Bigmammy en ligne

03 octobre 2017

L'oriental, restaurant de cuisine marocaine

Un dimanche crachineux, quand la voiture est bannie des rues de Paris - nouvelle lubie de notre maire -  des familles gambadant sur les trottoirs et la chaussée, mais pas vraiment la joie au pied de la butte Montmartre en ce début d'automne ... A la recherche du soleil, nous faisons halte dans ce restaurant qui valorise la gastronomie du maghreb. Moi qui suis en train de lire avec délices "L'art de perdre" d'Alice Zeniter, je suis comblée, me voilà en terre kabyle. Car je ne sais pas si vous avez remarqué, mais un grand... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 octobre 2017

Grenadin de veau à la manière "Hemingway"

Laisser les tranches de veau revenir à température ambiante, les éponger soigneusement. Saupoudrer de brisures de poivre noir ou gris (de la mignonette) en les pressant pour qu'elles adhèrent bien à la viande. Dans une poêle pas trop grande, faire mousser une noisette de beurre avec un peu d'huile neutre. Faire cuire à feu vif des deux côtés la viande pendant 3 à 4 minutes de chaque côté. Il n'est pas nécessaire de saler forcément ... Retirer les grenadins. A la place, verser dans la poêle une cuillerée à soupe de crème fraîche... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 octobre 2017

Théâtre du pouvoir, exposition au Louvre

L’art et le pouvoir politique ont toujours noué des liens étroits. « Gouverner, c’est se mettre en scène pour assoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L’art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande. Les figures du prince inspirent les héros tragiques du théâtre classique, qui lui oppose des symboles de contre-pouvoir. » Quand les artistes mettent en scène les figures de la puissance publique, cela donne une exposition bien mise en scène et pleine d’enseignements …... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2017

De si jolies torsades ...

Je n'ai pas attendu longtemps avant de craquer à nouveau pour ce beau motif d'entrelacs ressemblant à une enluminure de manuscrit irlandais. Et pourtant bien moins compliqué qu'il n'y paraît. Je viens de tricoter le dos d'une veste (pour moi !) avec deux torsades de ce type et je j'ai pas eu besoin de défaire un seul rang ! En effet, il ne comprend que 3 sortes de points spécifiquement de torsade, à réaliser avec une aiguille auxiliaire à 2 pointes : - 2 mailles croisées à gauche sur 1 maille envers (glisser 2 ailles devant le... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2017

Le jeune Karl Marx, biopic historique franco-belgo-allemand de Raoul Peck

Au départ, une commande de la chaîne ARTE pour un biopic «autour de Karl Marx », et ainsi, je me suis demandé si je ne regardais pas un téléfilm à gros budget, avec force de décors et costumes particulièrement léchés. En fait, j’ignore à peu près tout des thèses marxistes et l’idée de brosser un portrait de ce journaliste, polémiste et philosophe dont les thèses ont enflammé le monde ne me déplaisait pas. Et effectivement, j’y ai appris plein de choses … Car la rencontre du jeune Marx, 26 ans, fils d’un avocat juif converti,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2017

Filets de merlan au four et carottes Vichy

A première vue, il s'agit d'un menu punitif, digne d'un régime draconien ... Pourtant, pas du tout ! Je n'ai pas besoin de faire appel à la formule "Comme j'aime" qui vous promet un amaigrissement record en trois mois : c'est juste le temps nécessaire pour que le corps réagisse et "compense" ensuite, ce qui vous fait irrémédiablement reprendre du poids ! Il faut donc per-sé-vé-rer, changer radicalement son mode d'alimentation tout en se faisant plaisir, toute la vie ... Si, c'est possible, surtout quand on a du temps ! Donc, un... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2017

Veste de garçon à col châle (10 ans)

Une forme classique, avec un col bien chaud qui en constitue le principal charme et aussi la plus grande difficulté ! Je crois que Dorian McTiger en est content ... Le modèle a été réalisé en fil Bergère de France « Sport », coloris Fagot, avec des aiguilles n°4 (3,5 pour les bordures de côtes) avec 10 pelotes. L’échantillon représente, une fois repassé, 18 mailles et 25 rangs. Références du modèle : dans le cahier des fiches créatives 2017-2018, c’est le modèle 449, avec en plus les torsades empruntées... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2017

Derain, Balthus, Giacometti, une amitié artistique

    Un bonheur retrouvé : celui de visiter une exposition avec Claude, après toutes ses aventures médicales dont les effets commencent à s'estomper ... Plaisir de découvrir, d’échanger, d’apprécier des œuvres nouvelles, de comprendre, d’apprendre ... ensemble !       Une telle exposition met à mal de nombreux clichés. D’André Derain (1880 – 1954), je ne connaissais que la période « Fauve », de Balthus (1908 – 2001), les fillettes grâves et dévêtues, de Giacometti (1901 – 1966), les... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2017

Germania, polar historique de Harald Gilbers

  En tant que lectrice enthousiaste de Philip Kerr, j’ai abordé cet ouvrage avec circonspection : même période historique, personnage principal commissaire à la Kripo notoirement antinazi puisque  juif … et d’autres points communs comme un passé de combattant durant la Grande Guerre, l’hôtel Adlon, la proximité avec Arthur Nebe, pilier de la police berlinoise. Oppenheimer et Gunther sont de la même génération, ils se connaissent nécessairement ! Mais à part ces réserves liminaires, je suis entrée dans cette... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 septembre 2017

Complètement fan du persil plat ...

J'en mets partout ... Il m'en faut tout le temps ... J'adore sa couleur, son odeur dès qu'on froisse un peu ses feuilles, je le coupe à la main, au couteau, au mixer, j'en surmonte mes poissons, mes légumes et mes viandes ...En cas de manque, il m'arrive même d'en acheter en bocal deshydraté. En un mot comme en cent : j'adore le persil plat. D'abord je trouve que son goût est plus prononcé que le persil frisé, son arôme plus subtil. Je le conserve à température ambiante en recopant les tiges avant de les placer dans un verre et... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]