Bigmammy en ligne

04 mars 2017

Un monument ésotérique à Paris ...

Se promener à pieds dans notre ville et ses jardins ménage bien des surprises. Quand je pense que j'ai travaillé pendant 19 ans dans un immeuble de la rue de Grenelle - hélas laissé à l'abandon depuis bientôt dix ans, un vrai scandale à mon sens - je n'avais jamais poussé la curiosité jusqu'au bout de cette rue, précisément sur la rive du Champ de Mars, autour du curieux monument érigé en 1989 lors de la célébration du bicentenaire de la Révolution française, dédié à la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2017

Diane de Poitiers, biographie de Didier Le Fur

  Chacun sait aujourd’hui que le portrait de Richelieu brossé par Alexandre Dumas dans « Les Trois Mousquetaires » n’a rien à voir avec le personnage historique. Les méthodes de recherche s’appuient à présent sur des sources objectives – correspondances, archives, témoignages – et non des rumeurs, des approximations et des interprétations compilées et reproduites à travers les siècles. Cela tombe bien car Didier Le Fur, spécialiste du XVIème siècle, s’attache depuis une quinzaine d’années à dynamiter les clichés et à... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2017

Kimono, au bonheur des dames au Musée Guimet

  Le titre de cette exposition fait judicieusement référence au roman de Zola. Les merveilles mises en lumière ici proviennent en effet de la collection de la maison Matsuzakaya, l’un des plus importants grands magasins du Japon fondé en 1611, qui a joué un rôle prépondérant dans la diffusion du kimono (de kiru : porter et mono : chose) auprès de différentes couches de la société – la noblesse militaire, l’aristocratie, la bourgeoise marchande. C’est en tous cas un régal des yeux. On apprend que le... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2017

Chez nous, film de Lucas Belvaux

  Ce n’est pas seulement un bon film, mais aussi un beau film. Qui parle de la réalité d’aujourd’hui : la désespérance, la colère, l’amour, la manipulation, le mensonge. Avec une constante : la vérité, même si elle est difficile à croire : celle des arguments factices, des horreurs dissimulées, d’un passé qui ne passe pas … Et puis aussi, on y voit de belles images : la région et ses terrils, la beauté et l'humanité de cette jeune Pauline (Emilie Dequenne), honnête, généreuse et aimante, qui élève seule... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2017

L'agriculture : une passion, des ambitions !

Visite rituelle au salon de l'Agriculture, 54 ème édition. Depuis que je suis toute petite, j'aime à venir prendre le pouls de cette profession si malmenée ces dernières années et qui se bat pour exister, malgré la conjoncture, les normes étouffantes, la dureté des marchés internationaux. Pour Claude, c'est toute une partie de sa vie professionnelle qui se rappelle à lui. L'ambiance bon-enfant, la présence de familles, de groupes d'enfants agglutinés autour d'animateurs pleins de fougue, les senteurs, la paille jonchant les allées... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 février 2017

Oeufs cocotte à la fourme d'Ambert

Faire préchauffer le four à 240° (Th : 8) Beurrer les ramequins soigneusement. Commencer par y déposer une cuillerée à soupe de crème fraîche épaisse. Casser deux oeufs. Poivrer mais ne pas saler, ajouter une pointe de piment d'Espelette. Couper de petites lamelles de fromage et en couvrir les oeufs. J'ai choisi de la fourme d'Ambert pour son onctuosité, mais du Roquefort ou un autre Bleu conviennent parfaitement. Remettre une couche de crème fraîche à couvert. Placer les ramequins dans un plat allant au four rempli d'eau. Faire... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

300 points de tricot, par Lesley Stanfield et Melody Griffiths

Comme l'annonce la couverture de cet ouvrage, voici décryptés les grands classiques de la technique, des créations originales et des points anciens retrouvés. Mailles croisées, torsades, points ajourés, lettres et chiffres, jacquard, feuilles et nopes n'auront bientôt plus aucun secret pour vous. Les britanniques sont des as en tricot, tout le monde le sait. Cet ouvrage est donc une traduction, mais elle est très claire et bien adaptée au public français par Marie Pieroni. Les schémas sont joliment illustrés, les diagrammes bien... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2017

Grenadin de veau au Noilly

Le grenadin est une tranche de veau très tendre, mais qui doit se cuire un tout petit peu plus longtemps que le filet de boeuf, mais il doit rester rosé à lintérieur. Il convient de le saisir à feu vif dans un beurre mousseux 3 minutes sur une face et 2 sur l'autre. Avant de préparer les tranches de veau, s'occuper de la garniture, ici 200g. de champignons de Paris taillés en duxelle. Les hacher de façon régulière en tout petits dés. Emincer une à deux échalotes et les faire "tomber" à l'huile d'olive puis ajouter la "purée" de... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2017

Détective, fabrique de crimes ? - exposition à la Bilipo

Il est un lieu bien discret à Paris, niché au rez-de-chaussée d’un immeuble moderne qui héberge avant tout une caserne de pompiers : la bibliothèque des littératures policières ou,  pour les initiés, la Bilipo. Une sorte de conservatoire de tout ce qui tourne autour des faits-divers, du crime et de l’espionnage, où vous pouvez venir chaque après-midi consulter – mais pas emprunter – tous les polars et les collections de revues dédiées aux crimes et aux faits divers, cette presse à sensation qui sert de terreau,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2017

Vermeer et les maîtres de la peinture de genre, au Louvre

J’avais renoncé, il y a plus de 50 ans, à visiter la dernière exposition Vermeer à Paris, à cause de l’affluence. Cette fois, nous avons bravé les queues pour ne pas risquer de mourir sans avoir vu celle-là. Et l’attente en valait largement la peine. Pouvoir contempler 12 tableaux parmi les 36 de ce peintre qui sont actuellement recensés dans le monde est un privilège (Vermeer ne signait ni ne datait ses tableaux). On mesure son extraordinaire talent d’autant plus que chaque œuvre est mise en parallèle avec celle de ses... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,