Bigmammy en ligne

08 août 2018

Le coeur converti, roman de Stefan Hertmans

Itinéraire d’une enfant pourchassée …ou la terrifiante épopée de la fille d’un seigneur Viking de Rouen, née quatre ans après la bataille d’Hastings, tombée amoureuse de David, le bel étudiant fils du rabbin de Narbonne venu parfaire ses études à la célèbre yeshiva normande. Ils s’aiment, ils fuient vers le sud à pied ou sur le dos d’une mule tout comme la vierge Marie, bravant les périls et surtout les chevaliers normands partis à la recherche de la belle Vigdis-Adélaïs-Sarah-Hamoutal. Cruel 11ème siècle : l’intolérance y... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2018

Festival de Bonaguil-Fumel : Un fil à la patte

  Les orgages n'auront pas, cette année, perturbé la programmation de cette 56ème édition du festival auquel nous sommes particulièrement attachés : les gradins étaient combles, les spectateurs, qui viennent des alentours toutes générations confondues, les bénévoles que nous retouvons avec plaisir ... Une initiative particulièrement louable dans ce territoire (merci aux élus toujours très présents !) qui voit pourtant son fleuron industriel aujourd'hui anéanti et son centre-ville en coma dépassé. Venir au festival, c'est... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2018

Je pleure Joël Robuchon ...

Joël Robuchon, le plus talentueux mais aussi le plus modeste de nos grands Chefs de Cuisine, 24 fois étoilé, vient de nous quitter ... Je suis triste comme si j'avais perdu un de mes amis. Il n'était notre aîné que d'une année mais avait conquis la célébrité comme l'un des révolutionnaires de la "Nouvelle cuisine". Avec ses livres et surtout ses émissions quotidiennes sur FR3, j'ai appris bien des notions sur la manière d'accomoder les plats les plus simples qui prenaient, grâce à lui, un aspect brillantissime. Même si je n'ai... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 14:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2018

Gâteaux invisibles

C'est la spécialité d'Anne-Christine : des pâtisseries de fin de dîner légères, moêlleuses et peu grasses ni trop sucrées. D'abord l'"invisible" aux pruneaux : c'est normal, nous sommes dans la région de Villeneuve-sur-Lot, la véritable capitale du pruneau (dit d'Agen) et des prunes d'ente, nous en avons plein le jardin. Préchauffer le four à 180° (Th : 6). Graiser très légèrement un moule à manqué de 26 cm de diamètre, si possible revêtu de pellicule anti-adhésive. Mélanger au fouet 70g de farine, la moitié d'un sachet de levure... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 août 2018

Festin de jambon ibérique

Stéphane et ses trois acolytes (Begonia, Clara et Begonita) nous ont rejoints, et ils ne sont pas venus les mains vides. C'est un festival de charcuterie ibérique et en particulier une patte avant de Bellota-bellota ...   Nous avons ressorti pour l'occasion le matériel de coupe assorti qu'il nous avait envoyé il y a deux ans. Un dîner de tapas où il a lui-même été mis à contribution - malgré la longue route qui l'a conduit de Madrid jusqu'ici  en cette journée de grande transumance caniculaire -  pour tailler... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 août 2018

Colin - ou merlu - poché au court-bouillon ...

Par ces temps de fortes chaleurs, un dîner froid s'impose ...   Rien de plus léger qu'un poisson blanc poché au court-bouillon. Cette bête-là pesait 2,300 kg ! Le court-bouillon est bien meilleur fait-maison : préparer une ou deux carottes coupées en rondelles, plusieurs branches de persil, un ou deux oignons coupés en quatre, quatre clous de girofle, deux citrons coupés en deux, trois cuillerées à soupe de vinaîgre de vin - ou une demi-bouteille de vin blanc sec - des branches de thym, laurier, sauge, et 30g de sel par... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2018

Patricia Petibon et Susan Manoff à Monpazier

  Les festivals de l'été nous apportent l'art, la musique et le théâtre dans des cadres magnifiques. Cela fait partie aussi des rituels des vacances. Cet "Eté musical en Bergerac" nous a offert une merveilleuse soirée en compagnie de la soprano Patricia Petibon et de la pianiste Suzan Manoff. Avec un programme éclectique : Claude Debussy, Nicolas Bacri, Joaquin Rodrigo, Gabriel Fauré, Henri Collet, Fernando Obradors, Manuel de Falla, Joaquin Turina, Éric Satie, Francis Poulenc, Heitor Villa-Lobos, Francisco Mignone, Enrique... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 août 2018

Leçons de nature ...

Voilà un mystère qui vient de s'éclaircir pour moi : celui de la reproduction des escargots. J'en ai trouvé un couple dans mon jardin en pleine action. Je sais enfin que si les escargots sont hermaphrodites, c'est-à-dire à la fois mâles et femelles, ils s'accouplent pour échanger des spermatozoïdes. Ils ne s'autofécondent donc pas. Les préludes "amoureux" peuvent durer une ou deux heures, les deux partenaires se titillant les antennes et se "poignardant" avec un dard en calcaire finement ciselé. L'accouplement suit pendant une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2018

Soirée tarot !

  C'est la première fois depuis longtemps que sont réunis en vacances tous les membres de la famille de ma fille aînée ... entre autres. Une occasion de passer des soirées mémorables, quand la chaleur du soir décline et qu'une petite brise vient nous rafraîchir merveilleusement. Les grands jouent au cartes : avec 5 joueurs c'est l'appel aux rois, et les plus jeunes observent et apprennent. Cela me fait souvenance de mon père, joueur acharné, à cheval sur les règles et mauvais perdant lorsque le sort lui attribuait une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
31 juillet 2018

La disparue de Saint-Maur, polar historique de Jean-Christophe Portes

  Troisième épisode des enquêtes de Victor Dauterive, sous-lieutenant de Gendarmerie et protégé de La Fayette, qui se déroule cette fois dans les derniers jours de l’hiver 1791 …   Une jeune femme a disparu depuis une semaine alors que règne un froid de gueux et, curieusement, Victor Dauterive ne rencontre aucune coopération de la part de sa famille d’aristocrates désargentés pour tenter de la retrouver, ni du juge de paix local qui voit d’un très mauvais œil l’ingérence de ce jeune parisien dans sa juridiction … Mais... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 22:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,