Bigmammy en ligne

10 novembre 2017

Anders Zorn, maître de la peinture suédoise

  Il faut rendre hommage à la communauté des musées qui nous permet de découvrir de superbes artistes qui eurent leur heure de gloire à la Belle époque et sont souvent totalement tombés dans l’oubli. Pour ma part, longtemps focalisée sur les Impressionnistes, je prends de plus en plus de plaisir à étudier les peintres européens qui les ont côtoyés ou prolongés, comme Joaquin Sorolla, Sargent, Boldini, Carolus-Duran, James Tissot … les maîtres d’une époque de folle croissance économique où tout un chacun se devait de se faire... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2017

"9h 50 le matin", une émission dédiée aux séniors

Je ne sais pas si vous êtes adeptes de la télévision du matin, ce qui n’est pas dans mes habitudes, mais je participe prochainement à l’émission quotidienne de FR3 Ile-de-France « 9h50 le matin » pour parler de la vie quotidienne des séniors et je vous y donne rendez-vous.   J’y étais invitée à l'initiative de Mathilde Sabbagh, fondatrice de « Philomène », qui recèle une mine de solutions conçues pour faire émerger les talents des retraités, les accompagner dans des activités culturelles et... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2017

Au revoir là haut, film d'Albert Dupontel

  J'appréhendais un peu ... J'avais tellement aimé le roman de Pierre Lemaître, prix Goncourt 2013. Son humour massacrant, cette tragi-comédie de l'horreur des escroqueries en tous genres dans les mois qui suivirent la fin de la Grande Guerre ... C'est un film formidable, qui mérite cent fois la palme d'or de l'adaptation. Albert Dupontel campe le personnage du soldat Maillard avec sensiblité et rigueur, le salaud intégral est incarné au-delà du possible par Laurent Lafitte, les décors sont somptueux, les costumes... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2017

Un cardigan de trappeuse, taille 40/42

  Les temps de froidure commencent aujourd’hui et ce sera le premier vrai hiver pour mes petits-enfants revenus de Singapour. J’ai tricoté cette veste pour Romane car il n’y a rien de plus chaud qu’un tricot fait à la main, avec amour, même si ce n’est pas très « glamour ». Ouvrage réalisé en « Sport » de Bergère de France, coloris « bleu acier » – 51% laine peignée et 49% acrylique – pour lequel 11 pelotes ont été nécessaires. Echantillon aux aiguilles n°4 : 20 mailles et 26 rangs pour 10... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2017

Noix de Saint-Jacques comme à Bayonne

Préparer les noix de Saint-Jacques (trois ou quatre par personne selon leur grosseur) en otant les parties noires, séparer le corail, bien les éponger, les saler et poivrer tout en les laissant revenir à température ambiante. Couper en lanières fines une tranche de jambon de Bayonne par personne. Les faire griller à sec dans une poêle anti-adhésive et les réserver. Passer au mixer de la mie de pain coupée en morceaux, une gousse d'ail dégermée et une poignée de persil.  Faire réchauffer cette pommade dans une noix de beurre,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2017

"Tu le raconteras plus tard", récit de Jean-Louis Debré

La critique de Claude : « Tu le raconteras plus tard » : Jean-Louis DEBRE a choisi cette formule souvent prononcée, en guise de consolation, par son patron Jacques CHIRAC quand il lui demandait de garder pour lui une information sensible. L’auteur estime que le temps est venu de parler et d’écrire, en tout cas sur la période 1995-2007, où il était Ministre de l’Intérieur (95-97), Président du Groupe RPR à l’Assemblée nationale (97-2002), enfin Président de l’Assemblée (2002-2007), toujours très proche du Président... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 novembre 2017

Entre deux mondes, thriller d'Olivier Norek

  Voilà un livre qui se dévore et, sitôt la dernière page tournée, qui vous laisse, longtemps, comme estourbi … Les migrants. Tout le monde le sait, connaît cet inhumain cancer qui ressurgit ici et là, près de nous, sous les voies du métro aérien, le long des délaissés d’autoroutes, ces bidonvilles plus ou moins éphémères de tentes et de bâches plastiques où des hommes (il y a des femmes et des enfants aussi, mais surtout de jeunes hommes) – des zombies – pataugent dans la boue après avoir traversé mille périls, été... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2017

Trémolat (2) : une église à coupoles et à fresques

  Sur la place du village périgourdin, on trouve d'un côté la mairie-école, très IIIème Rébublique, et de l'autre côté de la route, les vestiges d'une abbaye fortifiée, filiale de l'abbaye angoumoise de Saint Cybard, l'église Saint Nicolas... En entrant dans sa nef, on est surpris de son amplitude et de sa clarté.           L'église est massive : son clocher a été remanié au XVIIIème siècle, mais ses murs lisses, très hauts, sans contreforts, signent un édifice puissant, érigé comme une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2017

Trémolat en Périgord noir (1)

  Notre excursion annuelle - au moins - pour nous fournir en foie gras pour les fêtes de fin d'année au domaine de Barbe nous a conduits à faire étape à Trémolat ... Un village délicieux du Périgord Noir, avec une triple facette : géographique, artistique et gastronomique.         D'abord, le site, fantastique, qui explique la richesse de cette contrée bénie du ciel. Trémolat est situé sur la rive droite de la Dordogne, au bord du majestueux méandre qui enserre des champs d'une incroyable... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
01 novembre 2017

Grand soleil, temps frisquet ...

Il fait un temps magnifique : le matin, nous avons la fleur au carreau, mais dès 10 heures, le soleil commence à réchauffer l'atmosphère ... il vaut mieux cependant porter un bon pull. Raison de plus pour mettre la maison et ses divers équipements en mode "hors gel". On va démonter les éléments de la pompe de la piscine, mettre les radiateurs sur le bon curseur, verser du gros sel dans les cuvettes des WC, vidanger les canalisations les plus exposées. Notre promenade habituelle représente un peu plus de 2 kilomètres.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :