Bigmammy en ligne

19 mars 2017

Les figures de l'ombre, film de Théodore Melfi

J’ai adoré ce film ! Dans la lignée des œuvres patriotiques (comme Monsieur Smith au Sénat de Franck Capra) et des classiques américains, sans jamais sombrer dans le pathos, l’histoire vraie de trois amies surdouées travaillant à la NASA dans les années qui voient enfin, après les soviétiques, la réussite du premier lancement spatial habité. Katherine Johnson (Taraji Henson) est une mathématicienne hyperdouée (j’ai adoré cette actrice dans « Persons of Interest), Dorothy Vaughn (Octavia Spencer) un vrai manager qui sait... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mars 2017

Le 3ème Gédéon, seinen manga historique de Taro Nogizaka

  C’est toujours émouvant de commencer une série … Et le fait que l’auteur ait choisi de situer cette nouvelle aventure pendant la Révolution française l'est encore plus … Ce n’est pourtant pas la première fois puisqu’il y eut  « La Rose de Versailles » (Lady Oscar) de Riyoko Ikeda ou « Innocent" de Shin'ichi Sakamoto. Ce premier épisode présente les principaux personnages, en cette année 1788. Le « bon » et le « mauvais ». Gédéon, jeune père philosophe, ex-enfant vendu qui écrit... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mars 2017

Au-delà des étoiles, le paysage mystique de Monet à Kandinsky au musée d'Orsay

  C'est la dernière grande exposition organisée par Guy Cogeval, le Directeur du musée, qui passe la main cette semaine. Et a priori, le propos parait un peu "tiré par les cheveux", nettement moins "vendeur" que certaines des expositions mises en place par cet expert et qui avaient fait polémique (je pense à Masculin/masculin ..).         Cependant, l'idée est de montrer, chez les peintres du XIXème puis du début du XXème siècle, le rapport au sacré et à la quête spirituelle. Peintres... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2017

Pourquoi l'Allemagne a perdu la Grande Guerre, par François Cailleteau

Tout d'abord, je vais vous dire d'où me vient ma passion pour l'histoire et pour la politique. C'est mon père qui me l'a insufflée. Et je me souviens qu'à 10 ans, j'ai préparé un exposé sur la guerre de 14-18 et que les recherches que j'ai effectuées à ce moment de mon enfance, m'ont totalement orientée vers la connaissance de ces événements dont nous sommes encore aujourd'hui tributaires. Voici pourquoi je recommande cet ouvrage aujourd'hui : Clarté des raisonnements, sérieux des sources, l’analyse de François Cailleteau sur... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mars 2017

Abbaye de Jumièges, la plus belle ruine de France

  Point culminant de l’émotion lors de notre voyage-éclair en Normandie : les ruines de Jumièges.     Fondée en 654 par Saint Philibert, c’est une des plus grandes abbayes de la région, Jumièges connut un développement important avant d’être dévastée par les invasions vikings entre 841 et 940. Le duc de Normandie Guillaume longue épée la relève de ses ruines. L'abbatiale est édifiée à partir de 1040 et la nouvelle abbatiale Notre Dame et est consacrée en 1067, un an après la victoire de Hastings. ... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2017

Gâteau aux pommes et noisettes

A accompagner d'une crème anglaise légère ... ou d'une Danette ! Pour un moule à manqué de 25 cm, et, idéalement, un moule à clip qui facilite grandement le démoulage, il vous faut : 1 sachet de sucre vanillé, 1/2 sachet de levure chimique, 30 g. de poudre de noisette, 5 cl de Rhum et un demi-cotron. 150g. de sucre et 200 g. de farine, 3 pommes golden, 100g. de beurre et 4 oeufs. Faire préchauffer le four à 180° (Th : 6). Séparer les blancs des jaunes. Prélever un peu de beurre et de farine pour beurrer et fariner le moule. ... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 13:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2017

Monsieur & Madame Adelman, film de Nicolas Bedos

  Brillant ! Un amour qui dure 45 années, un survol des dérives de la société bourgeoise de ma jeunesse, un hymne vibrant à la beauté et à l’intelligence d’une femme au sourire irrésistible, l’auto dérision d’un auteur velléitaire, mauvais amant, colérique, infidèle et redoutant plus que tout l’ennui … Pour son premier film – mais ni son premier scénario, ni sa première pièce de théâtre à succès – Nicolas Bedos étonne et nous ravit. Même si on peut sans doute lui reprocher quelques longueurs (le film dure 2 heures), sa... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mars 2017

Fécamp : le délirant Palais Bénédictine

Farfelu, époustouflant, émouvant, le Palais de la Bénédictine est un édifice caractéristique du goût pour l’historicisme éclectique prévalant chez les industriels de la fin du XIXème siècle. Un témoignage de l’architecture industrielle. Et franchement, ce monument érigé à la gloire d’une liqueur vaut le détour et même le voyage jusqu’à Fécamp … C’est pourquoi nous l’avons fait ! Son commanditaire est l’industriel Alexandre Le Grand. Déjà, on imagine les parents de ce bébé lui décernant ce prénom lors de sa... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2017

Merveilleuses falaises d'Etretat

Naturellement, visitant Fécamp, nous ne pouvions manquer de pousser jusqu'à Etretat ... Pour moi, c'est le site d'un roman que j'ai adoré dans ma jeunesse : l'Aiguille creuse de Maurice Leblanc ! J'ai une passion pour le personnage d'Arsène Lupin. Tout fait référence à ce personnages ici, et en plus, une étude approfondie par un des auteurs les plus vendus de notre paysage littéraire d'aujourd'hui : Michel Bussi. Une visite à Etretat s'imposait. Au début de l'après midi, le soleil était radieux. Las, quleques minutes... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2017

Un aller et retour rapide au bord de la mer

    Tel Mars qui rit entre les averses, nous nous sommes soudain décidés à aller respirer la mer au plus près de la capitale, plus précisément à Fécamp, avec deux objectifs majeurs : le palais de la Bénédictine et l'Abbaye de Jumièges, deux merveilles d'architecture, dans deux domaines fort différents. Juste une nuitée, donc, dans un hôtel très confortable, à la belle décoration de style maritime, aux sombres boiseries d'acajou rutilant comme sur les yachts, posé juste sur le port de plaisance, face au futur (?)... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :