Bigmammy en ligne

26 octobre 2018

Meiji, splendeurs du Japon impérial (1868-1912) au musée Guimet

    Voici 150 ans, le 23 octobre 1868, un nouvel empereur du Japon accède au trône et inaugure une quarantaine d’années de révolutions radicales : culturelle, politique, militaire et économique « par le haut » : l’ère Meiji qui signifie « gouvernement éclairé ». Meiji voit le basculement du système féodal dominé depuis le tout début du XVIIème siècle par le Shogun et les Daimyos : le 15ème Shogun Tokugawa a démissionné en 1867 et a refusé de désigner son... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2018

Les disparus de la lagune, polar de Donna Leon

   C’est une des lois du genre : nos policiers préférés ne peuvent prendre des vacances ou du recul – je pense à Hercule Poirot ou Jules Maigret pour les plus célèbres – sans qu’une nouvelle affaire ne leur tombe dessus. Dans ce nouvel épisode de la vie de Guido Brunetti (le 26ème), cet événement n’apparaît pas immédiatement mais après une longue séquence naturaliste, scandée par le mouvement des rames plongeant dans l’eau, pivotant sur leurs dames de nage sculptées comme des œuvres d’art : les forcoles. Brunetti... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 octobre 2018

Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu

  C’est la silhouette d’un immeuble complètement « dingue » et à la façade étrangement bariolée qui m’a attirée immédiatement dans un couloir de métro. Il est vrai aussi que depuis toujours, je suis fascinée par l’art des populations andines, depuis « Le temple du soleil » de mon vénéré Tintin jusqu’au choix de certaines laines péruviennes pour mes tricots … Géométries Sud nous fait voyager du Mexique à la Terre de feu dans le sillage de plus de 70 artistes d’Amérique latine dont nous... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2018

Le monarque des ombres, roman de Javier Cercas

La critique de Claude :  Ecrivain et cinéaste espagnol de grand renom, Javier CERCAS, 56 ans, professeur de littérature à l’Université de Gerone, publie en traduction française son « Monarque des ombres », au moment où s’éveille en Espagne le besoin d’approfondir la mémoire des combattants de la guerre civile de 1936-39. Voici l’histoire de la famille de Manuel Mena, qui  en dépit de ses incertaines convictions politiques, a fait les trois ans de guerre civile dans un régiment de volontaires franquistes pour... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2018

René Rémond, biographie de Charles Mercier

C’est un livre de référence, largement fondé sur la thèse de doctorat de Charles Mercier, jeune historien (né en 1977), Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux, avec toutes les caractéristiques de ce genre d’ouvrage : beaucoup de citations, des notes innombrables … mais écrit dans un style tout à fait accessible. Car René Rémond (1918 – 2007) est LE professeur dont l’enseignement a structuré ma vision de la politique et des institutions françaises, comme les cours de Raymond Barre m’ont... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 octobre 2018

Naissance de la sculpture gothique au musée de Cluny

Le musée national du Moyen-Âge vient de se doter d’un nouvel espace d’accueil, superbe. Les travaux de restauration de l’ensemble de ce musée, confiés à l’architecte Bernard Desmoulin doivent se terminer en 2020. Depuis quelques jours, il nous offre une passionnante exposition sur une période capitale de notre histoire de l’art : la transition entre l’art roman et l’art gothique.               Cela se passe entre 1135 et 1150, et plus particulièrement en Ile-de-France,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 octobre 2018

La seule histoire, roman de Julian Barnes

La critique de Claude :   Julian Barnes,  né en 1946, est l’un des auteurs les plus passionnants de la littérature anglaise. Fils de deux parents professeurs de langue et de civilisation française, il a écrit des recueils de nouvelles expliquant pourquoi la France est la France, et pourquoi le Royaume Uni est le Royaume Uni. Et comment, en s’unissant, ils deviennent puissants. Citons notamment  "England, England" en 2000, ou «Quelque chose à déclarer» en 2004. Au moment où le vent mauvais du Brexit écarte l’un de... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2018

La fabrique du luxe, les marchands merciers parisiens au 18ème siècle

« Marchands de tout et faiseurs de rien » selon Diderot, la puissante corporation des merciers occupe au XVIIIème siècle une place éminente, au cœur d’un réseau à trois pôles : le commanditaire, l’artisan/artiste, et le phénomène nouveau qui influence le « marché » : la mode. Le délicieux musée Cognacq-Jay, qui abrite les collections d’objets d’art et de mobilier réunies par les fondateurs du concept de Grands magasins, met en valeur à travers les destins des dix plus importants marchands... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 octobre 2018

La nuit des blouses grises, polar historique de Jean Contrucci

Quel plaisir de retrouver le 13ème volume de la série des Nouveaux mystères de Marseille trois ans après la dernière !   Après plusieurs digressions littéraires et historiques, Jean Contrucci nous livre le récit d'une nouvelle affaire policière, résolue avec talent par le reporter judiciaire du Petit Provençal Raoul Signoret en collaboration avec son oncle, patron de l'Evêché, Eugène Baruteau. Cette fois, ils sont aux prises avec le gang des Blouses grises, un accoutrement emprunté aux conducteurs de bestiaux des abattoirs et... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2018

Alphonse Mucha au musée du Luxembourg

  J’ai une passion pour l’Art Nouveau - qui n'est pas nouvelle - et Alphonse Mucha (1860 – 1939) est l’un de ses piliers. Cette magnifique exposition est pleine de surprises. On peut en particulier constater à quel point le style de Mucha reste constant depuis ses années de formation à l’Académie des Beaux-Arts de Munich puis à Paris en 1887 où il arrive à l’académie Julian. Il y rencontre Paul Gauguin avec lequel il partage son atelier de la rue de la Grande Chaumière et le dramaturge August von Strinberg. Il est... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,