Bigmammy en ligne

25 avril 2020

L'industrie vue du ciel en plein air

Ce qui me manque le plus, en cette période de maintien à domicile contraint, c'est de rater toutes les nouvelles expositions de la saison, dont j'avais soigneusement marqué le commencement sur mon agenda, désormais désespérément vide ... Et cependant, il y en a une tout près de chez moi, superbe, et parfaitement accessible. Ce sont de merveilleuses vues de sites industriels, photographiés depuis des avions, des hélicoptères ou des drones, d'une poésie infinie.       Ces grands panneaux sont accrochés... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

24 avril 2020

Madame Bovary, roman de Gustave Flaubert

  Quand j’étais au lycée, on nous prescrivait de lire certaines grandes œuvres littéraires : je me souviens de La cousine Bette, Jane Eyre, La petite Fadette, le grand Meaulnes, Le Rouge et le Noir. Je n’en ai lu aucune. Et à vrai dire, il me semble qu’il faut une certaine maturité pour apprécier toutes les nuances stylistiques de ces grands classiques. Et cette maturité, on ne l'a pas à l'adolescence ... Aussi en est-il du chef-d’œuvre absolu de Gustave Flaubert : Madame Bovary. Je l’avais lu autrefois, mais... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
23 avril 2020

Et après, qui va payer la note ?

On nous distille des tas de chiffres sur ce que va coûter le Covid19. Regardons les ordres de grandeur. Selon le journal très sérieux Les Echos, les Français ont déposé près de 2 milliards d’Euros sur leurs livrets d’épargne au cours du mois de mars … Depuis le début de l’année, ils ont déposé 8 milliards d’Euros – contre 6,5 milliard au 1er trimestre de 2019. Ce qui signifie qu’une grande partie de l’argent public distribué à la suite de la révolte des gilets jaunes a été mise de côté dans des livrets d’épargne qui, au total,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
22 avril 2020

C'est la saison de l'ail nouveau

  C'est la première gousse d'ail frais que je trouve chez mon vendeur de fruits et légumes ... Je n'allais pas rater ça ! Et c'est un délice à consommer sans modération. Attention, il ne se conserve pas longtemps et il convient de le garder au réfrigérateur. Les gousses sont enfouies, toutes petites, au milieu d'un fouillis de membranes et de peaux qui sont elles aussi, fraîches, délicieuses ... On peut les émincer finement pour les mélanger à une vinaigrette, tout comme la queue. Ma recette préférée est celle d'un... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 avril 2020

La Curée, roman d'Emile Zola

  Paru en 1871, ce deuxième opus de la série des Rougon-Macquart introduit le lecteur dans la très haute bourgeoisie d’affaires du début du Second empire. L’héroïne de cette « saison » est Renée, une très jolie femme à qui tout semble sourire. Elle est riche, elle habite un somptueux hôtel particulier que son mari, Aristide Saccard, vient de faire construire entre le boulevard Malesherbes et le parc Monceau, elle est une des reines de Paris … et elle s’ennuie à mourir. Son destin n’a pas été sans un terrible... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2020

Faire de la place !

Ma mère disait que le travail du dimanche n'était pas un travail béni ... Antique superstition ! Hier matin, j'ai résolu de faire de la place dans notre bibliothèque de Paris car les livres lus pendant cet hiver commençaient à s'amonceler dans mon petit bureau. Car notre première visite, dès la fin du confinement, sera pour notre librairie indépendante préférée ! J'ai donc résolu de réaliser un "désherbage" drastique en utilisant toute la place disponible et tous les recoins encore vides de ce meuble qui a déjà connu des jours... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2020

Pot-bouille, roman d'Emile Zola (1882)

  Le personnage central de ce dixième épisode de la série des Rougon-Macquart, c’est un immeuble. Situé rue de Choiseul dans le centre de Paris, à quelques encablures de la place Gaillon et de l’église Saint Roch, au cœur du quartier commerçant et des boutiques de frivolités. Car en période de triomphe du Second Empire, autour de 1865, il faut imaginer les métrages de soieries et de dentelles nécessaires à la confection des crinolines de ces dames …  et le soin apporté à « paraître » dans les salons, les... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2020

Omelette lardons et asperges vertes

Comment se décarcasser pour varier chaque jour, midi et soir, les menus de la famille ? Car la qualité de la nourriture est un puissant moyen de garder le moral. Un moment où on oublie quelques instants le poids du confinement. Une opportunité aussi de cuisiner des plats simples et roboratifs. Ici, une simple omelette mais en trois couleurs : des asperges vertes, des lardons fumés déjà coupés sous blister ... Les asperges vertes ne demandent pas à être épluchées. Il sutffit de les laver soigneusement et d'en couper le pied à la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2020

Alexandre le Grand, le roman d'un dieu, par Maurice Druon

Maurice Druon (1918 – 2009), familier des fresques historiques à succès - Les grandes familles, Les Rois maudits – choisit comme narrateur le point de vue du devin personnel du conquérant, Aristandre de Telmessos, sage entre les sages, qui accompagna le divin Alexandre dans toute son épopée à travers l’Asie.     La lecture de l’introduction apporte une clé pour comprendre à la fois le héros et l’auteur de cette biographie. Il y est fait état d’un point commun psychologique entre certains grands personnages de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2020

Lueurs d'espoir !

Un souvenir très personnel : mariée en octobre 1967, je suis tombée gravement malade en février 1968. Verdict de la Faculté : tuberculose pulmonaire. Une maladie qui, à cette époque, et malgré les progrès de la médecine et en particulier le traitement par antibiotiques - PAS, Streptomicine, Trecator - charriait encore une foule de relents de terreurs. Ma belle-mère, en particulier, qui ne me portait pas dans son coeur car je lui avais "volé" son fils, venue me dire que rien n'était définitif, que le divorce n'était pas fait pour... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :