Bigmammy en ligne

26 avril 2011

Joyeux anniversaire, Romane !

Six ans déjà ! Comme tu es une grande fille.... En chemise de nuit, en robe de princesse Sarah, en Liberty, en Vichy ou en T-shirt, tu es toujours aussi jolie ! Les oreilles ont dû beaucoup siffler, ces jours derniers, car nous avons beaucoup parlé de toi avec ta cousine Camille. Elle est impatiente de te revoir au mois de juillet, au Calfour. Et je pense que Benjamin sera très heureux de jouer avec son grand cousin Dorian. Tu nous montreras ce que tu sais faire comme toute nouvelle ballerine. J'ai hâte aussi, comme Da&ddy,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2011

On fait les valises !

Voilà, notre séjour enchanteur touche à sa fin....Le temps, quoique un peu moins beau que toute la semaine, est toujours aussi agréable. J'ai décidé de purger mon armoire pour éliminer des trucs immettables. Oh surprise, j'ai retrouvé, toute ratatinée dans un fond d'étagère, une tunique Eric Bonpard couleur châtaigne qui doit dater d'au moins quatre ans et que j'avais totalement perdue de vue. Pas boullochée du tout, pas de trous de mites....en 2 fils donc très fine comme je les aime.... Me voilà bien équipée pour partir en... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 17:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 avril 2011

La Faute de l'abbé Richaud, polar de Jean Contrucci

Connaissant la posture politique de l’auteur, il était naturel qu’il aborde à un moment ou un autre la critique de la religion, non pas dans son principe mais dans la personnalité de ses ministres. Avec deux références évidentes : dans le titre, au deuxième roman de la série des Rougon-Macquart, et, parmi les personnages, à l’Illustre Gaudissart de Balzac. L’épisode se situe en 1898, quelques années avant la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Nous voici donc transportés au sud de Marseille, dans le village de Mazargues, où... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 avril 2011

Fans d'Histoire et d'histoires

Claude et moi ne résistons jamais à l’attrait d’un livre d’histoire. Depuis le début des temps où nous avons appris à lire. C’est ainsi que je collectionne les manuels d’histoire de France et que j’achète systématiquement ceux qui me passent par hasard entre les mains. Ainsi ai-je cherché pendant des années à me procurer Mon premier livre d’histoire, de Mona Ozouf, dégotté sur e-bay…et que je n’ai pas résisté récemment à la réédition du manuel d’Ernest Lavisse : La nouvelle première année d’histoire de France (cours moyen... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2011

Pour Pâques, rien de mieux que de se mettre au Vert...

C'est toujours aussi bon. Aussi loin que je me souvienne, venir à l'hostellerie du Vert est toujours un plaisir. Un cadre simple et beau, un service attentionné, des menus équilibrés, un rapport qualité/prix imbattable : ici, il vous en coûtera pour une petite mise en bouche (du fois gras frais avec une tranche de pomme confite), une entrée (des noix de Saint-Jacques à la sauce Thaï pour moi, un consommé d'asperges aux morilles pour Claude), un plat (un navarin d'agneau) et un dessert (fraises Gariguettes au blanc monté en neige) :... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 avril 2011

Joyeuses Pâques !

Pourquoi les œufs ? Bien avant l'ère chrétienne, l'œuf était déjà chargé de sens et la coutume de s'offrir des œufs au printemps est donc antérieure à la fête de Pâques. L'œuf symbolise en effet la promesse de la vie et a toujours été considéré comme un présent de bon augure. Lorsque l'œuf a été associé à la fête de Pâques, le rapprochement était évident entre la promesse de vie que représente l'œuf et la résurrection du Christ. Par ailleurs la belle forme de l'œuf en fait un symbole de perfection. La tradition d'offrir des œufs à... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2011

Armoire volante, épisode II

  Voilà, c'est fait, la chambre des petits est prête à être carrelée. On a commandé des carreaux de terre cuite de Condat, fabriqués à quelques kilomètres d'ici, terminés à la main. Donc insensibles aux dégâts des eaux. L'artisan qui viendra trouvera la place nette, on a déplacé l'armoire démontée hier. Elle réintègrera son emplacement d'origine en juin....si tout va bien !
Posté par mpbernet à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2011

le vrai Pistou....ou pesto !

Lire les romans de Jean Contrucci me donne des envies de cuisiner à la provençale... Hier, Vendredi Saint, cela aurait pu être un ailloli mais je l'avais fait le vendredi précédent, mais ce sera le délicieux pistou, celui qui accompagne divinement des spaghetti ou des tagliatelle, ou encore la bonne soupe de légumes et grosses pâtes que faisait ma mère, et avant elle mes tantes, ma grand-mère, etc... L'ustensile indispensable est le mortier avec son pilon. Il est idéalement en bois d'olivier. Juste lourd comme il faut. N'essayez pas... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 avril 2011

Ils sont repartis....

Atmosphère électrique ce matin, pour le bouclage des valises des enfants. Ils sont partis à 15 heures, et seront heureux de trouver leur Papa sur le quai de la gare ce soir. Benjamin, lui, croyait qu'on jouait en montant dans la voiture, comme hier au volant du Land Rover de son Daddy. La maison, comme toujours, semble tellement vide.... Encore plus car nous avons entrepris de vider la petite chambre où les enfants dormaient pour laisser le champ libre au carreleur qui doit refaire le sol et assainir le mur. Première étape :... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 17:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2011

Je ne suis pas jolie, je suis pire, souvenirs de la Princesse de Metternich

  La Princesse de Metternich, épouse de son oncle Ambassadeur d’Autriche en France pendant le Second Empire et belle-fille du fameux adversaire de Napoléon 1er au Congrès de Vienne, tenait le salon le plus couru de Paris. Elle était jeune et spirituelle, pleine de talents et de vivacité, et faisait de sa laideur – toute relative si on en croit les portraits qu’en firent Winterhalter ou Degas – un atout. Ses souvenirs couvrent la période 1859 – 1871, celle de l’Empire libéral, et s’achèvent sur la fuite éperdue de l’Impératrice... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,