Bigmammy en ligne

23 avril 2012

L'important, c'est la Démocratie !

Hier soir, je suis allée me coucher à 21 heures avec mon livre. Claude est resté devant la télé à regarder les uns et les autres s'invectiver avec violence. Ce qui me rend sereine, c'est que dans notre pays, personne ne conteste les résultats, on n'imagine pas qu'il y ait pu avoir lieu à bourrage des urnes, les Français ont voté à 80%, ce qui est particulièrement méritoire. Le résultat final semble déjà se dessiner mais il ne sera définitif qu'au soir du 6 mai. Pour ma part, quel qu'il soit, et même s'il est contraire... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

22 avril 2012

Changing Places ...

Changement de décor. Hier nous assistions à un mariage plein d'émotions. Un garçon d'aujourd'hui 35 ans que nous avions vu pour la dernière fois en ...1984, ainsi que ses parents. Retrouvailles pleines de tendresse entre Claude et son meilleur ami d'enfance, père du marié, histoire de reprendre le fil d'une conversation interrompue par les aléas des mutations géographiques  et des carrières de chacun; Mais l'amitié est toujours aussi vive. Nous nous sommes promis cette fois de ne pas attendre aussi longtemps avant de nous... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2012

La maison de Tan Yeok Nee à Singapour

C'est un des rares témoignages restant à Singapour d'une maison chinoise traditionnelle encore debout et superbement restaurée.   Placée à l'angle de Penang Road et de Clemenceau Avenue, elle est aujourd'hui le siège de l'University of Chicago, Graduate School of Business.     Tan Yeok Nee (1827 - 1902) est bel un exemple de ces chinois immigrés - Nanyang - qui firent fortune dans les plantations de poivre et d'épices à Johor, puis dans le négoce, y compris d'opium. Il fit construire cette magnifique maison vers... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2012

Hunger Games, film de Gary Ross

Gageons que ce n’est pas un film que je serais allée voir avec Claude, ni même toute seule. Mais ce fut le choix de Jean-Baptiste et Camille, et je ne le regrette pas ! D’après JB, ce premier épisode  - car il y aura une ou même deux suites – est fidèle au roman de Suzanne Collins, qu’il a lu, bien entendu. L’histoire s’inspire de la mythologie (Minos exigeant d'Athènes un tribut régulier de 7 jeunes garçons et 7 jeunes filles jetés dans le labyrinthe où sévissait le Minautore, victimes sauvées par Thésée) et de... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2012

Une chemisette à carreaux pour Hugo

De ma provision de coupons achetée à Singapour, j'ai choisi celui-ci, un sarong indonésien pour homme, afin d'y tailler une chemisette destinée à Hugo. En réalité, je n'ai pas choisi la facilité car les carreaux, il faut les raccorder, et que le tissu est relativement épais, et s'éffiloche à tout bout de champ, même après un scrupuleux surjetage au point zig-zag. Bref, il m'a fallu 80 cm d'étoffe et il en reste encore 1,20 avec une partie tissée plus foncée. Le sarong est vendu déjà confectionné sous forme de tube, la partie... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2012

Hommages publics et voirie à Singapour

A la différence de la France où les rues de nos villes regorgent de noms de personnages illustres - ou aujourd'hui complètement oubliés - la pratique de l'hommage public est généralement moins fréquente dans les pays anglo-saxons. Ce pourquoi, en Angleterre comme à Singapour, ex-colonie britannique, on utilise pour nommer les rues plutôt des noms de lieux - la principale rue est celle du verger (Orchard Road) et, pour compléter, lorsque le réseau viaire se densifie et se complexifie, on utilise des suffixes : road, street (avec... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 avril 2012

Merci à ma généreuse lectrice inconnue ....

Hier soir, ma gardienne sonne à ma porte. Elle me remet un paquet soigneusement emballé, avec mon adresse dessus, tracée d'une jolie écriture. Dedans, une ravissante boîte en vitrail, dont le dessus est une gravure d'un plan ancien de Paris qui, justement, est celui de ma rue, de mon secteur. Il y a une très jolie carte qui me fait comprendre que cette boîte de verre, telle la pantoufle de Cendrillon, vient de Norvège et qu'elle nous est destinée à Claude et à moi, en cadeau d'anniversaire. Mais, mystère, aucune signature ! ... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 avril 2012

Cojean, 42 boulevard Raspail : enfin le retour !

On n'en pouvait plus d'attendre ! Depuis que le stand en sous-sol du Bon Marché avait fermé ses portes, il y a plus de deux ans, on n'avait plus rien de convenable à manger dans ce quartier ... Mais c'est désormais une parenthèse refermée avec la boutique qui vient de s'installer au 42 boulevard Raspail, au coin de la rue Chomel, à la place d'un magasin de lanternes que j'avais toujours connu là, vielissant d'année en année sous la poussière. Toujours cette formule de salades protéïnées, biologiques, végétariennes, de sandwiches... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2012

Quarante sept ans de bonheur à deux !

Toutes les heureuses occasions sont dignes d'être célébrées ! Aujourd'hui, 18 avril, cela fait 47 ans que Claude m'a donné son premier baiser. Chaste et respectueux, en me reconduisant chez mes parents à la fin d'une soirée au Whisky à Gogo de Cannes. Notre histoire a commencé comme ça, et chaque jour, finalement, nous nous félicitons de cette rencontre qui a transformé toute notre vie. A quoi tient le bonheur ? A ce type de chance qui fait que deux personnes se rapprochent, discutent et se trouvent des intérêts communs,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:18 - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 avril 2012

De Gaulle et la guerre d’Algérie, par Benjamin Stora

La critique de Claude : C’est en apparence un petit bouquin, édité en format de poche, en 2012. C’est en réalité un grand livre, qui donne des clés essentielles pour comprendre la période qui va du retour au pouvoir du Général de Gaulle (1958) à l’indépendance de l’Algérie (1962). Benjamin Stora, historien universitaire, est un maître de l’analyse interactive des faits : pour nous faire comprendre l’évolution spectaculaire du Général – du « Je vous ai compris » à l’autodétermination, en un an -, il dresse un état... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]