exposition vous donnera l’impression que son avenir y est tout entier … Tant de couleurs et de lumière dans ces clichés en noir et blanc, tant de musique et de chansons !       Malick Sidibé (1935 – 2016), fort de son diplôme d’artisan bijoutier, devient en 1955 apprenti chez le photographe Gégé-la pellicule où il réalise ses premiers portraits de clients maliens. Avec son Kodak Brownie Flash, il photographie le quotidien de Soloba, son... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2017

François 1er et l'art des Pays-Bas au Louvre

Surprenante autant que foisonnante exposition de ces maîtres flamands encouragés par François 1er auquel on associe plus facilement, dans notre imaginaire de cette période d’explosion culturelle, son appétence pour les peintres de la Renaissance italienne largement mis à contribution à Fontainebleau … C’est méconnaître son mécénat en faveur des portraitistes et peintres verriers venus du Nord, de toute cette région qui jouxte le royaume de France : ici découvre-t-on avec intérêt les écoles et influences... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 novembre 2017

La feinte de l'attaquant, polar de Philip Kerr

C’est le troisième opus d’une trilogie dont je n’ai lu que le premier épisode. Philip Kerr a choisi de lancer sur le marché un nouveau personnage pétri de contradictions, mais bien moins chatoyant que son précédent héros – rattrapé par la limite d’âge – Bernie Günther. Comme ce dernier, Scott Manson est à cheval entre deux mondes et n’arrête pas de se regarder dans un miroir. Si son père est écossais, sa mère est allemande et Noire. Ni blanc ni noir, sensible au racisme ambiant, entraîneur de football en rupture de club, cet... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2017

L'ordre du jour, récit d'Eric Vuillard

Je n’ai pas acheté ce livre parce qu’il avait obtenu le prix Goncourt … Enfin, pas seulement ! La raison majeure : cette période me passionne et, dans la foulée, j’ai acheté aussi le livre d’Olivier Guez « La disparition de Josef Mengele » qui a obtenu le prix Renaudot (c'est la mode aujourd'hui : les romanciers traitent des mêmes thèmes ....) En fait, j’étais déçue que le livre d’Alice Zeniter n’ait pas été couronné et je voulais savoir en quoi cet ouvrage-ci surpassait celui-là que j’avais tellement... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2017

L'art du pastel, de Degas à Redon au Petit Palais

L’avantage avec le Petit Palais, c’est de pouvoir admirer en un seul voyage, deux expositions tout aussi intéressantes. Dans le soubassement du musée est dévoilée, de façon exceptionnelle étant donné la fragilité des œuvres sur papier, une très grande partie (130 sur 200) de la collection de pastels du musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, une sélection qui porte essentiellement sur la période 1850 – 1914. Berthe Morizot, Renoir, Gauguin, Mary Cassatt, Degas au premier rang des impressionnistes, mais aussi les artistes... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2017

On la trouvait plutôt jolie, thriller de Michel Bussi

Je suis bien ennuyée … Fidèle lectrice de tous les livres de Michel Bussi, je me suis naturellement précipitée sur son dernier ouvrage, acheté en même temps que celui d’Olivier Norek. Première constatation : ces deux écrivains sortent en même temps un thriller qui traite du même sujet : les migrants. Quand Norek nous fait pénétrer dans la jungle de Calais, Bussi nous raconte l’épopée d’une malienne encore très séduisante, la belle Leyli, depuis Ségou (un clin d’œil au beau roman de Maryse Condé paru en 1984) à Port de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2017

Anders Zorn, maître de la peinture suédoise

  Il faut rendre hommage à la communauté des musées qui nous permet de découvrir de superbes artistes qui eurent leur heure de gloire à la Belle époque et sont souvent totalement tombés dans l’oubli. Pour ma part, longtemps focalisée sur les Impressionnistes, je prends de plus en plus de plaisir à étudier les peintres européens qui les ont côtoyés ou prolongés, comme Joaquin Sorolla, Sargent, Boldini, Carolus-Duran, James Tissot … les maîtres d’une époque de folle croissance économique où tout un chacun se devait de se faire... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,