Bigmammy en ligne

24 février 2018

Cheesecake au caramel de beurre salé #1

  Voici une recette réalisée avec mon Thermomix, mais en réalité, elle peut être réussie avec n'importe quel mixer ou blender. Mais je préviens : c'est une tuerie diététique !!! On cuit le cheesecake la veille et on réalise le caramel le lendemain.   Préchauffer le four à 180° (Th : 6) et beurrer soigneusement un moule à charnière de diamètre 18 à 20 cm après avoir garni le fond d'une rondelle de papier sulfurisé. Faire fondre 60 g de beurre et le mixer finement avec 200g de biscuits spéculoos brisés en petits... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2018

Moi, Tonya, film de Craig Gillespie

Un beau film sur le sport qui sort juste au moment où chacun regarde les épreuves des JO … Mais qui se souvient du fait divers sordide survenu aux jeux de Lillehammer en 1994 ? Une des concurrentes américaines, Nancy Kerrigan, avait été violemment agressée au genou à coup de barre de fer par un nervi piloté par l’équipe de sa rivale, Tonya Harding. Le film retrace non pas tant la genèse de cette affaire, mais surtout la vie malheureuse de cette jeune athlète douée, plongée, dès l’enfance, dans la violence. Car le... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2018

Pull péruvien en laine chinée (taille 38) pour Camille

Je suis très fière de poser à côté de Camille. Voici une « doublette » du pull que j’ai réalisé la semaine dernière, cette fois destiné à Camille. C’est le même style : côtes 2/2 pour les bordures, longs poignets, encolure en « V ». J’ai dû cependant recalculer toutes les données car ce fil n’a pas la même jauge que le précédent. A l’échantillon – aux aiguilles n°3,5 – on compte 20 mailles et 29 rangs, et ici, il fallait tricoter une taille 38 au lieu d’un 42. Il convient donc de commencer par... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2018

Phantom Thread, film de Paul Thomas Anderson

Quand on sait avec quelle parcimonie l’acteur déjà multi-oscarisé Daniel Day Lewis choisit les films dans lesquels il consent à tourner, et lorsqu’on sait qu’il a déclaré vouloir prendre sa retraite après celui-ci – il a 60 ans – on imagine que c’est un nouveau chef d’œuvre. Après l’avoir admiré dans There Will Be Blood, de ce même réalisateur, Gangs of New-York de Martin Scorsese, Nine de Rob Marshall, ou encore Lincoln de Steven Spielberg, le voici incarnant un couturier londonien célèbre, familier des cours princières, au... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 février 2018

Tartiflette au camembert

Ceci n'est pas un plat de régime, mais ô combien sympathique lorsque le froid revient !  Pour 3 portions - ou pour deux affamés - pelez 5 pommes de terre à chair ferme qui vont bien tenir à la cuisson - par exemple des Roseval. Les peler et les faire cuire pendant 25 à 30 minutes dans de l'eau salée. Les laisser refroidir avant de les couper en rondelles moyennes. Mettre le four à préchauffer à 190 - 200° (Th : 7). Eplucher un oignon moyen et une échalote et les laisser devenir transparents dans une noix de beurre. Ajouter... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2018

Corot, le peintre et ses modèles au musée Marmottan

  C’est la première grande exposition de Jean-Baptiste Camille Corot (1796 – 1875) présentée depuis plus de 20 ans à Paris. Un de nos grands maîtres surtout apprécié pour ses paysages. Et puis voilà qu’on nous montre sa part la plus intime : des portraits, des figures, des nus. Cette production qu’il gardait pour lui, ne montrait qu’à certains initiés, qui n’a été dispersée qu’après sa mort. Une découverte, donc. Avec cette évidence, celle de voir un peintre majeur jeter un pont entre la peinture romantique... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2018

La Tavola di Gio, restaurant à Paris

On voit malheureusement de moins en moins de restaurants italiens, vraiment authentiques, à Paris.     Et le plus original, c'est d'y retourner plusieurs années après une première visite et de constater que la cuisine et l'accueil sont toujours aussi bons. C'est le cas pour ce petit établissement du quartier de Montparnasse, où les plats de pâtes sont absolument délicieux. Pour ce récent déjeuner, nous avons choisi les deux suggestions du jour : des tagliolini à la chair de crabe et aux petites palourdes, et des... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2018

Dans l'ombre, thriller politique d'Edouard Philippe et Gilles Boyer

C’est un thriller de politique-fiction, co-écrit par deux des hommes les plus proches d’un de nos plus prestigieux ex-premier-ministre. Il décrit la dernière ligne droite d’une élection présidentielle, racontée par l’apparatchik le plus intime, celui en qui le Patron a une confiance absolue, celui qui donne les derniers conseils, qui ose parfois ne pas être d’accord … mais pas souvent. C'est le portrait de Gilles Boyer, dont il y a peu nous faisions la connaissance dans "Lapins et merveilles" de Gaël Tchakaloff. Mais ça, c'était... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 février 2018

Mon pull inca du Pérou (taille 42)

  J’ai craqué au salon « L’aiguille en fête » pour un fil importé du Pérou et teint de façon artisanale – et donc totalement aléatoire. Impossible d’être certaine de retrouver des motifs constants d’un écheveau à l’autre, même lorsqu’ils appartiennent au même bain de teinture. La boutique « Lil Weasel » nichée au début d'un des plus jolis passages du quartier des halles, prévient clairement de ces caractéristiques un peu déconcertantes. Et il faut commencer par mettre en pelote les écheveaux de ce... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2018

Le retour du héros, film de Laurent Tirard

Une comédie bien française, dans de superbes costumes et décors parfaitement reconstitués. Un casting splendide avec une grande vedette qui en fait des tonnes – et c’est ce qu’on attend de Jean Dujardin – une belle héroïne à contre-emploi de garce pleine de grâce – et des seconds rôles bien choisis. La sœur cadette nymphomane – Noémie Merlant – le gendre évanescent - Christophe Montenez (de la Comédie française), Evelyne Buyle en belle-mère attentive aux bonnes manières bourgeoises, le beau-père dépassé – Christian Bujeau a... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :