Bigmammy en ligne

08 juin 2018

Bijoux d'artistes, de Calder à Koons au MAD

Des chefs d’œuvre d’art moderne en miniature, dans les matériaux les plus précieux. Voici les bijoux de la collection idéale de Diane Venet, épouse du sculpteur Bernar Venet, qui retracent la période bénie de l’art contemporain, superbement mis en scène et surtout en lumières au Musée des Arts décoratifs. De Max Ernst à Pablo Picasso, Salvador Dali, Jean Cocteau, Niki de Saint Phalle, Alexander Calder pour une fois dans de petits modèles, André Derain, Man Ray porté par Catherine Deneuve … jusqu’aux créateurs plus près de nous... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juin 2018

Les toiles d'Hambye

Les voyages forment aussi la vieillesse ! En visitant les belles ruines de Hambye, nous avons découvert un trésor méconnu d'art pictural, très précisément délimité géographiquement à quelques communes du Cotentin, Hambye et Givray, et dont une belle collection est exposée dans une salle de l'abbaye. Autour de 1820, François-Aimé Jourdan, artisan cirier, se lance en effet dans la production de toiles peintes, avec sa femme, son fils et ses trois filles. Arsène-Clovis, son fils, prendra la suite de manière quasiment... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2018

Musée Christian Dior à Granville

Placée idéalement sur la falaise face aux îles Chausey, la maison familiale des parents de Christian Dior (1905-1957) est entourée d’un magnifique jardin. Elle s’appelle « Les Rhumbs » en référence à l’unité de mesure d’angle (11,25°) entre deux directions d’une rose des vents.   Construite en 1895 par un industriel parisien, elle a été achetée en 1906 par Maurice Dior, père de Christian, industriel granvillais fortuné qui œuvre dans la chimie. C’est la maison d’enfance du couturier qui deviendra sa maison... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2018

L'homme qui tua Don Quichotte, film de Terry Gilliam

Dans la série des films maudits (comme Waterworld ou Poltergeist), voici enfin (?) l’œuvre de Terry Gilliam dont la première idée remonte à 1990 et la première mise en production à 2000 … La production du film au cours des années a connu les pires avatars : des cataclysmes météorologiques détruisant les décors, des abandons de financement, les maladies rédhibitoires des principaux acteurs pressentis, des embrouilles juridiques. Il faut donc reconnaître à Terry Gilliam le mérite d’avoir tenu bon toutes ces années malgré toutes... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2018

Bleu de Prusse

  "On est une semaine avant le cinquantième anniversaire d’Hitler, et un meurtre est commis à Berchtesgaden, son village, sur la terrasse du Berghof, le nid d’aigle du Führer. Il ne faut surtout pas qu’un tel sacrilège soit rendu public. Bernie est obligé par le général Heydrich de découvrir le coupable, et il n’a qu’une semaine… Toutes les strates de la corruption au sein du Reich sont mises au jour, toutes les tares du régime nazi, c’est très très mélancolique.» Ainsi parle Caroline Aubert, l'éditrice de Philip... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2018

Subodh Gupta au Palais de la Monnaie

  Contraste saisissant entre l'ordonnance classique de l'Hôtel de la Monnaie, pur joyau du style Louis XVI, et les accumulations d'ustensiles de cuisine rutilants de Suboh Gupta. L'artiste indien né en 1964 dans le Bihar nous saisit dès la cour d'honneur avec le People Tree, ce banian monumental avec ses racines gigantesques et ses feuilles étranges en acier inoxydable. Car ce matériau si caractéristique de la vie quotidienne indienne est devenue le symbole de la prospérité de la classe moyenne. Des objets... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mai 2018

En guerre, film de Stephane Brizé

Cette phrase de Berthold Brecht est placée en exergue : «Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu». Tout est dit. Voici un TRES beau film qui évoque « Un combat contre le pacifique », « Don Quichotte » ou encore « Jusqu’au bout sur nos Messerschmitt ». Le combat inégal entre le pot de terre et le pot de fer qui décortique avec honnêteté les rouages d’un conflit social ultra classique, tels que nous en avons connu chez Continental, Goodyear, Whirpool : la... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2018

Enfers et fantômes d'Asie

Depuis longtemps, j’admirais les estampes insolites d’Hokusaï mettant en scène des têtes de femmes volantes ou dotées d’une très long cou, et les figures épouvantables de démons chez Kuniyoshi, Yoneshige ou Haronobu. Ces personnages destinés à hanter l’imaginaire ou montrant des scènes de tortures inouïes ne sont donc pas seulement l’apanage des tableaux du Jugement dernier de nos églises médiévales.  Car si le bouddhisme a contribué à la construction de cet imaginaire, c’est bien en marge de la religion,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 mai 2018

Une avalanche de conséquences, polar d'Elizabeth George

  La critique de Claude :  Elizabeth George est une auteure américaine, née dans l’Ohio, qui écrit  mieux que personne sur l’Angleterre. Elle situe toujours ses romans sur un territoire et dans des communautés professionnelles et sociales, choisies avec soin et décrites avec talent. De roman en roman, l’équipe de (New) Scotland Yard  chargée d’enquêter est composée des mêmes excellents fonctionnaires, porteurs cependant de spécificités rares et originales : ainsi l’Inspecteur Linley est un authentique... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2018

La mort de Staline, film d'Armando Iannucci

  Tiré d’un roman graphique de Fabien Nury et Thierry Robin, ce film historique décrit la folle semaine qui suit la mort du sinistre dictateur soviétique en mars 1953. Un film à l’humour décapant, fondé sur de solides recherches. Car c’est une époque dont bien peu de gens se souviennent, celles d’une effroyable dictature où les sbires du politburo se méfiaient les uns des autres, vivaient dans l’angoisse de déplaire au tyran et un temps où l’on envoyait par trains entiers des masses d’innocents dans les goulags... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,